16

L'odyssée du Passeur d'Aurore, Les chroniques de Narnia, tome 5 de C.S Lewis

Posté par Frankie le 30 septembre 2011 à 09:03 - Catégorie : , ,
Titre original : The Voyage of the Dawn Treader

Résumé :
Edmund et Lucy, en vacances chez leurs oncle et tante, se retrouvent soudain projetés dans le Monde de Narnia en compagnie de leur insupportable cousin, Eustache. Ils retrouvent alors Caspian, le roi de Narnia sur un bateau, le Passeur d'Aurore, en route à la recherche de 7 seigneurs exilés autrefois par le tyran Miraz. Ils vont connaître alors bien des aventures d'île en île et qui sait peut-être atteindre le Bout du Monde...

 Mon avis :
Nous voilà arrivés au 5e tome des Chroniques de Narnia et je dois vous avouer que je commence un peu à me lasser de ces histoires trop superficielles, des Pevensie, d'Aslan et du style très enfantin de l'auteur !

Tandis que leurs parents et Susan sont en Amérique et Peter je ne sais où, Edmund et Lucy passent leurs vacances chez un oncle et une tante assez excentrique qui ont un fils insupportable de suffisance. Alors que tous les 3 regardent un tableau d'un bateau dans la chambre de Lucy, ils se retrouvent soudain à Narnia dans la mer. Recueillis par le bateau, ils ont la joie d'y retrouver Caspian devenu roi de Narnia et Ritpichip la souris qui parle. Si un an s'est écoulé dans le monde des Pevensie, 3 se sont écoulés sur Narnia. Caspian a entrepris une odyssée pour retrouver sept seigneurs exilés par son oncle tyrannique et aller éventuellement jusqu'au bout du monde. Tous vont alors vivre des aventures fantastiques...

Sur le thème de L'Odyssée d'Homère, C.S Lewis nous conte là une aventure hors de Narnia, sur des îles fantastiques, belles, attirantes ou dangereuses. Je dois dire que c'est un tome qui aurait tout pour plaire car il y a de belles descriptions, de l'action mais j'ai vraiment eu du mal à le lire.

D'abord parce que pour des raisons de calendrier, 3 semaines à peine se sont écoulées entre mes lectures du tome 4 et du 5, ce qui fait très rapproché et parce que franchement, le ton enfantin qu'emploie l'auteur commence à me peser ! J'ai bien cru que j'allais abandonner tellement je m'ennuyais !

Je n'arrivais pas à m'intéresser vraiment aux aventures épiques du Passeur d'Aurore, à part un peu sur le dernier tiers où j'ai eu un regain d'intérêt. Je ne sais pas pourquoi cet ennui car il se passe pas mal de choses quand même !

Mais je crois que tout reste survolé et superficiel, tout se règle très facilement et souvent grâce à Aslan et franchement, ça reste très léger léger. Dans le tome précédent, je disais que ça se voyait que ça s'adressait à des enfants des années 50, ça me fait toujours cet effet-là pour ce tome. En plus, c'est encore un tome très court, qui fait 140 pages et qui ne laisse donc pas de latitude pour développer une véritable histoire. Ce sont plus des enchaînement de scénettes qu'autre chose !

E au tout début de la lecture, on apprend que l'oncle et la tante des petits Pevensie sont des gens très évolués : ils sont végétariens.... Bon ben moi, je peux dire que je ne suis pas évoluée du tout, dans ce cas ! :D

Concernant les personnages, aucun ne m'a véritablement surprise. Edmund et Lucy sont égaux à eux-mêmes et à vrai dire un peu inexistants. Eustache est un cauchemar ambulant, agaçant et prétentieux, une vraie tête à claques et je me demande si ce n'est pas à cause de lui que je me suis braquée sur ma lecture au début ! Heureusement, il change un peu mais c'est si soudain et si facile qu'on n'éprouve rien du tout !

Caspian est casse-pieds ! C'est un gentil garçon mais plusieurs fois, il a des réactions égoïstes et suffisantes et même s'il y a de la magie dans l'air qui influe sur son caractère à chaque fois, il m'a assez déçue.

Un qui m'a bien agacé c'est Aslan ! Là, il joue au Dieu ex-machina qui résout tout en passant et du coup, les aventures de nos héros ont moins de poids. Ils s'en sortent bien trop facilement ! Quant à la fin... vous pouvez laisser tomber le "ex machina" pour ne garder que le Dieu, on est en plein dogme chrétien !

J'ai eu du plaisir à retrouver la petite souris Ritpichip qui est bien la plus maligne de tout le groupe !

Quant au style de l'auteur, comme je l'ai dit, il est toujours très enfantin. C'est parfois sympa et agréable à lire, parfois ennuyeux ! Et franchement, au bout de 5 tomes, il n'a pas évolué du tout ! Finalement ces chroniques ne sont que des successions d'aventures et de contes sans réelle cohérence.

En conclusion, un tome ennuyeux qui n'est pas sans rappeler (en moins bien), l'Odyssée d'Homère avec Caspian en Ulysse et si vous voulez savoir s'ils retrouveront les 7 seigneurs, si Eustache se fera claquer le beignet et fermera sa grande gu... euh... bouche et s'ils trouveront le pays du Bout-du-Monde, lisez ce tome 5 !

Note :




C'est une lecture commune organisée par Harmony petite sorcière et Mandy88 avec Naminé, bebere, TheChouille, Kactusss, Murielle, Simi, petit-speculoos, Felina, Ptitelfe, Comicboy, Sylveig, Luthien, Sunflo, Mia62, Lolo, Mara et Iluze.

14

Le Tombeau des lucioles de Izao Takahata

Posté par Frankie le 27 septembre 2011 à 10:39 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Hotaru No Haka

Résumé :
Après le bombardement de Kobé en 1945 qui les laisse orphelins, Sheïta, un jeune garçon de 14 ans et Setsuko sa petite soeur de 4 sont recueillis par leur tante. Mais celle-ce leur fait vite comprendre qu'ils sont une charge et qu'ils doivent mériter leur pitance. Se sentant rejetés, les deux enfants partent vivre dans une bunker désaffecté vivant de petits larcins. À la lumière des lucioles la nuit, ils vivent là heureux mais la nourriture vient à manquer et la maladie s'invite...

Mon avis :
Je suis très fan des films d'animation des Studio Ghibli, en particulier ceux de Hayao Miyazaki que j'ai découverts grâce à mes enfants. Je n'avais jamais eu l'occasion de voir Le tombeau des lucioles (qui n'est pas de Miyazaki) dont on me disait le plus grand bien et je dois remercier le Ciné-Club de Seriebox pour m'avoir donné l'occasion de regarder ce très beau film déchirant.

Août 1945, le bombardement de la ville de Kobé laisse Sheïta, 14 ans et sa petite soeur, Setsuka, 4 ans, orphelins puisque leur mère y laisse leur vie. Leur père étant en mission sur un bateau, ils sont recueillis par une tante acariâtre qui leur fait bientôt comprendre qu'ils sont de trop dans sa maison. Sheïta décide donc de partir avec sa petite soeur et d'aller vivre dans un bunker désaffecté à la lisière de la ville. Là, ils y vivent heureux, vivant dans la nature et s'amusant avec les lucioles la nuit. Mais par ces temps de fin de guerre, la vie est difficile et Sheïta a du mal à trouver de la nourriture pour lui et sa petite soeur, malgré sa débrouillardise. Bientôt la maladie et la malnutrition s'en mêlent...

Voilà un film qui, bien que ce soit un film d'animation, n'est absolument pas destiné aux jeunes enfants. Il traite de sujets forts et très sombres comme la guerre, la mort, la maladie. J'avoue avoir été surprise par ce film. Je m'attendais à quelque chose de gentil et j'ai pris ce film comme un coup de poing ! Du coup, ayant été peu attentive au début (on comprend comment l'histoire se finit, en fait), j'ai dû la revoir après avoir vu tout le film.

C'est donc un film très triste, très poignant où en narrant la vie de ces deux enfants livrés à eux-mêmes, on apprend ce qu'est la dure réalité de la vie quotidienne en temps de guerre au Japon, les bombes, les morts et la faim.

Je ne veux pas trop dévoiler l'histoire car il faut vraiment la découvrir pour l'apprécier et s'en imprégner.

Ce que j'ai particulièrement aimé ce sont les deux enfants, Sheïta et Setsuka, qui forment une fratrie unie et vraiment touchante. La façon dont le grand garçon de 14 ans s'occupe de sa petite soeur et la protège est admirable et de toute beauté ! J'ai beaucoup aimé leurs scènes. J'ai particulièrement aimé la vive petite Setsuko, une petite fille adorable, qui rit et s'amuse et dont le grand frère essaie de tout faire pour qu'elle ne vive pas trop durement la guerre.

Comme l'histoire porte essentiellement sur Sheïta et Setsuka, les autres personnages ne sont pas très présents mais j'ai détesté la tante, sans coeur et revêche, qui n'a aucune compassion envers ces deux enfants qu'elle se refuse à nourrir sans contrepartie !

Concernant la réalisation, l'animation n'empêche pas d'en faire un film fort. On retrouve le trait naïf des dessins animés japonais mais les personnages et leurs visages sont étonnamment expressifs.

En conclusion, un très beau film triste et très émouvant. J'ai particulièrement aimé ces deux enfants attachants et si vous voulez savoir pourquoi j'ai pleuré comme une madeleine en le regardant, n'hésitez pas à vous le procurer !

Note :



Ce film fait partie de plusieurs challenges Cinemania Seriebox

Tout d'abord l'Amazing Challenge Cinemania 2011
4/10

Du Mini Challenge Animation
1/1

et du Mini Challenge Drame
2/6


28

Comment se débarrasser d'un vampire amoureux de Beth Fantaskey

Titre original : Jessicas'Guide to Dating on the Dark Side

Résumé : Jessica Packwood mène la vie d'une jeune fille américaine normale et s'apprête à rentrer en dernière année au lycée. Le jour de la rentrée, elle rencontre un bel étranger ténébreux et mystérieux qui lui apprend qu'elle n'est rien d'autre que la dernière descendante d'une lignée royale de vampires roumains, les Dragomir et que, pour sceller un pacte avec leurs ennemis, ils promirent sa main à lui-même, Lucius Vladescu, le jour de sa naissance. Jessica commence par prendre le-dit Lucius pour un fou mais s'il avait raison..?

Mon avis :
Sans le Baby Challenge Livraddict Bit-Lit, je pense que je n'aurais jamais lu ce livre Young Adult car vous savez combien je suis circonspecte vis à vis de ce genre (je l'ai raconté dans Le Cercle Secret) et j'aurais eu bien tort car ce livre s'est révélé être une bonne surprise !

Jessica est une jeune fille américaine comme bien d'autres, bien dans sa peau et sur le point d'entamer son année de terminale au lycée. Le jour de la rentrée, elle surprend un jeune homme mystérieux en train de la surveiller, jeune homme qu'elle retrouve dans sa classe ensuite. Lucius Vladescu, c'est son nom, commence par lui tenir des propos incohérents comme quoi, elle serait sa promise suite à un pacte que leurs parents respectifs, des vampires roumains de lignée royale, auraient signé quand elle est née. Jessica ne peut croire une seconde à ces fariboles bien qu'elle soit effectivement d'origine roumaine et adoptée par la famille Packwood qui semble bien connaitre Lucius... Petit à petit, elle va se demander si ce qui lui semble inimaginable ne serait pas la vérité...

L'autre jour, dans mon avis sur Le cercle secret, je vous parlais du schéma employé dans la plupart des romans young adult. "Comment se débarrasser..." ne fait pas exception à la règle et nous avons donc une jeune fille, un jeune homme mystérieux qui est de type a) (vampire donc ! ;)), un triangle amoureux (et même un carré) et j'ai donc eu peur de me trouver encore face à ces livres ados formatés qui plaisent tant aux jeunes filles à qui ces livres s'adressent.

 Je dois dire qu'en cela, ce roman s'avère être une très bonne surprise. Parce que passé le principe de base, nous avons affaire à une histoire finalement assez originale (ou racontée de façon à ce qu'elle le soit), pas trop cucul, et avec une héroïne qui a la tête sur les épaules, de la répartie et qui ne tombe pas amoureuse au bout de 5 min (elle attend 10 min au moins ! ;)).

Une grosse première partie de l'histoire est vraiment très sympa, très agréable avec beaucoup d'humour. On alterne la narration de Jessica avec des lettres écrites par Lucius à son oncle et elles sont très caustiques, amusantes et nous offre une facette du personnage que son attitude face à Jessica ne permet pas de découvrir.

Après, ça se gâte un peu et le roman devient un peu plus stéréotypé et tourne à la banale histoire d'amours adolescentes. Jessica tombe un peu dans le cliché de la fille qui se réveille quand c'est presque trop tard... Ça reste bien car il y a des scènes assez percutantes, mais pas autant qu'avant et en fait je n'ai pas bien compris certaines attitudes ou réaction de Lucius... La fin se veut un peu plus fantastique, elle est assez abrupte mais pas inintéressante.

Ceci dit malgré ces défauts, j'ai vraiment bien aimé le livre. Parfois ce genre de ficelles ne prend pas, là elles ont pris ! ^^

J'ai bien aimé le personnage de Jessica, cette jeune fille bien dans sa peau qui se voit déstabilisée par l'arrivée de Lucius et les révélations sur son passé. Elle a du caractère, de l'humour, est sympa et c'est dommage presque que l'inéluctable arrive : Lucius finit par lui plaire ! Je l'aimais mieux quand ce n'était pas le cas !

J'ai aussi beaucoup aimé ses parents, des végétariens qui élèvent une descendante de vampires, j'ai trouvé cela savoureux ! Mais en dehors de ça, j'ai aimé les parents qu'ils étaient envers Jessica, attentifs, compréhensifs et j'ai beaucoup aimé la façon dont ils traitaient Lucius, avec affection mais fermeté.

Quant à Lucius, j'ai aimé le garçon ténébreux, mystérieux et plein d'humour, le vampire roumain élevé dans son château lugubre et qui découvre les "joies" de la vie à l'américaine. J'ai nettement moins aimé le bad boy qui fait un peu n'importe quoi, on ne sait pas vraiment pourquoi. Enfin si, on le sait mais je trouve l'excuse un peu nulle !

J'ai trouvé l'oncle de Jessica intéressant et sympathique. Tout comme l'amie de Jess, Mindy, amusante mais qui finit un peu comme faire-valoir et c'est dommage.

Je passe sur les autres personnages, comme Faith, le stéréotype de l'ado américaine imbuvable et imbue d'elle-même ou Jake le gentil amoureux de Jessica.

J'ai lu le livre en anglais et j'ai beaucoup aimé le style, beaucoup moins simpliste que d'autres livres young adults. Déjà, la façon dont s'exprime Lucius est plus recherchée que d'habitude et puis je ne sais pas, il y avait quelque chose qui me plaisait dans la façon d'écrire de Beth Fantaskey.

En conclusion, un livre bit-lit/fantastique pour young adult qui a le mérite d'être agréable à lire avec une histoire qui sans être follement originale au final est intéressante pendant une grosse partie. Et si vous voulez savoir si Jessica choisira d'aller vivre dans un château des Carpates ouvert à tous les vents ou si elle préfèrera rester manger le tofu de papa-maman, lisez le livre ! :)

Note :



C'est une lecture commune organisée par Ethernya avec - -ananas- (Can_diice) - Candyshy - Cln - Gr3nouille2010 - Juliah - LaetiChOùuxx - Liyah - LIZI - louve - Mia - Mycoton32 - mypianocanta - Nanapomme - NiThOuxx - pierre de jade - Priline - Petitepom - stellabloggeuse - tachas - Tsuki


Ce livre fait partie de nombreux challenges :

Il fait partie du Baby Challenge Bit-lit Livraddict
16/20
j'ai pour le moment la médaille d'argent ! :)

Il partie du Challenge Fang's addict de Choukette/Akasha
10

Il fait aussi partie du Challenge Read in English de Petit-lips
11

Et enfin, comme il se passe dans le Comté de Lebanon, Pennsylvania,
il participe au Challenge 50 états - 50 billets de Sofynet
7/50
Pas grand chose à dire sur ce Lebanon County qui fut fondé en 1813 et qui avait 133 568 habitants en 2010.

Et enfin il fait partie du Challenge Jeunesse/Young Adult
que vous pouvez retrouver chez Mélo, Nodreytiti et Mutinelle
 1/10

9

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (47)

Posté par Frankie à 09:51 - Catégorie : ,
Aujourd'hui, C'est lundi, que lisez-vous ?, le rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane !

- La semaine dernière, j'ai fini Comment se débarrasser d'un vampire amoureux de Beth Fantaskey. J'ai lu Si c'est un homme de Primo Levi (avis le 1er octobre) et j'ai commencé Ravage de Barjavel.

- Aujourd'hui, j'espère finir Ravage, il me reste 80 pages à lire.

- Cette semaine, je ne sais pas trop dans quel ordre je vais les lire mais je pense lire Hamlet de Shakespeare en version bilingue et ma lecture mystère pour le Destination... Cuba d'Evert qui est prévu pour le 15octobre. À moins que je lise avant Le grimoire d'argent, le tome 5 de Mercy Thompson de Patricia Briggs qui lui est pour une LC du 12 octobre. Bref, je me laisserai porter par mes envies du moment.

Bonne semaine !


7

Le premier jour du reste de ta vie de Rémy Bezançon

Posté par Frankie le 23 septembre 2011 à 09:26 - Catégorie : , ,
Avec Jacques Gamblin, Zabou Breitman, Déborah François, Pio Marmaï, Marc-André Grondin

Résumé :
5 jours importants dans la vie d'une famille de 5 personnes. Une journée par personne.





Mon avis :
Je n'avais pas eu l'occasion de voir ce film à sa sortie et je l'avais enregistré sur Canal + quand il a été diffusé puis j'avais oublié de le regarder. J'ai enfin pu le voir cet été, en plusieurs fois et je dois dire que j'ai bien aimé ce film, certes pas très original (il est à l'image de pas mal de films français) mais bien joué et avec une histoire touchante.

Les Duval sont une famille française typique, le mari, la mère et leurs 3 enfants. Nous allons suivre leur vie en 5 journées clés des années 1980 à la fin des années 90, chaque journée portant sur un des membres de la famille plus spécifiquement. Nous suivrons donc Albert, le fils aîné, qui réussit en tout et devient chirurgien esthétique, Raphaël, le second fils, qui ne réussit rien, se cherche et voudrait faire de la musique, Fleur, la petite dernière, ado rebelle, Marie-Jeanne, la mère qui se cherche un peu au milieu de tout cela et qui ne sait pas comment gérer sa fille, et Robert, le père, devenu chauffeur de taxi au grand dam de son propre père et qui ne sait pas très bien comment se comporter face à ses propres enfants. Copain ou pas ? Tout ça avec une superbe BO en fond.

Je ne regarde pas souvent de films français, tout merveilleux soient-ils, parce que je trouve que c'est toujours un peu la même chose, surtout pour les comédies dramatiques ou douce-amère. Ça parle souvent de la vie de tous les jours, celle qu'on vit quand on passe la porte de chez-soi et franchement, si je vais au ciné c'est pour m'évader, pas pour me regarder dans un miroir, ou alors pour voir ce genre de films mais de l'autre côté du Channel. Mais ça ne m'empêche pas d'apprécier regarder ce genre de films à la télé (au ciné, je m'ennuierais...).

Donc si le fond n'est pas très original puisqu'on assiste à la vie d'un famille française moyenne avec ses hauts et ses bas, ses doutes, ses réussites, la forme l'est davantage. Le film prend 5 jours bien précis pour chaque membre de la famille et nous la fait vivre. C'est souvent émouvant, triste, mélancolique, rarement heureux mais ce n'est jamais ennuyeux. D'autant plus qu'il y a une magnifique bande-son, à commencer par le rôle titre, celui d'Étienne Daho (oui je suis fan du monsieur, alors bon :)). On y trouve aussi du Bowie, Janis Joplin, Indochine, Lynyrd Skynyrd, The Divine Comedy, entre autres, et de la musique additionnelle concoctée par Sinclair, le tout dans un mélange hétéroclite mais jamais dissonant. Chaque partition choisie pour chaque jour correspond bien à l'humeur et la tranche du vie du moment.

Les acteurs sont vraiment tous très bien que ce soit les pointures reconnues comme Gamblin, excellent en père un peu retrait, ou Zabou qui campe une mère comme on l'est toutes, essayant de gérer nos multiples vies de femmes, d'épouse, de mère ou les petits nouveaux comme Déborah François, Pio Marmaï ou Marc-André Grondin. Je n'avais jamais vu de films avec eux, même si je connaissais leur nom mais je dois dire qu'ils sont tous confondant de vérité.

La mise en scène est très originale puisqu'elle a choisi de nous faire vivre cette famille à travers ces 5 jours seulement sur une dizaine d'années et donnant une tonalité différente à chaque journée. Le générique du début est très bien aussi.

En conclusion, un film très émouvant à voir sur une famille française moyenne, filmé avec sensibilité. Et si vous voulez savoir quels sont les 5 jours du reste de leur vie, regardez-le !

Note :



Ce film fait partie du Mini Challenge Drame Cinemania de Seriebox
2/6

6

Les dossiers Dresden, tome 5 : Suaire Froid de Jim Butcher

Posté par Frankie le 22 septembre 2011 à 08:58 - Catégorie : , , ,
Titre original : Death Masks

Résumé : Le Suaire de Turin a été volé et emmené à Chicago et c'est évidemment vers Harry Dresden qu'on se tourne pour retrouver ce genre de choses... En même temps, il doit gérer les attaques de la Cour Rouge et voilà que Susan, son ex-petite amie est de retour. Harry n'aura pas trop de tous ses amis pour affronter les multiples dangers qui se dressent devant lui...


Spoilers sur les tomes précédents.
Mon avis :
Trois mois après avoir laissé Harry savourant sa victoire sur les fées, j'ai retrouvé mon cher magicien avec grand plaisir ! Je disais la dernière fois que c'était l'une des meilleures séries du genre et je dois dire que ça se confirme à chaque tome. Celui-ci est encore un excellent tome sur les aventures du sorcier sexy de Chicago.

Harry a provoqué une guerre contre la Cour Rouge des vampires et doit constamment surveiller ses arrières. Pour arrêter la guerre, Ortega, un vampire lui propose un duel à la régulière mais cela peut-il être régulier quand il s'agit des vampires ? Le Suaire de Turin a été volé et un prêtre de Rome fait appel à Harry pour le retrouver. Il aurait été localisé à Chicago mais bien sûr, Harry n'est pas le seul sur sa trace et des créatures maléfiques entendent bien s'en emparer. Et si cela ne suffisait pas, voilà que Susan, son ex, est de retour, on ne sait pourquoi. Voilà notre magicien dans les ennuis jusqu'au cou, qui essaie de sauver sa peau dès qu'il sort de chez lui tout en gérant ses problèmes personnels !

J'ai eu peur au début que ce soit moins palpitant que les tomes précédents mais j'ai été vite rassurée et je peux vous dire qu'au niveau action, on en a pour notre argent ! Cette fois-ci plus de Fées mais on retrouve de vieux amis d'Harry (et des ennemis aussi !) comme Michael, Thomas ou l'ambigu Marcone. On est donc en terrain connu avec cette histoire même si on a toujours de nouvelles choses à apprendre sur le monde occulte.

Et des choses, on en apprend un peu, sur certaines races de démons vraiment très démoniaques, sur le pouvoir des artéfacts, sur Harry (un tout petit petit peu).

On a donc à peu près 3 histoires qui s'entremêlent, toutes les 3 très intéressantes et qui amènent leur lot de bagarres et d'action. Celles qui apportent l'émotion sont bien sûr la storyline avec Susan, Susan qui avait laissé Harry déprimé et qui revient quand il commence à aller bien. Mais j'ai beaucoup aimé leur histoire à tous les deux et j'approuve comment elle se passe.

Concernant le Suaire de Turin, c'est un peu l'intrigue principale du livre, celle qui doit normalement rapporter de l'argent à Harry et qui risque de lui apporter plus que la mort. Oui, parce que dans certains cas, la mort peut être considérée comme une bénédiction ! Et je dois dire que par rapport à cette intrigue il y a des passages bien gores. Mais heureusement les Chevaliers sont là. On apprend donc que Michael, le gentil Chevalier de la Croix a des petits copains qui font joujous avec des épées eux aussi !

Quant à l'histoire avec la Cour Rouge, ce n'est pas la plus intéressante mais je pense que c'est là pour nous montrer que cette histoire-là n'est pas oubliée ! Et ça permet de revoir le nonchalant Thomas, le gentil vampire dandy que j'avais beaucoup aimé dans Tombeau Ouvert.

Harry est toujours un personnage que j'aime beaucoup ! J'adore sa décontraction apparente, son humour à tout épreuve, sa sensibilité et sa façon de réussir à se sortir de presque toutes les situations. Ici, il est moins morose que dans le précédent tome et ça lui va bien !

J'étais contente de revoir Susan. Enfin, je n'ai pas grand chose à dire de plus ! :)

Murphy n'est pas très présente dans ce tome, un peu seulement, mais j'aimerais qu'elle et Harry soient plus souvent ensemble ! Bah oui, quoi, je suis une shippeuse Murph'/Harry ! ^^ Surtout que la série télé tendait vers ça...

Ravie de revoir Michael, le preux chevalier, Charity sa femme et toute la famille. De plus, il n'est pas seul cette fois-ci puisque deux autres Chevaliers font leur apparition et j'ai beaucoup apprécié ce trio disparate mais uni par une même cause. J'aime beaucoup en apprendre sur cette confrérie mystique. J'ai beaucoup Shito, qui m'a fait penser à ces sages japonais qu'on voit dans des films ou des séries.

Du côté des méchants, nous avons Ortega qui est plus un frimeur qu'autre chose. Bon un frimeur vampire quand même et dont il faut se méfier mais je n'ai pas l'impression qu'il soit d'une grand menace.

On ne peut pas dire la même chose de Nicodemus, le vrai méchant de l'histoire, un personnage à vous glacer les sangs. Sans scrupules, sans états d'âme, c'est le mal par essence.

Quant à Marcone, le mafioso de Chicago auquel Harry a affaire de temps en temps, je ne sais pas quoi penser de lui. C'est un personnage que j'aime pas, un peu comme Trent Kalamack de chez Rachel Morgan mais il n'est pas tout noir, comme Trent Kalamack. Du coup, on pourrait presque le trouver sympathique, comme... enfin vous savez qui ! :)

Le style de l'auteur est comme d'hab, assez familier, sympa à lire, il ne varie pas beaucoup d'un tome à l'autre. Comme je dis souvent quand je parle du style des livres bit-lit ou Urban Fantasy, il ne faut pas s'attendre à avoir un style recherché donc on sait où on va quand on lit ces livres-là.

En conclusion, encore un très bon tome des dossiers Dresden où si l'on en apprend peu concernant les origines de notre héros, on est très heureux de le retrouver en forme et avec ses anciens amis. Et si vous voulez savoir si Harry retrouvera le Suaire, si ça relation avec Susan va évoluer, s'il va encore faillir mourir 10 fois, lisez ce tome 5 ! Quand à moi,  les éditions Milady ayant décidé de ne pas publié les tomes suivants (il y a 11) en VF (en tout cas, pas sous forme papier) pour le moment, je continuerai la série en VO. Si d'autres que moi sont intéressés pour faire une lecture commune en VO, ce sera avec plaisir. Je vous donne rendez-vous dans quelques mois pour le tome 6 !

Note :



C'est une lecture commune organisée par moi-même avec Lexounet, Taliesin, Yumiko, Heclea, Zatoun et (FrenchDawn).


Ce livre fait partie du Challenge Fang's addict de Choukette/Akasha
9

7

Challenge Littérature Jeunesse/Young adult

Posté par Frankie le 21 septembre 2011 à 23:22 - Catégorie : ,

Je suis incorrigible car voilà qu'un nouveau challenge a fait son apparition et que je n'ai pas réfléchi longtemps avant de m'y inscrire ! Pourtant dieu sait que j'essaie je lis du jeunesse et du young adult avec circonspection mais il semble que j'y revienne souvent malgré tout ! ^^

Bref, ce challenge est proposé par Mélo, Nodreytiti et Mutinelle. Il s'agit de lire des livres jeunesse et/ou Young Adult. Il se déroule sur un an à partir du 20 septembre 2011 et comporte 5 catégories :

- Catégorie 1 : Aux frontières du rêve => Au moins 6 ouvrages (ça fait un livre tous les deux mois. Ça vous paraît possible ?)
- Catégorie 2 : Badine avec les royaumes de l’enfance => Au moins 10 ouvrages
- Catégorie 3 : A su garder son coeur de mioche => Au moins 16 ouvrages
- Catégorie 4 : Peter Pan dans l’âme => Au moins 20 ouvrages
- Catégorie 5 : Vit dans un conte de fées => Au moins 24 ouvrages (2 par mois, ça peut le faire, non ?)

Étant donné que j'ai pas mal de lectures jeunesse et young adult prévues les prochains mois, je pense pouvoir m'inscrire sans problème dans la Catégorie 2 : Badine avec les royaumes de l'enfance.

Rendez-vous dans un an pour savoir si j'ai réussi ce nouveau challenge !

17

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (46)

Posté par Frankie le 19 septembre 2011 à 09:17 - Catégorie : ,
C'est lundi et c'est le petit rendez-vous sympa sur nos lectures de la semaine, rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane.
- Petite semaine que la semaine dernière (par rapport à celles d'avant) car j'ai fini Suaire Froid de Jim Butcher (Les dossiers Dresden 5), j'ai lu L'odyssée du Passeur d'Aurore, le tome 5 des chroniques de Narnia et j'ai mis 3 jours pour lire ces 140 pages et j'ai commencé Comment se débarrasser d'un vampire amoureux en VO (Jessica's Guide to Dating on the Dark Side donc) de Beth Fantaskey.

- Aujourd'hui, je suis toujours dans Jessica's Guide to Dating on the Dark Side, j'en suis au tiers.

- Cette semaine, je finis mon livre en cours et je vais lire Si c'est un homme de Primo Levi. Si nous ne sommes pas encore lundi prochain, je commencerai Ravage de Barjavel.

Bonne semaine !



19

Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay

Posté par Frankie le 17 septembre 2011 à 11:47 - Catégorie : , ,
Titre original : Sarah's Key

Résumé :
En 2002, en enquêtant pour un article pour les 60 ans de la Rafle du Vel d'Hiv, Julia Harmond, installée en France depuis 25 ans et mariée avec un français, découvre l'histoire terrible de Sarah, une petite fille juive de 12 ans emmenée lors de cette rafle et qui laissa son petit frère caché dans un placard en promettant de revenir vite. Cette histoire va la bouleverser au-delà de tout...


Mon avis :
Les copines m'avaient toutes prévenue que je devrais avoir des mouchoirs à portée de mains lorsque je lirai cette histoire. Et c'est vrai qu'elle est très émouvante, touchante et poignante et que j'ai souvent eu les larmes aux yeux. Mais ayant vu La Rafle, le film de Roselyne Bosch, il y a 18 mois et qui raconte à peu près la même histoire (sur la rafle elle-même et ses atrocités), j'ai eu l'occasion de me blinder et ça n'a donc pas été le torrent de larmes attendu. De plus, la vie privée de la narratrice vient parasiter l'histoire si belle de Sarah et m'a procurée un certain agacement...

La petite Sarah, 12 ans, voit sa vie basculer en ce jour de juillet 1942 quand la police se présente à l'aube pour emmener sa famille. N'écoutant que son courage, elle cache son petit frère dans un placard en lui promettant de revenir très vite. Sarah va faire partie des 4000 enfants déportés pendant la rafle du Vel d'Hiv...

2002, Julia est américaine, vivant en France depuis 25 ans, s'engluant dans un mariage éprouvant et qui doit faire un reportage sur la Rafle du Vel d'Hiv à l'occasion du soixantième anniversaire de l'événement tragique. C'est à ce moment-là que l'histoire de Sarah croise sa route et Julia ne va vivre que pour savoir ce qu'il est arrivé à la petite fille...

C'est donc effectivement une histoire très touchante que nous conte là l'auteur, Tatiana de Rosnay. Comment ne pas être émue par l'histoire de cette petite fille qui fit partie de la Rafle du Vel d'Hiv ? C'est effectivement très poignant et j'ai beaucoup aimé que les recherche que fait Julia pour savoir ce qui lui est arrivée ensuite. Cependant, le fait d'avoir vu le film La rafle, sur le même thème, un petit garçon et sa famille arrêtés en ce 16 juillet, parqués au Vel d'Hiv et déportés dans un premier temps à Beaune, a amoindri l'émotion que j'aurais pu ressentir en découvrant Sarah. Je n'ai pas versé des torrents de larmes car je l'ai déjà fait il y a 18 mois !

Heureusement, le livre n'est pas que cela, il y a aussi toute la culpabilité de Sarah par rapport à son petit frère, laissé derrière, toute l'histoire de Sarah ensuite, et c'est vraiment ce qui fait que l'histoire est très bien. Ce qui est moins bien, en revanche, c'est la vie de Julia qui vient parasiter l'ensemble.

Dans une première partie, l'auteur alterne les chapitres entre ce qui est arrivé à Sarah jusqu'au camp de Beaune et la vie de Julia et ses recherches sur Sarah. Ensuite, on reste constamment avec Julia. Si j'ai vraiment accroché à toutes ses recherches, palpitant avec elle dès qu'elle découvrait un indice ou un fait avéré, je n'ai pas accroché du tout à sa vie privée ! Au point même de me demander si j'allais vraiment aimer le livre à un moment !

Il faut dire que sa vie perso n'est qu'une succession de clichés et de personnages caricaturaux.
À commencer par Julia elle-même qui pourrait être un personnage sympathique et auquel on s'identifie facilement. Elle est tenace, veut savoir la vérité, et c'est grâce à elle que nous avançons pas à pas dans la recherche de Sarah. Mais elle a des côtés très désagréables, comme le fait de ramener sur le tapis qu'elle est américaine et de critiquer les travers de la France par rapport à son "américanité" ! Ça m'a gonflée ! Mais le pire c'est qu'elle fait de même quand elle retourne aux USA ! Elle se met alors à critiquer son pays d'origine par rapport à son côté français. C'est gonflant !

Quant à son mari, Bretrand, c'est un cliché caricatural ambulant ! Le mec, 50 ans, parisien, hautain, odieux, qui traite sa femme comme de la merde, qui ment et qui pense que le monde (et sa femme donc) est à ses pieds ! Il n'y a pas beaucoup de nuance dans le personnage et franchement, même si apparemment le sexe est bon entre ces deux-là et permet pas mal de réconciliations, je me demande comment Julia a pu tenir plus de 10 ans avec ce type-là !

Sans parler de la famille de Bertrand, l'archétype de la famille arrivée et BCBG et insupportable de suffisance. Il n'y a que le père, Édouard, qui devient humain après un événement important.

J'ai beaucoup aimé en revanche, la petite Zoé, une gamine de 12 ans comme on trouve dans les livres et les films, vive, drôle et intelligente !

Et j'ai également beaucoup apprécié William, un américain mais dont je ne vous parle pas plus car il faut le découvrir. En tout cas, on a une très jolie fin grâce à lui.

L'anglais étant sa langue maternelle, c'est donc dans cette langue qu'elle a écrit ce roman de prime abord puis il a été traduit en français. Le style de l'auteur est assez sec avec des phrases assez courtes. Ce qui fait que certaines parties manquent un peu d'émotion. Ceci dit, ça n'empêche pas d'accrocher à l'histoire et d'aimer.

Ce livre est là pour nous rappeler également qu'il ne faut pas oublier ces tragédies de l'Histoire. Qui sait exactement ce qu'est la Rafle du Vel d'Hiv ? Avant de voir le film de Roselyne Bosch, je n'avais qu'une vague idée de la tragédie qui s'était jouée ces 16 et 17 juillet 1942 et il ne faut pas oublier cela !

Il existe aussi un film tiré du livre avec Kristin Scott Thomas dans le rôle de Julia et que je compte bien regarder un jour car j'aime beaucoup cette actrice.

En conclusion, une très belle histoire émouvante sur une petite fille emporté par l'Histoire et qui vous touchera beaucoup malgré le parasitage de la vie de la narratrice. Et si vous voulez savoir si Sarah survivra, si elle retrouvera son petit frère, si Julia va renouer les fils de la vie de la jeune fille et y voir clair dans la sienne, lisez ce livre.

Note :



Ce livre fait partie du Challenge 26 livres - 26 auteurs de Nanet
8/26

6

Lectures communes du 2e semestre 2011 - Partie 4

Posté par Frankie le 16 septembre 2011 à 13:58 - Catégorie : ,
Le second semestre est loin d'être terminé et c'est dont tout naturellement que de nouvelles lectures communes sont venues se greffer à ma liste.

Ayant bien avancé dans mes lectures communes de septembre, je me suis raccrochée au wagon de Comment se débarrasser d'un vampire amoureux de Beth Fantaskey qui aura lieu le 26 septembre. La fin de l'année approche et avec elle, la fin des challenges 2011 de Livraddict. Il faut donc que je me magne sur certains. Je lirai donc en VO, Jessica's Guide to dating on the Dark Side. C'est organisé par Ethernya et avec aussi ananas, Ayma, (Can_diice), Candyshy, Gr3nouille2010, LaetiChOùuxx, Liyah, LIZI, louve, Mia, Mycoton32, Nanapomme, NiThOuxx, pierre de jade, (Priline), stellabloggeuse, Tsuki.



 J'avais bien aimé Uglies, le tome 1 de cette série de Scott Westerfeld. Aussi ai-je sauté sur cette LC du tome 2, Pretties, que j'avais dans ma Pal. Je le lirai donc en VO. c'est pour le 16 octobre et c'est organisé par Gr3nouille2010. C'est aussi avec (love-of-book), Cerisia, (Rose), (Iani), Nanet, Reveline, lyla5, Luna.







 Kactuss nous propose de lire ce livre de Yasmina Khadra, L'attentat pour le 31 octobre. Comme je l'ai dans ma Pal, je vais en profiter pour le lire. Ce sera aussi en compagnie de Flof13, (jcv),  Gentiane, Nuitetoilée, Petit Speculoos et Stellade.








 On l'attendait, il est enfin sorti ce 5e tome des Bannis et Proscrits, la magnifique saga fantasy de James Clemens. La lecture commune de L'étoile de la Sor'cière est organisée par Mycoton, pour le 13 novembre à priori et nous la ferons en compagnie de Iluze, Phooka, Lisalor, Karline, Mutinelle.







Retour au pays de Robin Hobb est un prélude à L'assassin royal et Les aventuriers de la mer. Ayant terminé la saga de L'assassin royal, Ptitetrolle nous propose de rester encore un peu dans ce monde avec livre très court que nous lirons pour le 24 novembre. Nous ferons la LC avec Iani, Minidou, PetiteMarie, reveline, Rose, Serega, Zazou.






Mia nous propose de lire la série Maison de la nuit de P.C Kast & Kristin Kast sur plusieurs mois. J'ai les 4 premiers tomes mais je me suis seulement inscrite pour la LC du premier tome, Marquée (que je lirai en VO donc Marked), le 5 décembre. Je ne sais pas si ça me plaira donc je ne veux pas m'avancer pour les suivants. Et en devant lire Narnia tous les mois, je m'aperçois que ça devient lassant de devoir lire des suites de façon si proches. Donc on verra. Et ce sera aussi avec Laetichouuxx, TheChouille, Magda31.




 Bal de givre à New York est un livre jeune/jeune adulte que j'ai dans ma Pal depuis l'hiver dernier. Des critiques mitigées ne m'ont toujours pas donné envie de le lire. Heureusement Mia a la bonne idée de proposer une lecture commune pour le 18 décembre. Ce sera aussi avec (Benjamin59), Reveline, FrenchDawn, Gr3nouille2010, Platinegirl, (Nin4), Blueverbena, (Vozrozhdenyie).






À bientôt ! :)

13

Le Cercle Secret : l'Initiation, tome 1 de L.J Smith

Posté par Frankie le 14 septembre 2011 à 10:08 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : The Secret Circle, The Initiation

Résumé :
Du jour au lendemain, Cassie, jeune fille timide de 17 ans, doit quitter la Californie ensoleillée pour suivre sa mère qui déménage à New Salem, Massachusetts, où vit sa grand-mère. Le jour de la rentrée, elle découvre qu'un mystérieux groupe semble faire la loi et doit affronter Faye, une jeune fille qui semble vouloir d'emblée lui pourrir la vie. Mais grâce à Diana, la leader du Club, elle va être initiée aux secrets du Cercle...

Mon avis :
Je vous le dis de suite, sans sa place de vingtième au Baby Challenge bit-lit 2011 de Livraddict et sans la série TV qui va être diffusée sur la chaîne CW dans quelques jours, je n'aurais jamais lu ce livre. Mais je vise la médaille d'or du Baby Challenge et ça vaut bien quelques sacrifices ! ^^ Et puis, finalement la lecture n'est pas si désagréable que ça. Pas géniale, mais sympathique.

Cassie, jeune fille timide de 16 ans, passe des vacances à Cape Cod sur la côte est. Elle y rencontre furtivement un beau jeune homme mystérieux qui lui fait battre le coeur. Bientôt, elle apprend qu'elle ne retournera pas en Californie comme prévu à la rentrée, mais que sa mère a décidé de revenir s'installer dans sa ville natale, New Salem, dans le Massachusetts, auprès de sa propre mère. La rentrée au lycée de New Salem ne se passe pas très bien. Tout le monde semble avoir peur d'un mystérieux groupe de lycéens qui semblent faire régner la loi et la terreur et comble de malheur, l'une d'elle, Faye, semble avoir pris Cassie en grippe. Heureusement, celle qui semble la leader du groupe, Diana, une belle et gentille jeune fille, la prend sous son aile. Après un événement tragique, Cassie est initiée aux secrets du mystérieux Cercle dont font partie ses amis et qui perdure depuis des centaines d'années. Le retour d'Adam, qui n'est autre que le jeune homme mystérieux de son été et qui s'avère être le petit ami de Diana, complique bien des choses et pourrait attirer bien des ennuis à Cassie...

Ne vous attendez sûrement pas à être surpris quand vous lirez ce livre ! Il est sûrement le précurseur de ce genre de littérature young adult, puisqu'il fut écrit en 1992 mais il suit le sempiternel schéma qu'on rencontre dans la plupart des publications du genre. Prenez une jeune fille timide de 16 ans. Mettez-le en présence de gens mystérieux qui sont au choix a) vampires (le choix le plus répandu) b) anges c) anges déchus d) faés e) fées f) loups garous g) sorciers h) et pourquoi pas fantômes ou extraterrestres, créez un triangle amoureux, ajoutez parfois que la jeune fille peut avoir des pouvoirs elle-aussi (mais ce n'est pas une obligation), remuez le tout, appelez-le Twilight, Hush Hush, Blue Bloods (Vampires de Manhattan) ou Vampire Kisses et vous avez votre petit best-seller young adult !

Je ne renie absolument pas ces lectures, puisque je les ai appréciées et que j'ai lu ou lis les suites, mais je dois dire, qu'à force, j''ai toujours l'impression de lire un peu la même chose. il n'y a vraiment plus que les dystopies qui m'apporte de l'originalité dans le genre young adult et encore, à mon avis, on va vite en avoir fait le tour !

Ceci dit, The Secret Circle n'est pas désagréable à lire. Je l'ai même trouvé plutôt sympathique et je serais ado, je le trouverais formidable ! Le problème c'est qu'au lieu de "Initiation", le tome 1 aurait pu s'appeler "Introduction"; On commence à peine l'histoire que le livre s'achève, nous laissant en plan comme ça alors qu'il commençait à y avoir de l'action !

Parce que de l'action, il n'y en a pas des masses. Tout reste très superficiel. On fait connaissance avec Cassie, ses peurs, ses angoisses, ses questions, puis avec ses amies, le mystérieux cercle (enfin bon, quand on vit dans une ville qui s'appelle Salem, même New, on se doute quel est le mystérieux cercle, que les gamins ne font pas des réunions Tupperware ! :)) et le peu d'action et d'intrigue se concentre sur la fin. Mais comme j'ai dit, c'est sympa et ce tome 1 peut donner envie de lire la suite. Si j'avais eu cette suite dans ma Pal, je pense que j'aurais sans doute continué même si, franchement, ça me barbait un peu. La suite, je la verrai en série télé et c'est très bien comme ça !

Ce qui est marrant c'est que le livre ayant été écrit au début des années 90, les ados ici n'ont ni ipod, ni portable, ni laptop et que le summum de la modernité c'est d'avoir un téléphone fixe sans fil ! ^^

Concernant les personnages, ils sont assez stéréotypés. En plus, comme j'ai dit, on a le triangle amoureux de tout bon livre young adult où ici Cassie aime Adam qu'aime aussi Diana et lui, il aime les deux ! Boooring ! Ça me donne presque envie de relire les deux premiers livres de la Confrérie ou le chapitre 32 du tome 2 de Cat & Bones ! :D

En tout cas, je n'ai pas grand chose à dire sur Cassie, qui est assez effacée, qui subit trop les événements à mon goût et qui n'a pas beaucoup de caractère. Mais qui est sympathique comme tout !

Diana est belle (ça c'est assez répété !), gentille, douce, compréhensive, trop à mon goût, je me demande ce que ça cache !

Tout le contraire de Faye qui, elle, ne cache rien, est une vraie méchante fourbe pas sympa !

Quant à Adam, il est un peu mou et gentil mais j'espère qu'il s'affirme un peu par la suite (ce que je ne saurai jamais !)

Peu d'adultes dans le livre, à part la grand-mère de Cassie, mystérieuse au début mais dont je pense qu'elle à un rôle à jouer dans l'histoire. La mère de Cassie est pratiquement inexistante.

Concernant le style du roman, j'ai lu des critiques comme quoi c'était mal écrit. Je l'ai lu en VO et je dois dire qu'il n'est pas plus mal écrit que bien d'autres. C'est un style assez simple à comprendre, certes, mais pas horrible non plus. Ça se lit très vite. Ce qui m'a fait bizarre c'est que la narration est à la 3e personne du singulier alors qu'on ne suit que Cassie au cours de l'histoire. Ça donne une distance par rapport à l'empathie qu'on peut avoir avec le personnage.

En conclusion, un livre sympathique mais peu original et qui reste superficiel et qui sert surtout d'introduction à l'intrigue. Et si vous voulez savoir qui est ce mystérieux Cercle secret et pourquoi Cassie va en faire partie, lisez ce livre. Quant à moi, je continuerai les aventures de Cassie sur le petit écran (à condition que ça vaille le coup !).

Ce livre fait partie du Baby Challenge Bit-lit de Livraddict
15/20

Il se passe dans le Massachusetts
et fait donc partie du Challenge 50 états - 50 billets de Sofynet.
6/50
 On connait tous Salem, cette ville du Massachusetts connue pour son procès des "sorcières de Salem" en 1692. Arthur en a fait un livre et de nombreux films existent aussi sur cette période sombre de l'histoire de la ville où vivaient essentiellement des puritains et tenue d'une main de fer par eux.
New Salem existe aussi. Elle fut créé par des anciens de Salem en 1737. C'est une petite ville de 929 habitants habitants (en 2000).

Je l'ai lu en VO donc il fait partie du Challenge Read in English de Petit-lips
10

15

Une saison de séries télé : de juin 2010 à juin 2011

Posté par Frankie le 13 septembre 2011 à 09:47 - Catégorie : , ,
L'année dernière, lors de ma première saison de séries télé, j'avais dit que j'essaierai de faire mon bilan plus tôt que l'an dernier (mi-septembre). Il semblerait que j'ai encore raté mon coup cette année ! ^^

Bref, voici donc ce bilan des séries anglo-saxonnes que j'ai regardées entre le 1er juin 2010 et le 31 mai 2011.

Je dois dire qu'au rayon nouveautés, la saison a été plus que décevante. deux seules nouveautés ont trouvé vraiment grâce à mes yeux, Nikita et The Walkind Dead, pendant que les autres étaient au mieux sympas. D'ailleurs parmi les séries des grands networks, seule Nikita a été renouvelée pour une 2e saison (The Walking Dead, une série du câble, reviendra aussi). En revanche, les séries dont c'était la 2e saison ont bien tenu la route.

Cette année encore, je n'ai pas repris quelques séries dont je me lassais, comme Gossip Girl. Un jour peut-être... Et en ce qui concerne la 3e saison de Merlin, c'est ma fille qui s'est lassée mais j'espère que cette série fera partie de ma saison 2011-2012 ! J'ai aussi complètement zappé 30 Rock. J'ai toujours eu autre chose à regarder et finalement la saison est passée sans que je regarde cette série que j'aime pourtant. Ah et j'ai zappé Weeds aussi et j'ai donc deux saisons à rattraper !

Je n'ai pas fini de regarder la troisième et ultime saisons de United States of Tara donc j'en parlerai l'an prochain.

Et je ne vais revenir sur Friday Night Lights dont j'ai vu les 5 épisodes qu'il me restait à regarder de la saison 4. Mon avis par rapport à ce que j'avais écrit l'an dernier est le même. Je n'ai pas vu la saison 5, ce sera pour la saison 2011-2012 et j'y reviendrai alors.

En revanche, j'ai repris ou commencé des séries qui dormaient depuis longtemps dans ma sériethèque ! ;)

Bref, voici les x séries que j'ai regardées en un an !




Pas de surprise, Doctor Who est ma série préférée numéro 1 ! Même avec une saison 6 coupée en deux, dont nous n'avons vu que les 7 premiers épisodes avant juin 2011. Mais alors quelle saison, mais quelle saison, mes amis ! J'adore Eleven, j'adore Amy et surtout j'adore Rory qui est mon chouchou cette année ! Quant à River, j'ai toujours du mal avec elle mais ça va mieux...

 Il n'y aurait pas eu Doctor Who, Fringe aurait été ma série préférée de cette saison et c'est sans surprise qu'elle prend une étoile de plus. J'étais déjà très fan mais franchement la saison 3 est superbe ! Plus intéressante dans sa première partie, plus inventive aussi, et plus inégale aussi, elle fait partie de ses séries que j'ai regardées le lendemain de leur diffusion US.

Chuck reste une de mes séries préférées et reste donc en 5 étoiles ! Prévue pour 13 épisodes comme l'an dernier, la saison 4 est donc excellente pendant une grande partie de la saison, un peu plus inégale ensuite, mais j'adore ce mélange d'humour et d'action et les personnages. Beaucoup de révélations et de rebondissements et un cliffhanger qui nous laisse encore avec l'envie de retrouver toute le monde ! La saison 5 aura 13 épisodes et sera vraiment la dernière cette fois-ci, snif !

Certains trouvent Dexter moins bien, j'adore toujours autant ! Et j'ai beaucoup aimé cette saison 5 avec un Dexter qui doit gérer beaucoup de choses. J'ai beaucoup aimé Lumen, un nouveau personnage. Vivement la saison 6 !



 The Walking Dead est la série qui a fait le buzz à la rentrée 2010 avec ses 6 petits épisodes seulement en saison 1. Tiré du comics du même nom, elle a attiré de nombreux spectateurs. C'est parfois gore mais c'est surtout axé sur les relations entre les différents survivants. Je dois dire que, même si tous les épisodes ne sont pas égaux, j'ai beaucoup aimé cette série qui est haut de gamme pour moi. J'ai même réussi à y intéresser mon homme, un exploit qui lui vaut bien ses 5 étoiles ! ^^








La saison 2 de Vampire Diaries gagne une demi-étoile et se hisse presque parmi les meilleures. Il faut dire que cette saison 2 est très égale de bout en bout sans trop de faiblesses, elle sait nous tenir en haleine, se renouveler et j'adore les personnages !  :)C'est une série qui a gagné en maturité et dont j'attends la saison 3 avec impatience. Un bémol, il faut que Ian Somerhalder, le beau Damon, arrête de rouler les yeux comme il le fait, c'est pé-ni-ble ! Et je ne suis toujours pas remise de la façon qu'avait le perso de Rose  de prononcer "Döppelgänger" comme si elle avait de la bouillie dans la bouche ! ;)


J'avais un gros à priori sur Nikita quand cette saison 1 a débuté. Il faut dire que je suis très fan du film de Luc Besson et je ne voyais pas l'intérêt de faire une série d'après le film, surtout que ça avait été déjà fait. Et finalement, ça a été une excellente saison 1 et une série chic et sexy avec son lot d'action et de drames. Vivement la saison 2 !





L'an dernier, j'avais mis 4 étoiles et demie à Glee pour le côté nouveau et frais de la série, les chansons, bref, j'aimais beaucoup. La saison 2 aura été davantage en dents de scie. L'effet de nouveauté est passée et les épisodes ne sont pas toujours égaux. J'ai adoré l'épisode sur The Rocky Horror Picture Show, les chansons sur Britney Spears ou Thriller, trouvé celui sur Jesus ou Bieber nuls et le reste allait de passable à très bon. Je n'aime pas le perso de Blaine, j'adore Britany (et sa "Fondue for two") ou Kurt. Le gros hic qui me fait m'arracher les cheveux, c'est encore et toujours le play back trop flagrant et l'usage pratiquement systématique de Autotune ou Vocoder ! Ça donne des voix métalliques pour certains ! Quand on entend Kurt ou Rachel qui chantent souvent naturellement, ça a une autre gueule ! Mais c'est une série qui me donne envie de chanter et danser et j'en ressors de bonne humeur quand je la regarde !

J'adore la série Eureka ! Le problème est que la chaîne Syfy la diffuse un peu n'importe comment ! Elle a donc diffusé les 9 premiers épisodes de la saison 4 à l'été 2010, puis un épisode de Noël en décembre puis les 10 derniers de la saison 4 cet été. Je ne vous parle donc que de la première partie qui est excellente ! Les personnages principaux se remettent en question après un événement qui change le cours de leur vie, la relation Carter-Allison évolue, on rit, on est émus, il se passe toujours un truc bizarre, vraiment j'adore Eureka ! :)

Comme Eureka, j'adore White Collar et comme Eureka, la qualité ne se dément pas. L'année dernière, j'avais dit que c'était une série élégante et c'est toujours ce que je pense. Cete saison 2 tient toutes ses promesses. J'adore non seulement le duo improbable Peter/Neal mais je suis également très fan de Mozzie, the partner in crime de Neal. L'addition de la chic Sara (Hilary Burton) en agent d'assurances sexy m'a beaucoup plu, j'adore sa relation avec Neal. Côté fil rouge, un histoire de boîte de musique, de trahisons, de soupçons et de trésor...

Encore une série du câble que j'adore retrouver chaque année ! Psych et son duo d'acteurs (encore un) à mourir de rire avec le "medium" Shawn et son sidekick Gus. Cette saison 5 (ah oui, déjà !) a un petit fil rouge avec l'histoire du Yin, tueur qui a un intérêt particulier envers Gus. Sinon, ce sont des stand alone et il y a toujours des trouvailles savoureuses : un épisode à la Twin Peaks, un à la Jason Bourne, on ne s'ennuie jamais. Et l'an dernier, je souhaitais que les choses évoluent entre Shawn et Juliet, on dirait que les scénaristes m'ont entendue ! ^^ Mais je ne dirai rien ! :p

C'est ma découverte de l'année 2010-2011 ! Drop Dead Diva est une série fraiche, sympa, amusante, je la regarde avec ma fille et on adore ! On ressort de là avec la pêche. J'ai découvert les saisons 1 & 2. C'est l'histoire de Deb, une mannequin blonde qui meurt, appuie sur un bouton au ciel et se retrouver dans la peau de Jane, qui a 7 ans de plus et surtout qui est plutôt enrobée. Elle doit donc vivre avec cette double personnalité. Seuls sont au courant Stacy, la meilleure amie de Deb, puis de Jane donc, et Fred, l'ange gardien. Le seul hic c'est que dans la boîte d'avocat où Jane bosse, y bosse aussi Grayson, le grand amour de Deb qui ne doit absolument pas savoir que sous les traits de Jane se cache son amour perdu.... C'est extra ! À découvrir d'urgence !!!

Une nouvelle série sortie à l'automne 2010, sur une chaîne canadienne. Lost Girl est l'histoire d'un succube, Bo, qui découvre ce qu'elle est, qui doit y faire face et qui essaie de découvrir ses origines. Autour d'elle des faés, et son amie, Kenzi, une petite jeune fille sympa comme tout, un peu voleuse et escroc sur les bords et qui assure les arrières de Bo. Et un beau mâle, Dyson. C'est tourné à Toronto et on sent que ce n'est pas une série américaine. J'ai beaucoup aimé cette saison 1. Une très bonne surprise.

Une des rares séries que j'ai rattrapées cette saison et une très bonne découverte ! Better off Ted est l'histoire de Ted qui travaille pour une multinationale spécialisée dans la recherche et sans scrupules. Autour de lui, Veronica, sa patronne qui est à l'image de Veridian Dynamics, Linda, sa collègue et plus si affinités et Phil et Lem deux chercheurs farfelus. Très bonne saison 1, j'ai beaucoup aimé, c'est grinçant, loufoque et impertinent.

Cette année, nous avons dit adieu à Greek au terme de cette 4e saison de 10 épisodes. Snif... Nous avons donc quitté Rusty, Cappie, Casey, Dale et tous les sympathiques personnages de cette série pas con pour jeunes adultes. Une bonne conclusion même si pour Rusty, je ne suis pas hyper convaincue... mais je n'en dis pas plus !



J'ai fait baisser True Blood d'une demi-étoile. J'avais hésité à la baisser encore mais c'est une série que j'aime malgré ses défauts. Comme d'hab du bon et du mauvais lors de cette saison 3, le très bon avec le roi du Mississipi, le bon avec tout ce qui concerne Eric, Jessica, l'arrivée d'Alcide et bien d'autres choses encore. Du moyen avec la famille trash de Sam Melotte. Du mauvais avec les délires de Lafayette, les fées new age qui ne correspondent pas du tout à celles des bouquins de Charlaine Harris. Et puis, on a atteint un summum dans le gore avec des scènes de sang et de sexe trash. Et Sookie est toujours très agaçante. J'ai envie de la claquer quand elle a son air con avec sa bouche entrouverte !

The Big Bang Theory est la seule comédie de ce 4 étoiles qui garde son rang. Je vais reparler des autres mais c'est vraiment ma préférée. J'ai trouvé la saison 4 très sympathique et l'addition de deux personnages féminins réguliers, Bernadette, la petite amie de Howard, et Amy Farrah Fawler, le pendant féminin de Sheldon a été une grande réussite. Je suis très très fan d'Amy ! Et la fin de saison est un vraie vaudeville comme on aime dans ce genre de série !

J'aime toujours beaucoup cette série, The Middle. J'avais commencé par lui mettre 3 étoiles et demi, comme l'an dernier mais finalement, je lui mets 4 étoiles car franchement, je ne m'ennuie jamais à la regarder et cette saison 2 m'a fait beaucoup rire ! J'adore cette famille sans complexe dont les parents n'hésitent pas à dire que leurs enfants les énervent et qu'ils aimeraient bien parfois qu'ils soient ailleurs ! J'adore Frankie la mère (beau surnom ^^) ! J'adore Brick le tout petit, enfin bon, je les adore tous !




J'ai trouvé la saison 2 de Community moins percutante que la saison 1. Comme si la série se parodiait elle-même ! Du coup, elle n'a pas fait partie des séries que j'étais pressée de voir. Et d'ailleurs elle perd une demi-étoile. Il y a eu du très bon mais aussi des épisodes lourds et inintéressants. Et Pierce m'agace vraiment ! Mais ne vous méprenez pas pas, c'est une série que j'aime beaucoup mais j'espère que la saison 3 sera meilleure.

C'est pareil pour Cougar Town et sa saison 2. J'avais super aimé la saison 1 et j'ai trouvé que la 2 tournait vraiment en rond ! Toujours les sempiternelles séances de Penny Can (c'est marrant 5 min), les bavardages en buvant du vin rouge comme des trous (dès le petit dèj, on dirait), ce sont des gimmicks, je sais bien mais ça lasse. Bref, c'est sympa mais il y a a pas grand chose de bien nouveau. J'aimerais vraiment que la saison 3 trouve un second souffle.


L'an dernier, Sanctuary avait 4 étoiles. Elle en a 3.5 pour sa saison 3. J'aime beaucoup les épisodes stand alone, il y a de très bonnes trouvailles à chaque fois et c'est super bien mais je suis moins passionnée par la mythologie alors bon l'histoire de Kali d'abord puis l'autre arc de la saison m'ont moins intéressée. Mais la fin de la saison m'a donné envie de connaître la suite et je suis toujours fan de ce sanctuaire et des ses personnages, surtout celui de Nicolas Tesla, le vampire. J'adore quand il est là ! S'il vous plaît, pouvez-vous en faire un perso régulier ? Je ne sais pas ce que donnera la saison 4 à découvrir en octobre.



J'avais adoré Damages en saison 1 et c'était une série 5 étoiles, la saison 2 était également très bien. La saison 3 a fait perdre de son charme à la série. C'est toujours bien mais j'ai trouvé l'histoire trop rocambolesque avec tous les mauvais côtés de la série. D'ailleurs mon homme qui regardait avec moi a décroché en milieu de saison. J'espère que la saison 4 saura revenir aux fondamentaux.

L'an dernier, j'avais mis 3 étoiles à How I Met your Mother par lassitude envers la série qui tournait en rond. Je rajoute une demi-étoile pour sa saison 6. Elle n'est pas exceptionnelle mais je l'ai plutôt bien appréciée. Lily et Marshal sont plutôt supportables, certaines situations sont émouvantes et touchantes et d'autres très marrantes. J'ai beaucoup aimé le personnage de Zoey qu'on a vu quelque temps et qui a amené beaucoup de fraîcheur à la série. En revanche, vous n'allez sûrement pas me croire mais le personnage emblématique de la série, le plus drôle, Barney, m'a prodigieusement agacée ! Il reste cantonné dans ce rôle de garçon immature et franchement, dans certaines situations c'est insupportable. Ça faisait rire au début, je trouve cela pathétique maintenant ! Il faut que les scénaristes lui trouvent quelque chose et je pense qu'ils vont remédier à cela, il n'y a qu'à voir la fin de la saison 6.

J'aime bien Modern Family mais je ne l'attends pas chaque semaine avec impatience. Je ne sais pas pourquoi car c'est une série de qualité avec de bons personnages. Cette saison 2 est agréable à regarder, on continue à voir vivre les 3 familles mais il  n'y a rien qui me fasse faire des oooh et des aaah ! Et puis j'aimerais que la petite Lily, la fille de Cameron et Mitchell, commence à marcher et parler, elle est censée avoir deux ans quand même !


Breaking In est la petite dernière. Lancée par la Fox au printemps dernier, elle met en scène une bande de geeks qui bossent pour une société de sécurité visant à tester les systèmes de sécurité et donc de les hacker. C'est sans prétention et franchement sympa ! La fox avait annulée la série au terme de sa saison 1 de 8 épisodes et, miracle, lui a donné une deuxième chance et une deuxième saison de 13 épisodes !

 L'année dernière, je n'avais mis que 3 étoiles à Burn Notice. C'est une série que j'aime beaucoup mais je trouvais que ça ronronnait un peu trop et j'avais tendance à m'ennuyer. Le début de la saison 4 a été un peu dans la même veine et je me suis même endormie lors d'un épisode ! :) Mais l'arrivée d'un nouveau personnage, Jesse, a vraiment redonné du peps à la série et à mon intérêt d'où cette demi-étoile de plus ! C'est une saison très sympa où l'on avance. J'ai cependant un peu tendance à me perdre parmi tous les gens qui en veulent à Michael.

Little Mosque fait aussi partie de ces séries qui sont remontées dans mon estime et dans mes étoiles. Après une saison 4 en demi-teinte, j'ai trouvé la saison 5 beaucoup plus sympa. Déjà, le Reverend Thorne n'est plus (enfin moins) l'horrible bonhomme qui essaie de mettre des bâtons dans les roues du gentil Amaar et s'intègre mieux au groupe. En plus, c'est toujours une série très agréable et amusante à suivre. Et cerise sur le gâteau, elle reviendra pour une saison 6 !


 V a le même nombre d'étoiles que l'année dernière pour cette saison 2. Ce n'est pas la série de l'année mais je dois dire que j'ai bien apprécié cette saison, les personnages et ce qui leur arrivait. La fin de la saison 2 est un supplice puisqu'on part sur de nouvelles bases, que des choses terribles arrivent et que la série a été annulée ! :(




Cette année, c'était la saison 7 de Desperate Housewives. Rien d'étonnant à ce que j'éprouve de la lassitude. Même nombre d'étoiles que l'an dernier, je l'ai regardé gentiment avec ma fille parce que c'est DH et qu'on aime bien les personnages. Mais franchement, ça ne me fait plus palpiter. La storyline de Gaby en début de saison était touchante, l'arrivée de Renée sympa (mais dans un rôle peu différent de celui d'Edie) et le retour de Paul réchauffé. Lynette m'a bien gonflée toute la saison à chouiner pour un rien ou à être odieuse avec Tom l'immature et elle n'a que ce qu'elle mérite en fin de saison. J'ai bien aimé Bree et son petit jeune. En revanche, à un moment, j'ai trouvé que la relation avec Andrew, son fils, avait reculé de 10 ans, comme s'il était toujours le petit merdeux de 16 ans en conflit avec môman ! La saison 8 sera la dernière et je trouve cela très bien !

Je vous ai dit plus haut que Nikita était la seule nouveauté des grands Network qui m'avait vraiment plu ! Effectivement, toutes les autres se retrouvent à 3 étoiles. Ce qui veut dire que je les ai trouvées bien, sans plus. La saison 1 de No Ordinary Family a été sympathique, ressemblant beaucoup au film de Disney, Les indestructibles. Bref, j'ai suivi ça toutes les semaines. Ça a été annulé, ça ne m'a pas fait grand chose...

J'adore les séries de science-fiction et j'avais bien accroché à The Event en début de saison 1. Mais c'est parti un peu dans tous les sens avec certains personnages qui changeaient tout à coup du tout au tout comme Sophia. En fin de saison, c'était mieux. Ça a été annulé, dommage, j'aurais bien aimé que ça revienne.

J'ai bien aimé cette saison 1 de The Cape qui était filmée comme un comics. Lancée à la mi-saison, elle n'a pas eu le succès escompté et a été annulée à la fin de ses 10 épisodes. Ce n'était pas génial mais ça se laissait voir. Ceci dit, elle ne me manque pas non plus.


Série d'été lancée par la NBC l'été dernier, Persons Unknown n'aura connu qu'une petite saison de 13 épisodes. C'était pourtant une série intéressante que l'histoire de ces 7 personnes qui ne se connaissent pas et qui se réveillent dans une ville déserte et bizarre. C'est dommage que ce soit parti un peu dans tous les sens à un moment. Il y aurait eu une saison 2, j'aurais regardé mais je dois dire qu'elle ne me manque pas non plus

J'ai été très fan de The IT Crowd, surtout pour les deux premières saisons. Il y a un humour british et délicieusement décalé et l'histoire de ce service informatique avec ses deux geeks et la fantasque Jen me fait beaucoup rire. Le problème c'est que les saisons ne durent que 6 épisodes et que c'est court et s'il y en a deux ou trois qui sont plus faibles, ça fait 50% de la saison qui est moyenne. C'est le cas avec cette saison 4 où les deux premiers épisodes et le dernier, spécialement quand le big boss (que je ne supporte pas) est trop présent, m'ont un peu agacée. Mais je  reste fan de Moss, Roy et Jen.

J'étais bien fan de Kyle XY en saison 1, une série pour young adults sur une garçon mystérieux et spécial que je regardais avec ma fille. Un peu moins de la saison 2. Du coup, j'ai peiné à me remettre à la saison 3 et ma fille m'ayant lâché en route, ce n'est que cette année - soit deux ans après sa diffusion - que j'ai pu la regarder. Cette saison 3 est très courte, 10 épisodes et se finit sur une révélation dont on ne connaîtra jamais la suite. C'est dommage, j'aimais bien Kyle et la famille Trager, surtout la mère Nicole.

 10 Things I hate about you est un série que nous avons regardé l'été dernier avec ma fille. Petite série sympa pour ados, tirée du film du même nom, elle n'aura eu qu'une saison 1. Dans le rôle de Patrick Vérona, tenu à l'écran par le regretté Heath Ledger, un beau brin à la voix grave qui à l'air d'avoir 10 ans de trop pour le rôle.



Tous les ans, il faut bien qu'il y ait une série qui me déçoive et cette année, ce fut Californication. Je l'ai regardée à l'été 2010 et franchement, j'ai failli abandonner au cours de cette saison 3 ! C'est une série osée et rock'n roll mais je trouve qu'elle se complaît de plus en plus dans la facilité et elle m'ennuie un peu. Hank Moody devient une caricature de lui-même ainsi que les autres personnages, on tourne en rond, surtout avec le perso de la femme de Hank, Karen, bref, je n'ai toujours pas vu la saison 4. Je la regarderai pour voir si ça vaut le coup de continuer...

Voilà, ce petit bilan est maintenant terminée. On peut dire que ce fut une année globalement bonne mais un peu faible au niveau des nouveautés. J'ai donc regardé 37 séries entières (pareil que l'an dernier) dont 5 séries cinq étoiles, 2 quatre étoiles et demi, 11 quatre étoiles, 10 trois étoiles et demi, 8 trois étoiles et 1 deux étoiles.

À l'année prochaine pour un nouveau bilan ! Un peu plus tôt j'espère ! ^^

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.