9

Christine de John Carpenter

Posté par Frankie le 31 janvier 2011 à 17:34 - Catégorie : , , ,
avec Keith Gordon, John Stockwell, Alexandra Paul

Résumé :
Arnie Cunnigham, jeune garçon de 17 ans, craque pour une Plymouth 1957 rouge qu'il retape à neuf. Dès lors, sa vie s'en trouve bouleversée, il acquiert de l'assurance, sort avec la plus belle fille du lycée, délaisse son meilleur ami et s'attire des inimitiés. De plus, Christine semble très protectrice envers Arnie et bien décidée à se débarrasser de la petite amie et des gens qui voudraient lui faire du mal...

 Mon avis :
C'est un film que j'avais vu à sa sortie, en janvier 1984 (27 ans déjà !) et qui m'avait alors beaucoup plu. L'atmosphère, la relation particulière entre Arnie et Christine et le savoir-faire de John Carpenter m'avaient convaincue.

Quand il s'est agi de voir un film pour le Challenge Stephen King de Neph, c'est vers celui-ci que mon choix s'est porté d'emblée. Tout d'abord parce qu'il était dans ma DVDthèque et que j'avais envie de le revoir. Le challenge se terminant ce soir, je me suis dit qu'il fallait vite que je le regarde ! Je suis très contente de l'avoir revu car, sans être un chef d'oeuvre, il marche encore plutôt bien !

Arnie Cunnigham est un jeune homme de 17 ans, au physique ingrat mais qui semble heureux dans la vie. Il est ami avec Dennis, le beau gosse du lycée et en bute aux coups bas des caïds de l'école. Un jour, il a le coup de foudre pour une vieille voiture rouge, une Plymouth 57. La retaper devient une obsession et il en vient à délaisser son meilleur ami.

Ayant acquis une assurance un peu méprisante envers le reste du monde, sa vie ne tourne qu'autour de Christine, la voiture. Les choses se gâtent quand Arnie sort avec Leigh, la plus jolie fille du lycée et quand les caïds s'en prennent à la voiture rouge. Christine semble animée d'une volonté propre et aussi bien Leigh que les caïds vont l'apprendre à leur dépens...

Je pense que la jeune génération trouvera ce film sans doute un peu vieux et vieillot il l'est assurément. il a été tournée en 1983, est censé se passer en 1978 et par conséquent les coiffures, les vêtements sont très connotés fin 70 ! :) D'autre part, quand je revois des films d'il y a 25-30 ans, je m'aperçois que l'intrigue avançait à son rythme, en prenant son temps. Dans Christine, tout se met en place au fur et à mesure et c'est sur la deuxième moitié qu'on a notre lot de morts et d'action Dans les thrillers actuels, s'il n'y a pas de morts dans les 30 premières secondes, les gens s'ennuient ! ^^

Et je peux vous assurer que Christine n'est ni un film long ni ennuyeux. Le savoir-faire de John Carpenter, qu'on ne présente plus, est de justement faire monter la tension quand tout semble aller bien et qu'on se doute que Christine n'est pas vraiment qu'une simple voiture (on le savait déjà depuis le début, ceci dit ! ;)).

Je trouve presque le film trop court, en fait. Du fait que l'action n'est pas d'emblée au rendez-vous, j'ai eu l'impression qu'à peine commencé, il était plié et finalement, il aurait pu être plus long.

Ce film est donc une adaptation d'un roman de Stephen King et que j'ai lu il y a bien longtemps, quelques années après avoir vu le film la première fois. Je n'ai pas beaucoup de souvenirs de ce livre que je confonds avec le film mais il me semble qu'Arnie était plus circonspect envers Christine, moins fusionnel et que cela m'avait surprise. Car dans le film, c'est elle et lui pour la vie !

Concernant les personnages, justement, je les ai trouvés un peu clichés mais ça passe. Arnie est l'archétype du petit "nerd" à lunettes, souffre-douleur des caïds du lycée. Ce que j'ai trouvé dommage c'est qu'on voit peu son évolution finalement. C'est un procédé de mise en scène mais on passe d'un Arnie sympa mais peu sûr de lui à un Arnie hautain, méprisant voire méchant. Finalement, on s'attache peu à ce garçon et bien davantage à ses amis.

Dennis est lui aussi un peu cliché, physiquement, dans la mesure où il est le beau gosse joueur de football américain. Mais le cliché s'arrête là car loin de se moquer d'Arnie comme bien souvent dans les films, il est son meilleur ami, agi en tant que tel et souffre de se voir délaisser. Et il souhaite qu'il retrouve un peu de bon sens. J'ai trouvé ce personnage plutôt intéressant et attachant.

Idem pour le personnage de Leigh, la petite amie et plus belle fille du lycée, qui est le versant féminin de Dennis.

Ah et j'allais oublier la machiavélique Christine, superbe dans sa robe rouge et qui joue à merveille la voiture jalouse ! ^^

Concernant les acteurs, aucun n'est connu et aucun n'a fait vraiment carrière. Keith Gordon, qui joue Arnie, est apparu dans la saison 4 de Dexter (il était méconnaissable !) et Alexandra Paul (Leigh) tourne pas mal mais dans rien de vraiment connu.

Seul est connu  Harry Dean Stanton qui joue le flic et j'ai eu la surprise de voir au générique Kelly Preston dans un tout petit rôle. Elle est une actrice connue et épouse de John Travolta.

Une dernière chose sur les sous-titres qui sont horribles ! J'ai vu ce film en DVD acheté dans le commerce avec des sous-titres officiels, je n'ai jamais rien vu d'aussi pourri ! Je ne sais pas de quand date la traduction mais on aurait dit du Google trad avec des fautes d'orthographes, de conjugaison et de grammaire à chaque sous-titre ! C'est lamentable de la part de ceux qui ont édité ce DVD !

En conclusion, je dirai que c'est une adaptation efficace du roman de Stephen King et qui, même s'il a vieilli, marche toujours aussi bien ! Et si vous voulez savoir comment fait Christine pour se venger de ceux qui font du mal à Arnie et s'ils partiront tous les deux sur une grande route au  soleil couchant, regardez ce film !

Note :



Vu en version originale sous-titrée

C'est le film que je devais regarder pour le challenge Stephen King
2/2

Voilà qui clôt donc, à temps, ce challenge ! Merci Neph de l'avoir organisé !

11

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (15)

Posté par Frankie à 10:59 - Catégorie : ,
Retour du lundi Mallounien avec nos lectures de la semaine passée et à venir !

- La semaine dernière, j'ai fini Loup, y es-tu ? d'Henri Courtade, j'ai fini Cellulaire de Stephen King et j'ai commencé Succubus Nights de Richelle Mead.

- Aujourd'hui, je lis Succubus Nights que j'espère finir ce soir ou demain matin (la lecture commune sur ce titre est pour demain !).

- Quand j'aurai fini Succubus Nights, je lirai Zombie Nation de David Wellington. Et si je finis Zombie Nation, je commencerai Persuasion de Jane Austen.

À lundi prochain !

9

Cellulaire de Stephen King

Posté par Frankie le 30 janvier 2011 à 10:07 - Catégorie : , ,
Titre original : Cell

Résumé :
1er octobre, 15h03, Clayton Riddell espère vendre ses dessins lors d'un rendez-vous à Boston. Une impulsion téléphonique plus tard, le monde tel qu'il le connaissait n'existe plus et l'apocalypse, sous forme de zombies vivants, vient d'envahir les rues. Clay va essayer de sauver sa peau et retrouver son fils et sa femme restés dans leur petite ville. Une longue errance commence pour lui...


Mon avis :
Cela faisait des années que je n'avais pas lu de Stephen King (à part minuit 2 il y a 4-5 ans), en fait, depuis qu'il avait commencé à donner des noms de filles à ses romans ! :) J'étais très fan de Stephen King dans les années 80 et j'adorais lire ses romans d'horreur avec une préférence pour Le Fléau. Et puis j'ai lu Jessie, Dolores Claiborne et ces huis-clos m'ont profondément ennuyée. De plus, j'ai découvert Dean Koontz à ce moment-là et j'ai nettement préféré !

Bref, j'avais laissé tomber ce pauvre Stephen King comme une vieille chaussette quand, il y a pratiquement un an, Neph a organisé le Challenge Stephen King et je me suis dit que c'était l'occasion pour renouer avec le bonhomme. Trouver un livre qui pourrait me plaire ne fut pas chose aisée mais mon choix s'est porté sur Cellulaire. 4e de couverture très courte, ne dévoilant rien. L'année est passée et l'échéance arrivant le 1er février je me suis dit qu'il fallait que je me bouge un peu ! :)

J'ai donc lu Cellulaire et je dois dire que j'ai été plutôt agréablement surprise. Je m'attendais à ce qu'un tueur soit au bout du téléphone portable et terrifie le possesseur dudit téléphone, un peu comme au début de Scream mais il n'en est rien du tout. On est même à 1000 lieues de cela !

Clayton Riddell, dessinateur, essaie de percer grâce à ses bandes dessinées. Ce jour-là, 1er octobre, il  va peut-être réaliser son rêve puisqu'il a rendez-vous à Boston. Si ses dessins sont pris, il pourrait récupérer sa femme qui l'a quitté et voir son fils plus souvent. Hélas, à 15 h 03, le monde tel qu'on le connait s'arrête brusquement, tous ceux qui pendus à leur portable ont soudain un comportement complètement erratique et se transforment en zombies sanguinaires.

Clayton va vouloir alors rejoindre sa famille dont il n'a aucune nouvelles et fait chemin avec Tom, un compagnon d'infortune et Alice, une ado de 15 ans. Chemin parsemé d'embûches et de dangers surtout que "les phonistes", comme Clay les nomment, semblent avoir une conscience commune et obéir à un homme énigmatique qui semble porter un intérêt particulier à la petite troupe de survivants qui augmente au fil de leur périple...

Comme je l'ai dit plus haut, j'ai été plutôt agréablement surprise par ma lecture. Il faut dire que je n'en attendais pas grand chose et j'ai finalement retrouvé ce que j'aimais chez cet auteur dans mes jeunes années. C'est un livre qui se lit facilement, où les situations s'enchaînent bien et où on se demande constamment comment ça va tourner. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même s'il m'a fallu mettre ce livre en stand-by par deux fois pour cause de lectures plus urgentes.

Cependant, il n'est pas exempt de défauts non plus, à commencer par la résolution du roman que je trouve rapide et facile. La tension monte pendant une bonne partie du livre pour retomber finalement comme un soufflé ! Je n'en dirai pas plus pour ceux qui voudraient le lire !

Ce n'est pas très gore non plus. Bien sûr on a notre lot de scènes un peu sanglantes, de membres arrachés et qui volent mais bon, quand on a lu David Wellington, Stephen King c'est de la roupie de sansonnet à côté ! :)

Côté personnages, j'ai trouvé difficile de m'attacher à Clay. Il est sympathique, essaie par tous les moyens de s'en sortir, d'aider les autres mais le fait qu'il ne soit pas le narrateur met une espèce de barrière entre lui et les lecteur.

J'ai plus aimé les autres personnages, à commencer par Alice, cette petite jeune fille de 15 ans avec un aplomb et un sang-froid que bon nombre d'adultes pourrait lui envier. Elle a été mon personnage préféré.

J'ai aussi été très touchée par Jordan, l'ado de 13 ou 14 ans, courageux, intelligent et qui n'a pas peur de prendre part à la guerre contre les "phonistes".

Quant à Tom, il est comme Clay, sympathique, courageux mais moins attachants que les deux ados.

Le style de Stephen King est sa force et sa faiblesse. C'est un peu cliché d'écrire cela mais tout à l'heure, je disais que j'avais retrouvé ce que j'aimais chez cet auteur mais d'un autre côté, je me suis crue également figée dans les années 80. Le style est le même, la façon de raconter ce genre d'histoire aussi, bref, il n'y a rien de bien original. J'ai aussi été un peu gênée par le fait que le personnage principal, celui qu'on suit tout le temps, Clay, ne soit pas le narrateur. Je lis de nombreux livres où le narrateur dit "je" et là, le fait de lire "il" ou "Clay" m'a déstabilisée. J'avais l'impression qu'on parlait parfois de quelqu'un d'autre ! :)

En conclusion, je suis très contente d'avoir renoué avec Stephen King à l'occasion de ce challenge même si, finalement, rien de bien nouveau n'est arrivé depuis la dernière que j'avais lu cet auteur. Et si vous voulez savoir pourquoi ceux qui avaient un téléphone portable sont tous devenus des "phonistes", si Clay retrouvera son fils ou sera contaminé, lisez ce roman qui reste, même s'il est sans grande originalité, agréable à lire. Quant à moi, j'ai encore... 1 jour pour regarder Christine, le film que je dois voir pour ce challenge ! ^^
Quant à l'auteur, je le retrouverai sûrement au cours de l'année 2011 dans La ligne verte pour un autre challenge.

Note :

1/2

21

Loup, y es-tu ? d'Henri Courtade

Posté par Frankie le 26 janvier 2011 à 17:07 - Catégorie : , , ,
Résumé :
Vous pensiez que Blanche-Neige, sa méchante belle-mère, les sept nains, le Petit Chaperon Rouge, le grand méchant Loup et autres personnages de contes de fée n'étaient que le fruit de l'imagination fertile de certains écrivains ? Eh bien pas du tout ! Ils vivent dans notre monde, la marâtre de Blanche-Neige dirige un empire du mal d'une main de fer et son seul obstacle pour devenir encore plus puissante sont  les jolies héroïnes qui sont le seul rempart contre le mal et qu'elle doit détruire à tout prix. Heureusement, certains autres personnages merveilleux ont décidé de lui mettre des bâtons dans les roues...

 Mon avis :
Voilà un livre qui a fait parler de lui en bien depuis sa sortie. Au départ, je ne comptais pas me l'acheter (ne me demandez pas pourquoi, sûrement parce qu'il faut faire des choix) mais les copines en parlaient tellement bien que, faible de moi, j'ai eu très envie de le lire. Le fait que Karline organise une lecture commune et qu'un Book Club spécial soit organisé en janvier avec la participation de l'auteur ont fini par me convaincre ! :)

Mais si vous croyez que ce fut facile d'avoir le livre, détrompez-vous ! Le chemin pour l'avoir en main fut autant parsemé d'embûches que celui d'une princesse pour avoir son happy end ! Entre le livre qui n'est pas arrivé à temps pour Noël, mon retour à l'étranger (3615 mylife) etc... bref, je ne l'ai eu entre les mains que vendredi 21 et ne l'ai commencé que dimanche ! Ce fut donc speed pour le lire pour ce jour !

Mais, heureusement, c'est un roman qui se lit très vite, qui se déguste avec plaisir et qui enchante ses lecteurs par sa façon de détourner les contes. Il aurait d'ailleurs eu tout à fait sa place lors du book club de juillet dernier sur le détournement de contes (même si Enchantement était très bien !).

Nous pensons tous que les personnages de conte de fées n'ont jamais existé et ont été inventé par leurs auteurs respectifs mais s'il n'en était rien et qu'ils vivaient parmi nous ? Oui, si Blanche-Neige, sa belle-mère vénéneuse la méchante Reine, les sept nains, Cendrillon, le petit chaperon rouge, le grand méchant loup, le chasseur vivaient dans notre monde réel ? Blanche-Neige vendrait des places de spectacles à New York, Le Chaperon serait créatrice de mode et la méchante reine tiendrait un empire financier étendant son emprise partout dans le monde et dans tous les domaines.

Marilyn Von Sydow, anciennement méchante reine, n'a de cesse de se débarrasser des héroïnes de conte de fée qu'elle croyait mortes depuis longtemps et qui sont comme une verrue sur son beau visage. Si elle les tue toutes, elle deviendra la plus belle et la plus puissante et le mal régnera sans partage. Pour empêcher cela, les personnages merveilleux des contes, nains, chasseurs et les principales intéressées ne vont avoir de cesse de la contrer, au péril de leur vie. Cela finira-t-il par un happy end : "ils vécurent heureux, etc..." ? :)

La réponse à ma question est "oui, mais ce n'est pas aussi simple ! " ^^ Je ne vais bien sûr pas dévoiler la fin mais un peu à l'instar d'Inception c'est à chacun de décider... :) Il faudra lire le livre pour savoir de quoi je parle bien sûr (et connaître Inception :)).

Henri Courtade nous livre un livre vraiment sympathique où l'on ne s'ennuie pas une seule seconde. La façon dont il s'approprie les contes de fées pour en faire quelque chose de personnel est très intéressante et jubilatoire, que ce soit le vie de nos héroïnes dans le monde moderne ou lors des flashbacks de leurs vies ayant donné lieu aux contes de notre enfance.

Et, comme dans les contes de fée, il n'y a pas que des princesses qui attendent le prince charmant,  le bleu  du ciel et les petits oiseaux qui font cui-cui, mais on y trouve également son côté sombre et maléfique personnifié d'abord par la redoutable Marilyn Von Sydow puis par l'événement qui a marqué notre XXe siècle, la 2e guerre mondiale, ses rafles, ses exactions en la personne de docteurs peu scrupuleux qui pratiquaient des expériences sur leurs prisonniers dans les camps. C'est l'occasion de nous rappeler que le mal à l'état pur existe vraiment dans notre monde et qu'il ne faut pas l'oublier sous peine de refaire les mêmes erreurs...
Mais je vous rassure, ce n'est pas non plus un traité d'histoire ! :)

L'auteur en profite aussi pour dénoncer ces magnats qui possèdent pouvoir, médias et en usent à leur profit et qui font et défont les gouvernements.

J'ai aimé que certains personnages ait une part d'ombre et je n'ai pas vu venir certains rebondissements... Enfin, si quand les indices ont commencé à se faire insistant ! ;) J'ai particulièrement apprécié qu'on ne sache pas, finalement, ce qui allait se passer, si ça allait bien se finir ou pas, bref qu'il y ait une part de mystère.

Les différents personnages sont vraiment très bien, les noms sont bien trouvés à commencer par Marilyn Von Sydow, la méchante de l'histoire et qui emprunte son prénom et son nom au cinéma d'antan. Mais à la différence de sa célèbre homonyme, Marilyn Monroe, la méchante reine n'est ni blonde, ni pulpeuse, ni gentille mais est vraiment le mal incarné. Je ne vais pas non plus dire qu'elle tire son caractère de Max von Sydow, ce serait injuste pour le célèbre acteur suédois.
Elle m'a fait penser à ces femmes d'affaires arrivistes qu'on peut voir dans des films ou des livres et qui sont prêtes à tout pour réussir à atteindre leur objectif. Bien qu'un peu stéréotypée malgré tout, c'est mon personnage préféré du livre car mauvaise comme la gale mais finalement profitant d'un monde qui ne demande qu'à verser dans la violence.

Des héroïnes et princesses du livre, c'est Albe qui m'a le plus plu. C'est un personnage attachant, la vraie Blanche-Neige, et sa vie est la plus intéressante, peut-être parce que la plus développée et la plus émouvante, dans le livre.

Virginia est sympathique aussi mais plus rentre-dedans, moins romantique, il faut dire. Elle a une façon toute masculine de se comporter dans la vie, surtout sa vie amoureuse. Elle est un peu moins attachante que sa consoeur.

J'ai beaucoup aimé la présence des nains, Franz et Albert dont les patronymes en allemand sont la traduction de leur trait de caractère : Timide ou Grincheux. J'ai beaucoup aimé toute leur histoire, ancienne ou actuelle et j'ai trouvé dommage qu'à un moment on les perde un peu de vue.

J'ai aussi aimé le Traqueur, personnage énigmatique, en quête du Loup depuis toujours... Quant au Loup, il est trop primaire pour qu'il soit séduisant ou attirant !

Et l'auteur n'emprunte pas seulement aux contes de fées ou au cinéma mais aussi aux séries de notre enfance puisqu'on côtoie brièvement un Inspecteur Columbo New Yorkais (que j'avais reconnu dès le début de son apparition ! :)), à moins que ce soit le fils de l'original... ;)

L'écriture d'Henri Courtade est agréable, simple, très jolie en fait. J'ai juste un peu regretté que les descriptions des filles soient vraiment masculine voire macho, surtout lorsqu'il dépeint la plastique parfaite de ses héroïnes... :D J'ai aussi regretté que finalement le livre ne soit pas plus long. J'aurais bien continué avec tout ce petit monde-là, moi !

Il faut aussi que je vous parle du livre-objet qui est magnifique. La couverture est très belle et la mise en page l'est tout autant. C'est également un livre très agréable à lire. Et j'avais commandé aussi de très beaux marque-pages dont un à l'image de la couverture.

En conclusion, une très belle réinterprétation des contes qui ont bercé notre enfance et si vous voulez savoir qui de la maléfique Marilyn Von Sydow ou d'Albe et Virginia sortira vainqueur du combat entre les forces du bien et du mal, lisez ce très joli roman !

Note :



Lecture commune organisée par Karline en compagnie de Melisende, Plumeline, Paikanne, Cathy, Lexounet, Thalia, Galleane, Wilhelmina, Lisalor et Furby 71. Heclea participe aussi au Book Club de ce soir et nous donne également son avis.

 D'autres avis sur

15

Hush, Hush de Becca Fitzpatrick

Posté par Frankie le 25 janvier 2011 à 12:04 - Catégorie : , , , , ,
Résumé :
Nora, 16 ans, mène une vie tranquille près de Portland dans le Maine. Jeune fille sage et studieuse, elle a pour amie, Vee, qui est son exact contraire. Sa vie se trouve bouleversée quand le prof de sciences la met en binôme avec Patch un jeune homme charmant mais bien mystérieux ! Dans le même temps, des incidents bizarres et inexpliqués et parfois même dangereux arrivent à la jeune fille. Nora va essayer de savoir ce que cache le jeune homme et quelles sont les mystérieuses cicatrices qu'il porte dans le dos.


Mon avis :
J'avoue que j'allais un peu à reculons avec cette lecture car autant j'avais bien aimé certaines de mes lectures ados, comme Hunger Games, autant d'autres m'avaient laissée mitigée et déçue comme Intuitions et Vampire Kisses dans le même genre. Mais comme il a fait le buzz depuis sa sortie et qu'il fait partie du Baby Challenge bit-lit Livraddict 2011, je me suis dit que c'était l'occasion de le découvrir quand Choukette a proposé une lecture commune sur ce titre. Et je dois dire que je ne le regrette pas du tout ! Sans être très originale, l'histoire est très agréable à lire et les personnages de Nora et Vee sympathiques.

Hush, Hush est donc l'histoire de Nora Grey, une jeune adolescente de 16 ans qui mène une vie sans histoire entre le lycée et sa meilleure amie Vee Sky. Sa vie prend un tour particulier quand son prof de sciences la place à côté de Patch sur un projet. Le jeune homme est attirant mais sombre et mystérieux et il semble avoir un intérêt tout particulier pour Nora. C'est alors qu'elle rencontre également deux autres jeunes hommes tout aussi mystérieux et que des incidents bizarre commencent à lui arriver. Nora soupçonne l'un des jeunes hommes et surtout Patch qui semble avoir un passé encombrant. Et que cachent ces vilaines cicatrices en V inversé /\ dans son dos ? Nora semble bien déterminée à savoir qui est vraiment Patch...

Ce ne sera pas un spoiler, vu la couverture du livre, que cette fois-ci, il n'est pas question de vampires ou de loups-garous et autres créatures fantastiques qui peuplent les livres de fantasy, fantastique et bit-lit mais d'anges avec des ailes et tout et tout ! :) Ça change agréablement et donne envie d'en savoir plus sur ce monde peuplé d'anges de toutes sortes, déchus entre autres et de Nephilim, la progéniture d'un ange déchu et d'une humaine.

J'ai eu un peu peur en commençant le livre que ce soit un Twilight bis, surtout que la rencontre entre les deux héros se passe exactement comme dans le livre de Stephenie Meyer, en cours de SVT ! Et l'héroïne, Nora, est une jeune fille studieuse, comme Bella. D'autre part, l'histoire se passe à Portland (non pas le Portland en Oregon mais celui du Maine) qui est une ville brumeuse et pluvieuse, à l'image de la désormais célèbre ville de Forks. Mais le livre prend une autre direction, même si la trame reste commune à tous les romans du même genre. Une jeune fille rencontre un beau jeune homme mystérieux, elle est attirée, mais en même temps le trouve dangereux et elle essaie de savoir par tous les moyens qui il est vraiment, quitte à mettre sa vie en péril.

Ce n'est donc pas un roman très original mais il constitue une lecture détente plaisante. Il est bien sûr principalement destiné aux adolescentes de l'âge de Nora qui aimeront s'identifier à la jeune fille indépendante et volontaire et qui rêveront de rencontrer un garçon aussi beau que le ténébreux Patch. Pour celles qui ont passé l'âge (comme moi), de s'énamourer du beau gosse qui passe, qu'il soit vampire, ange déchu, fae, mort ou fantôme :), ce sera peut-être une lecture moins consistante mais il y a suffisamment de rebondissements pour qu'il plaise à la midinette qui sommeille en nous ! ^^

Ce qui est agréable dans le livre de Becca Fitzpatrick c'est bien qu'il réussit malgré tout à nous tenir en haleine tout au long de ses 391 pages, que l'histoire et les évènements qui s'y passent sont suffisamment mystérieux et gentiment effrayants pour qu'on ait envie de tourner les pages. Je dois dire que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même s'il faut attendre un bon moment pour connaître la vérité sur Patch. C'est en plus un livre qui se lit assez vite alors que je l'ai lu en anglais.

Je dois reconnaître que l'auteur sait croquer des personnages attachants. On pourra lui reprocher un manque flagrant d'adultes, tant la mère brille par son absence et que les autres adultes ne font que passer. Parfois, je me dis que les ados américains doivent être vraiment plus matures que nos petits français car je vois mal ma fille vivre seule la plupart du temps dans une maison loin de tout et s'assumant pratiquement jour et nuit.  Ou partir en pleine nuit (enfin le soir), à 30 min de chez elle, pour enquêter dans des endroits dangereux et mal fréquentés. Mais bon, il faut bien laisser espérer à nos ados qu'ils peuvent eux aussi être indépendants à cet âge-là ! ;)

J'ai trouvé Nora plutôt sympathique. Elle va de l'avant, a les pieds sur terre et ne perd pas toujours tous ses moyens quand elle se trouve en présence de Patch ! :) Elle aurait même tendance à vouloir le fuir même s'il l'attire vraiment ! J'ai bien aimé son amitié avec son amie Vee, surtout au début. Après, chacune est un peu dans son trip amoureux et s'éloigne un peu l'un de l'autre mais c'est sûrement pour mieux se retrouver !

Vee est donc l'exact opposé de son amie, Nora. Grand blonde pulpeuse, vive, gaie, enjouée et pour qui les études sont un moyen de passer le temps ! Elle est celle qui pousse Nora à sortir davantage, à fréquenter les garçons de son âge, bref à avoir une vie ! J'ai un peu regretté que les deux amies soient moins en phase à un moment du livre mais on apprend pourquoi.

Patch est donc le MP du livre, beau, mystérieux, ténébreux, dangereux, bref on pourrait lui appliquer bien des adjectifs destinés à se faire pâmer la gente féminine ! J'ai bien aimé que son personnage ne soit pas aussi manichéen que d'autres héros du genre et qu'il ait un côté sombre et bad boy.

Les autres personnages sont Elliot et Jules, deux autres très beaux jeunes hommes qui eux aussi ont quelque chose à cacher. Sont-ils gentils, méchants ? je ne vous le dirai pas, bien sûr ! ^^

L'écriture de Becca Fitzpatrick est très agréable et se lit facilement. L'ayant lu en anglais, je n'ai pas éprouvé de difficultés majeures de compréhension mais l'écriture n'est pas aussi simple que dans Vampire Kisses, par exemple.

Mention spéciale à la couverture que je trouve vraiment très belle.

Vous serez sûrement heureux d'apprendre qu'une suite est sortie en 2010 aux États-Unis, elle s'appelle Crescendo et elle sortira en France en mars 2011, à priori.

En conclusion, un roman très agréable qui ne révolutionnera pas le genre mais l'agrémentera joliment. Et si voulez savoir qui est vraiment Patch et pourquoi Nora l'intéresse vraiment, lisez ce livre. Vous passerez un très bon moment.

Note :



Cette lecture est donc organisée par Choukette et réunit également : Azariel87, Mariiine, Jess, EloDesigns, Nymeria, Céline031, MarionJB, Tigrouloup, Didi8921, Manie, Liyah, Sofynet, Sakina et Well-read-kid.

Le livre fait aussi partie du Baby Challenge bit-lit 2011 ce qui me fait une lecture de plus dans cette catégorie !

 Lu en version originale.

5

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (14)

Posté par Frankie le 24 janvier 2011 à 18:27 - Catégorie : ,
Revoilà notre rendez-vous hebdomadaire organisé par Mallou !

- Le semaine dernière, j'ai lu Hush, Hush de Becca Fitzpatrick, j'ai repris Cellulaire de Stephen King et je l'ai re-arrêté pour commencer Loup, y es-tu ? d'Henri Fourcade.

- Aujourd'hui, je lis donc Loup, y es-tu et j'en suis à la moitié.

- Cette semaine, je finis Loup, je finis Cellulaire et je lis, en VO, Succubus Nights, le tome 2 des aventures de Georgina Kincaid de Richelle Mead.

Bonne semaine à tous et à lundi prochain !

11

Bilan Ciné 2010

Posté par Frankie le 20 janvier 2011 à 12:15 - Catégorie : ,

Après les livres, voici donc mon bilan cinéma 2010.

Mon année 2010, c'est 44 films vus dont 36 au cinéma (3 de plus que l'an dernier), 8 à la maison et 42 chroniqués sur mon blog.

Un très bon cru, je dois dire ! Je suis beaucoup allée au ciné les 9 premiers mois de l'année, puis j'ai déménagé à l'étranger (dans un pays où les salles de ciné sont réduites à peau de chagrin et diffusent certains films plusieurs mois après leur sortie - mais il faut dire que le piratage y est presque une religion...) et c'est pour cela que ma cadence s'est nettement réduite depuis septembre !

Comme pour les livres, j'ai essayé de varier les genres mais j'ai quand même une prédilection, c'est le divertissement ! Et les films anglophones ou étrangers ! Sur les 44 films vus, seuls 7 sont français (c'est toujours plus que 2009 avec 3 films français)...

Je mets un point d'honneur à voir tous les films étrangers en VO ! Si le film ne passe pas en VO dans mon ciné - et je vais lui faire de la pub car je ne remercierai jamais assez l'UGC de Bordeaux de passer la plupart des films en VO ! - je ne vais pas le voir et j'attends une autre occasion.

Je trouve d'ailleurs dommage de ne pas être allée voir de films étrangers autre qu'en langue anglaise. J'adore voir des films russes ou asiatiques (aaah Tigre et Dragon en mandarin...) et il faut croire que 2010 ne fut pas un bon cru à ce niveau-là puisque je n'ai rien eu envie d'aller voir.

Mon top 2010 :

1 - Inception
Sans contestation, le meilleur film 2010 pour moi ! Il est inventif, passionnant, les acteurs sont excellents et Nolan confirme son talent de réalisateur !

2 - Les petits mouchoirs
J'ai été emballée par cette histoire toute simple de copains qui passent l'été ensemble et dont les passions, les colères et les secrets sortent au grand jour tandis qu'un de leurs amis se bat contre la mort. Guillaume Canet est un grand réalisateur et ses acteurs sont formidables. En plus, la bande son est géniale !

3 - Gainsbourg, une vie héroïque
Une superbe biographie sur Gainsbourg, inventive, originale où l'on a l'impression que Gainsbourg revit sous nos yeux. Troublant... Tout comme l'est Laetitia Casta en Bardot !

4 - Petits meurtres à l'anglaise
J'ai adoré cet remake anglais de Cible émouvante de Pierre Salvadori. Bill Nighy y est excellent !

5 - Sherlock Holmes
Un film fun et pêchu de Matthew Vaughn avec Robert Downey Jr et Jude Law excellents.

5 ex-aequo - Kick-Ass, un peu dans le même ton que Sherlock, ça ne se prend pas au sérieux, c'est déjanté et on passe un super moment !

Parmi les films qui m'ont également marquée et beaucoup plu, notons Invictus, La rafle, Fleur du désert, Tamara Drewe, The Runaways, Shutter Island, The Ghost-writer, Tout ce qui brille et L'arnacoeur.

Côté flops, je n'ai détesté aucun film mais j'ai eu des déceptions.

J'ai eu du mal avec les comédies romantiques que je suis allées voir. Je sais bien que c'est un genre éculé et qu'il est difficile de se renouveler mais certaines sont très faibles. Je pense en particulier à Valentine's Day, Le chasseur de primes ou Kiss & Kill. De bons acteurs sympas ne font pas de bons films. J'ai paradoxalement plus accroché à Où sont passés les Morgan ? !

J'ai également été déçue par Greenberg avec Ben Stiller. Je suis plutôt fan des films américains indépendants mais là, je me suis vraiment ennuyée. Tout comme j'ai été déçue par I love you Philip Morris. C'est un sujet délicat sur une histoire vraie mais Jim Carrey en fait des tonnes !

Mais, ma déception la plus importante vient d'Alice au Pays des merveilles ! Ce n'est pas mal  (je l'avais pas mal noté à l'époque) mais je n'ai pas vraiment accroché à cette adaptation de Tim Burton et la déception est à la hauteur de ce que j'en attendais !

Il y a deux films que je n'ai pas chroniqués sur ce blob, c'est L'accro au shopping et Le petit Nicolas. J'aime bien les livres de L'accro au shopping et je n'attendais pas grand chose de ce film et, curieusement, je l'ai trouvé sympa ! Isla Fisher fait une Becky très fraiche et spontanée, j'ai bien aimé ! Quant au Petit Nicolas, c'est sympa, c'est un film familial (et je l'ai regardé en famille, un samedi soir ! :)), c'est rigolo, voilà. Je mettrais 3 étoiles à ces deux films.

Pour finir ce bilan, je vous mets tous mes tickets ciné de 2010 (je crois qu'il m'en manque 4).


Que souhaiter pour 2011 ? Que je vois de bons films, que ce soit au ciné ou chez moi et surtout me faire violence pour les regarder, si c'est chez moi ! Je me suis engagée dans divers challenges avec Seriebox mais j'ai moins de facilité à me mettre devant un film que devant une série ou prendre un bouquin. J'adore aller au cinéma, même si c'est parfois pénible quand les gens parlent comme s'ils étaient dans leur salon et même si je peux regarder des films dans de très bonnes conditions à la maison, rien ne remplace une vraie salle.

Rendez-vous donc dans un an pour le bilan 2011 !

6

Rachel Morgan, tome 2 : Le bon, la brute et le mort-vivant de Kim Harrison

Posté par Frankie le 19 janvier 2011 à 08:54 - Catégorie : , , ,
Titre original : The Good, the Bad and the Undead

Résumé :
Depuis que Rachel Morgan a quitté le SO et est devenue détective indépendante, ses occupations sont multiples : elle doit essayer de trouver des affaires qui lui rapportent de quoi payer son loyer, elle doit gérer sa coloc, Ivy, la vampire vivante qui a l'air de vouloir la croquer dès qu'elle la voit et elle veut à  tout prix faire tomber Trent Kalamack, le magnat véreux de Cincinnati. L'occasion va peut-être lui en être donnée quand le BFO va l'engager pour enquêter sur les meurtres particulièrement horribles de sorciers... (pour les sigles, se rapporter à ma critique du tome 1)

Mon avis :
Si vous me lisez régulièrement, vous savez sûrement qu'en octobre dernier, à l'occasion d'une lecture commune, je m'étais fait une nouvelle copine, Rachel Morgan ! Mycoton nous donne l'occasion de la retrouver en ce début 2011 et c'est un vrai plaisir ! L'action est peut-être peu présente au cours de ce tome 2 mais elle est largement compensée par les relations qu'entretiennent les personnages entre eux.

Le FBO a racheté le contrat de Rachel et par là-même éliminé la menace de mort qui pesait sur elle. Depuis quelques mois, elle essaie de trouver des affaires qui lui rapporteront de quoi payer son loyer tout en gérant de façon différente ses relations avec ses colocataires, Jenks le Pixie et surtout Ivy, la vampire non pratiquante, mais avec laquelle la cohabitation s'avère bien problématique.

Aussi, quand Sarah Jane, la secrétaire de Trent Kalamack, le magnat de Cincinnati, son ennemi, vient demander au FBO à ce qu'on retrouve Dan, son petit ami disparu, Rachel saute sur l'affaire qui pourrait avoir un rapport avec des meurtres particulièrement horribles de sorciers pratiquant la magie des lignes (magie noire). Elle espère bien pouvoir en profiter pour accuser Kalamack, même si rien ne prouve qu'il ait trempé dans ces assassinats... Mais en voulant mettre son nez où il ne faut pas, elle risque de mettre le doigt dans un engrenage mortel...

C'est donc avec grand plaisir que j'ai retrouvé Rachel, la sorcière rousse, rentre-dedans, tête brûlée et affublée d'amis qu'il vaudrait mieux voir à cent lieues de là... J'ai beaucoup aimé ces retrouvailles et j'ai trouvé le livre très bien et intense de bout en bout. Intense, son amitié avec Ivy, Intenses, ses relations avec Kisten, le vampire scion de Piscary, intense son animosité envers Kalamack, int... non chiantes, ses amours avec son petit ami, Nick ! ^^

 Car si l'action n'est pas présente de bout en bout - on peut même dire que c'est sur la fin que ça devient  surtout trépidant - je ne me suis pas ennuyée une seule seconde au cours de ces presque 600 pages. J'ai trouvé le livre un poil long mais je serai incapable de dire où c'est peut-être un peu long car aucune scène ne m'a barbée. Je l'ai trouvé long dans la mesure où j'ai mis plus d'une semaine pour le lire et que j'aurais aimé mettre moins.

L'intrigue est plutôt classique, il s'agit de retrouver quelqu'un qui a disparu, qui pourrait avoir été tué par les mêmes qui ont tué d'autres sorciers les précédentes semaines et il faut démasquer les coupables. Donc, rien de bien original, si ce n'est que ça se passe dans un monde où les créatures surnaturelles sont pratiquement majoritaires donc évidemment rien n'est vraiment normal dans cette affaire.

Ce qui fait la grande force du roman de Kim Harisson, c'est le monde dans lequel évolue Rachel. On avait déjà eu un  bel aperçu dans le premier tome mais là, on a apprend davantage sur tout. Sur la magie, les différentes magies utilisées et leurs pouvoirs, sur les vampires de Cincinnati, sur Rachel elle-même et certains secrets qui l'entourent et surtout sur Trent Kalamack. Bref, on on en pour notre argent et je dois dire qu'en cela c'est une vraie réussite.

Rachel est toujours aussi attachante malgré sa propension à fuir les règles et à n'en faire qu'à sa tête. J'aime beaucoup cette héroïne qu'on sent puissante, qui est fidèle en amitié (moi, je ferais comme les autres le lui conseillent, je partirais loin, très loin d'Ivy), qui a de l'humour, qui aime et qui râle. Ce qu'on apprend sur elle au cours du livre donne envie d'en savoir plus et ses actions (parfois irréfléchies, c'est un fait) auront  sûrement des conséquences dans les prochains tomes.

Ivy est sans nul doute, le personnage le plus intéressant du roman. Belle et mystérieuse, dotée d'une force et d'un pouvoir auxquels il est difficile de résister, ses relations avec Rachel, d'abord, et avec les autres vampires, ensuite, sont tout empreintes de sensualité mais plutôt problématiques. J'ai hâte de savoir comment tout ça va évoluer dans le tome 3.

Jenks, le Pixie, est un personnage que j'ai retrouvé avec grand plaisir ! Il me fait toujours autant rire et apporte un peu de légèreté dans un univers qui est, ma fois, bien sombre. Je trouve juste dommage qu'on ne le voit pas plus, même s'il est déjà bien présent. C'est un bel atout au livre.

Dans le tome 1, j'avais trouvé que Trent Kalamack était un odieux personnage quand d'autres copines voyaient en lui un éventuel MP (Mâle Potentiel). Je dois ici réviser mon jugement et me rallier à la cause féminine car je dois dire que j'ai été très étonnée de ce qu'on apprenait sur Trent et que derrière la façade du magnat meurtrier (et meurtrier il l'était dans le tome 1), se cache autre chose de plus mystérieux qu'on a envie de découvrir et qui fait qu'il apparaît moins comme un homme implacable et sans scrupules. Quant à penser qu'il pourrait devenir un éventuel amour potentiel pour Rachel, ne nous emballons pas, nous en sommes loin ! :)

Un qui me plaît vraiment est Kisten, le vampire et scion de Piscary (un maître vampire et "Oncle" d'Ivy). On l'avait déjà vu brièvement dans le tome 1 et là, on le voit, un peu plus, d'un peu plus près ^^ et je dois dire que lui a tout du MP ! Je suis Team Kisten !

Nick est le petit ami de Rachel et que dire de lui ?... Franchement, je ne l'aime pas beaucoup. Il est pourtant charmant, charmeur, gentil, attentionné, il lui arrive beaucoup de choses mais, je ne sais pas, quelque chose ne passe pas, il me semble trop honnête pour que ce soit vrai et je pense qu'il a des intentions cachées.

Nouveau venu, Glenn est un membre du BFO, à priori partenaire de Rachel mais davantage là pour la surveiller et éviter qu'elle fasse n'importe quoi ! Je l'ai trouvé nettement coincé au début, plus détendu sur la fin mais je ne sais pas trop quoi penser de lui...

Du côté des vrais méchants, on a le démon du tome 1 et Piscary, le maître vampire qui m'a, il faut le dire, assez impressionnée ! Brr, j'en tremble encore ! Le démon me fait plus rigoler qu'autre chose même si je sais qu'il est mauvais comme la gale et n'aspire qu'à attirer Rachel du côté du dark side.

En ce qui concerne le style, pas grand chose à en dire, c'est sympa, agréable à lire, pas ennuyeux, j'aime bien comme l'auteur écrit (enfin, la traduction), bref, je n'ai rien à reprocher à ce style bit-lit.

Dans le tome 1, je vous avais dit que les titres VO et VF faisaient référence à des titres de films. Ce tome 2 reprend le même principe et, contrairement, au tome 1, les titres VF et VO sont synchrones, il s'agit d'une référence au film de Sergio Leone : Le bon, la brute et le truand (1966).

En conclusion, je n'en dirai pas plus sur l'histoire et ses personnages car il faut garder un peu de suspense, quand même mais je dois dire que si vous lisez ce tome 2 vous aurez votre lot de rebondissements ! Et si vous voulez savoir qui est l'auteur des crimes odieux ou si Rachel arrivera à se sortir des guêpiers où elle se fourre systématiquement, lisez-le ! Quand à moi, je suis partante pour une LC sur le 3 ! Mylène, tu l'organises ? ;)

Note :



C'est donc une lecture commune organisé par Mycoton et que j'ai faite aussi en compagnie de Galleane, Fée Bourbonnaise, (Sabaha), Pommette), Karline et Lexounet.

Ce livre fait aussi partie de mon challenge Milady catégorie bit-lit
2/4

7

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (13)

Posté par Frankie le 17 janvier 2011 à 09:20 - Catégorie : ,
 Voici, une fois de plus, le rendez-vous hebdo de Mallou, C'est lundi ! Que lisez-vous ?

- La semaine dernière, j'ai fini Rachel Morgan tome 2, Le bon, la Brute et le Mort-Vivant de Kim Harrison, et au lieu de lire Hush Hush comme prévu, j'ai comméncé Cellulaire de Stephen King.

- Aujourd'hui, je mets de côté Cellulaire (qui me plaît pourtant bien) pour commencer Hush Hush de Becca Fitzpatrick, en VO, car c'est une LC pour le 25 janvier !

- Cette semaine, je vais lire Hush Hush, finir Cellulaire et commencer Loup, y es-tu ? d'Henri Courtade.

Bonne semaine !

12

L'Échappée belle d'Anna Gavalda

Posté par Frankie le 14 janvier 2011 à 12:43 - Catégorie : ,
Résumé :
Lola, Garance et Simon, 3 frère et soeurs décident de quitter brusquement un mariage de famille qui s'annonce fastidieux pour rejoindre leur petit frère Vincent qui est guide d'un château. Là, ils vont, pour quelques heures, se retrouver...






Mon avis :
J'ai un gros souci avec les romans d'Anna Gavalda, c'est que je n'ai jamais retrouvé, dans ses autres romans, la magie qui opéra si bien dans Ensemble, c'est tout.

Ensemble... fut le premier roman que je lus de l'auteur et j'avais été emballée par les histoires toutes simples du livre et son écriture fluide et agréable à lire. Le deuxième livre que je lus d'elle, Je l'aimais, fut abandonné au tiers. Je ne retrouvais pas ce que j'y aimais chez l'auteur et je n'aimais pas l'histoire. Pensant retrouver dans la Consolante, une histoire aussi sympathique que dans Ensemble, je me suis précipitée dessus à sa sortie, pour l'abandonner au bout de 100 pages, je crois. Le style "Anna Gavalda" ne marchait plus avec moi.

Dernièrement, cherchant une lecture courte, j'ai pensé à cette Échappée belle sur lequel j'entendais de très jolies choses et je me le suis procuré. Il faut croire que je suis devenue hermétique à cette auteure car je n'ai vraiment pas accroché à ce livre. Disons que si l'histoire et les personnages sont assez intéressants, le style est vraiment ce qui m'a rebutée !

Garance, Lola, Simon et Vincent sont des frères et soeurs issus d'une famille plutôt bohème. Si Simon a l'air d'avoir plutôt réussi sa vie (affublé d'une femme autoritaire et cassante), le reste de la fratrie semble encore figé dans une sorte d'adulescence dont ses membres ont du mal à sortir...

Un jour où les trois plus âgés (Simon, Lola et Garance), doivent assister à un mariage de famille qui s'annonce plutôt fastidieux et ennuyeux, un ras-le-bol s'empare d'eux, en partie provoqué par l'épouse de Simon, Carine, une femme autoritaire qui passe son temps à râler et critiquer les autres.

Aussi, ils ne font ni une ni deux, plantent là le mariage et décident de rejoindre leur petit frère qui fait office de guide dans un vieux château. Là, ils vont pouvoir oublier leurs obligations pendant quelques heures, faire le point sur leur vie et peut-être tous repartir plein de bonnes résolutions et de bonne volonté...

L'histoire elle-même, bien que peu originale, n'est pas désagréable du tout. Je l'ai même plutôt appréciée, elle est rose bonbon, jolie et se termine bien. Si le livre m'avait plu, j'en serais sortie avec le sourire aux lèvres. De plus le livre est court, 164 pages, et se lit très facilement.

Les personnages, assez clichés malgré tout, m'ont quand même bien plu également.

Je dis "assez cliché" car on a quand même Simon, l'homme qui a suivi la bonne route toute sa vie, a fait un mariage stable, a réussi sa vie professionnelle et rien ne semble le faire dévier de sa route. Et puis, tout à coup, il se remet en question. Ça, c'est vu et revu des dizaines de fois.

Prenez Garance, la narratrice. La trentaine débutante, pas d'obligations, mène une vie de patachon, s'en fout des règles établies et tout à l'air bien dans sa vie, mais éprouve un manque quelque part. Sa rencontre avec un chien lui fait prendre conscience qu'il faudrait qu'elle se pose un peu. Ah bon ? Bon, ça c'est vu et revu aussi !

Lola, la soeur aînée, un peu tête en l'air, s'est mariée jeune, a divorcé, ne sait pas trop où elle va. Ça aussi, ce n'est pas super original !

et enfin le petit dernier, Vincent, presqu'un ado encore, qui aimerait vivre de sa musique mais se retrouve à faire le guide dans un château d'un village perdu et décide au bout de quelques heures (en fait, je crois que c'est un ou deux jours ! ^^) avec sa famille de se prendre enfin en main. C'est pas cliché ça aussi ?

Ah et j'oublie Carine, les pieds sur terre, méprisante envers Garance sa belle-soeur, qu'elle ne comprend pas, casse-pieds, autoritaire, bref la mégère de service. Vu, revu et rerevu !

Et pourtant, j'ai trouvé ces personnages attachants et sympathiques. Ils ont leur fêlures, leurs rêves, leurs déceptions (zut, je me mets à écrire comme Anna Gavalda ! Aïe !) et on aimerait finalement en savoir un peu plus sur eux que les presque 200 pages où nous les accompagnons. Et puis, j'aime beaucoup le prénom de Garance, car cela rappelle un chef d'oeuvre du cinéma, Les enfants du paradis de Marcel Carné, où Arletty portait ce prénom. Bien sûr, maintenant, ce prénom fait assez bobo parisien et ça ne m'étonne pas vraiment qu'une héroïne d'Anna Gavalda le porte...

Mon gros problème avec le roman porte sur le style de l'auteur. Je le trouve trop artificiel. Je suis désolée mais je ne supporte plus ses litanies de mots mis côte à côte pour faire bien, un peu comme j'ai fait au-dessus. Une fois ou deux, ça passe mais quand ça devient systématique, ça en devient insupportable et quand  Garance se met à énumérer la compilation que lui a faite son frère, nous avons droit à la totale et j'ai cru que j'allais pousser des hurlements en balançant le bouquin ! Il aurait été écrit simplement, sans essayer à faire des effets de style, je pense que j'aurais nettement plus accroché à ce roman.

De plus, ses phrases sont toujours très abruptes, voire sèches, on éprouve peu d'émotions à leur lecture. On dirait quelqu'un qui écrit son journal et qui n'est pas pas destiné à être lu par autrui. J'ai souri  une ou deux fois lors de sa  francisation de mots anglais mais là encore, au bout de plusieurs fois, j'ai trouvé cela trop accrocheur, comme si on voulait éprouver une recette qui marche... un peu comme sur TF1 ! ;)

Je ne lis pas vraiment de la grande littérature, vous le savez tous, et bien souvent les livres que je lis ne sont pas des chefs d'oeuvre à ce niveau-là. Mais quand je sors de mes sentiers battus (bit-lit, SF, Thrillers), j'attends des romans que je lis qu'ils soient bien écrits ou bien traduits si ce sont des livres étrangers. Or là, je ne trouve rien de ce que je pourrais aimer dans un style bien écrit. Je sais bien qu'Anna Gavalda écrit de la littérature contemporaine et je ne dois pas m'attendre à y trouver du Jane Austen mais c'est une vraie grosse déception à ce niveau-là.

En conclusion, pour ma deuxième lecture en 2011, je tiens mon premier flop de l'année avec ce roman qui avait tout pour me plaire mais dont le style m'a gâché la lecture mais si vous voulez savoir ce que décideront les 4 frères et soeurs au bout de leurs deux (ou trois ?) jours de bohème, lisez-le !

Note :

43

Mon blog a un an !

Posté par Frankie le 12 janvier 2011 à 18:11 - Catégorie :

Je n'avais jamais envisagé de créer un blog, jamais vu l'utilité non plus ! :) Et puis, j'ai commencé à fréquenter Livraddict et sous l'aimable pression de certains (hein, Jess ! :p), j'ai commencé à envisager d'en faire un. Je ne tenais pas de compte-rendu de lectures et, lisant beaucoup, je finissais pas oublier quels livres j'avais lus au cours de l'année. C'est ainsi que le 12 janvier 2010, je créais mon blog. La bannière que j'ai choisie à l'époque me correspond tout à fait ! Il y a toujours un bazar pas possible autour de mon ordi, une tasse, mon Iphone (que j'ai mis dans la bannière de cet article^^), bref, je n'aurais pas pu trouver mieux ! ^^ Je ne compte pas en changer de sitôt.

Il y a un an, quand j'ai donc commencé ce blog, je ne savais pas trop ce qu'il deviendrait. Je n'en avais jamais tenu et je ne pensais pas que cela me plairait autant ! J'aime me retrouver devant ma feuille blanche et mettre en mots ce que j'ai ressenti lors d'une lecture ou quand je vois un film.

À chaque fois que j'écris une chronique de blog, j'essaie de vous faire partager au mieux mes passions que sont les livres et le cinéma. Je ne prétends pas faire des chroniques élaborées ou très littéraires mais j'essaie d'être spirituelle et inspirée et j'espère que mes visiteurs prennent autant de plaisir à me lire que j'en ai à écrire.

Mon blog, c'est donc 178 chroniques dont 118 sur les livres et 43 sur le cinéma. Les autres chroniques sont sur divers sujets dont un article sur mes séries télé..

 C'est aussi pratiquement 10 000 visiteurs en un an, 9747 pour être précise et 1677 commentaires . Les deux articles qui ont eu le plus de commentaires sont Geisha, une superbe lecture, et Le Portrait de Dorian Gray qui est le livre que j'ai le moins aimé ! L'article (hors certains sur des challenges) qui n'a eu aucun commentaire est un des derniers, Another Year, un film que j'ai vu fin décembre...
J'avoue que j'aimerais parfois avoir plus de commentaires sur certains articles qui m'ont tenue à coeur, surtout sur les films qui peinent davantage que les livres à drainer des visiteurs.. car c'est par vos commentaires qu'on sait si ce qu'on fait plaît.

La chronique la plus vue est celle sur Ma saison de séries télé avec 2651  visites ! Ensuite, loin derrière vient Destination Afrique du Sud avec 156 et La confrérie de la dague noire avec 150. Le premier film est 32e avec 60 visites. Il s'agit de Julie & Julia, le film du premier Série Club de Seriebox en septembre.
L'année prochaine, mes statistiques seront plus complètes car en 2010, je n'ai utilisé Google analytics qu'à partir d'août. Je dois dire que c'est un outil extrêmement complet et intéressant.

Ce qui m'épate, c'est que j'ai des visiteurs de 76 pays dans la monde. Je suppose que la plupart atterrissent sur mon blog par hasard et en repartent aussitôt mais j'aime bien savoir que des russes ou des argentins sont venus voir mon blog !  Merci à mes amis français, belges et canadiens qui viennent régulièrement me lire et forment le trio gagnant de mes visiteurs! Ça me fait très plaisir !



Que souhaiter de plus pour la 2e année de mon blog ? Que vous ayez toujours plus de plaisir à le lire !

À dans un an ! :)

16

Succubus Blues, Georgina Kincaid, tome 1 de Richelle Mead

Posté par Frankie le 11 janvier 2011 à 08:17 - Catégorie : , ,
Résumé :
Georgina est un succube, c'est à dire une démone qui se nourrit de l'essence des humains, mâles de préférence, en leur prenant leur énergie sexuellement.  Difficile d'avoir des vraies histoires d'amour après ça ! Travaillant pour les forces obscures, elle est basée à Seattle sous la responsabilité de Jérôme, un démon, et a pour amis deux vampires et un démon mineur. Le jour, elle est libraire et mène une vie tout à fait normale. La nuit, elle incite les humains à vendre leur âme au diable. Ses certitudes sont remises en cause quand elle rencontre Seth, un écrivain à succès et Roman, un beau mec sexy... Pendant ce temps-là, c'est l'hécatombe dans la communauté démoniaque...

Mon avis :
Cela faisait plus d'un an que j'avais envie de lire, en VO, les aventures de Georgina Kincaid, ce succube de Seattle, après les bons avis lus ici et là. Mais comme j'avais d'autres séries bit-lit en cours, je voulais les lire avant d'entamer quelque chose de nouveau... ce qui ne m'a pas empêchée d'entamer de nouvelles séries en 2010, incorrigible que je suis ! ^^ Bref, une lecture commune sur le tome 2 étant proposé début février, je me suis dit que c'était l'occasion ou jamais de faire connaissance avec Georgina et hop, ni une ni deux, j'ai acheté les 2 premiers tomes. Voilà pourquoi, Succubus Blues est ma première lecture 2011 !

Georgina Kincaid est donc un Succube (oui on dit "un" !), un démon femelle qui séduit les hommes et se nourrit de leur essence. Ce qui a quelques avantages, comme l'immortalité, et aussi des désagréments comme devoir rapporter des âmes au diable et surtout ne pas avoir d'histoires d'amour sous peine de voir Chéri mourir par un baiser ! Georgie bosse donc pour les forces du mal depuis environ 2000 ans et est maintenant basée à Seattle où anges et démons se côtoient joyeusement, tout comme les vampires et autres créatures, tandis que les humains n'ont absolument pas conscience de cette présence.

Libraire le jour, la (oui va mettre au féminin, ce sera plus simple ! ^^) succube a du mal a accepter son état (de succube, pas de libraire !) après tant d'années. Surtout quand elle rencontre le beau Seth, un écrivain de renom dont elle adore les livres ainsi que Roman, un autre beau jeune homme dont elle ferait bien son quatre heures. Car elle a un bon fond, Georgina et on sent qu'elle aimerait bien être humaine comme vous et moi ! Hélas, sur son chemin, un tueur en série s'attaque aux démons et les déciment un par un et c'est à notre Georgie de trouver qui peut en vouloir à ses copains, tout en essayent de gérer sa vie amoureuse et ses appétits sexuels...

Je dois dire que j'attendais beaucoup de cette lecture, moi qui suis friande de bit-lit et qui aime me faire des nouvelles copines sympas ! Et si Georgina est une copine potentielle, je dois dire que je n'ai pas été totalement convaincue par ce premier tome !

Attendez, j'ai bien aimé, je vous rassure, mais j'ai eu un peu de mal avec certaines choses ! Tout d'abord avec le côté succube de Georgina. J'y reviendrai quand je parlerai du personnage plus en détails mais c'est quelque chose qui m'a, de prime abord, un peu refroidie. Mais comme je suis dans une période succube puisque je viens juste de regarder Lost Girl, une série canadienne mettant en scène également une succube attachante, j'ai réussi à surmonter cela.

Ensuite, certaines scènes sont assez cousues de fil blanc ! En particulier, la rencontre avec ses deux amoureux potentiels ! Sa rencontre avec Seth est assez clichée et quand elle rencontre Roman, même si j'avais pas tout deviné, bien sûr, je me doutais bien de quelque chose ! ^^

Ces petites choses ont fait que j'ai eu du mal à m'intéresser à l'histoire... au début mais que petit à petit, Georgina et son monde m'ont séduites.

Car j'ai bien aimé le reste. La librairie où travaille Georgina et le monde surnaturel créé par Richelle Mead. Il est un peu judéo-chrétien avec ses anges et ses démons, mais finalement pas si manichéen que ça puisque les deux cohabitent et que certains démons ne sont pas tous diaboliques. Et puis si on accepte leur existence au même titre que celle des vampires et autres créatures surnaturelles, le judéo-chrétien s'estompe ! :)

J'ai aussi bien aimé la façon dont l'auteure nous parle petit à petit de la vie de Georgina avant sa conversion et des raisons pour lesquelles elle est devenue succube, même si je les trouve un peu légères... mais bon, c'était il y a plus de 2000 ans, certaines choses prenaient toute de suite des proportions dramatiques ! :D

Je ne parle pas trop de l'intrigue qui est finalement assez mineure. Ce tome 1 porte davantage sur la présentation du monde de Georgina et des personnages qui l'entourent.

Concernant les personnages, justement, comme je l'ai dit plus haut, j'ai eu un peu de mal avec le côté succube de Georgina. Le fait qu'elle puisse avoir des relations sexuelles, comme ça, de but en blanc et sans états d'âme, qu'elle ait donné sa mortalité pour devenir succube, c'est quelque chose qui n'est pas attachant, à priori. D'un autre côté, dans sa version "humaine", c'est une jeune femme tout ce qu'il y a de très sympathique, marrante et qu'on a envie de connaître mieux ! C'est un peu comme si elle était Dr Jekyll et Mr. Hyde ! Et finalement, j'ai fini par m'attacher à elle. L'autre truc qui me gêne, c'est que pour quelqu'un qui a vécu plus de 2000 ans, on dirait qu'il ne s'est rien passé entre sa vie de mortelle et maintenant et qu'elle découvre la vie et l'amour ! Comme bien souvent, d'ailleurs, dans ce genre de livre mettant en scène des immortels ! Je ne sais pas, j'aurais 2000 ans, j'aurais du mal à jouer les minettes de 25 dans les années 2000 ! Enfin bon, je n'en sais rien d'ailleurs ! ^^ J'aurais peut-être évolué avec mon temps, moi aussi ! :)

Seth est le MP de l'histoire donc assez classique et "le taiseux qui a des sentiments" est un peu cliché. Je n'ai pas grand chose à en dire, en fait ! Et sur Roman, dans le rôle du beau mec trop beau pour être honnête, aussi d'ailleurs.

J'ai beaucoup aimé Erik, le vieux qui vend des livres ésotériques et en sait beaucoup sur le monde interlope des anges et des démons. J'espère qu'on aura l'occasion de le revoir dans les prochains livres.

Pas grand chose à dire sur Doug, le collège de Georgie et Warren, le propriétaire de la librairie et son "plan-cul" occasionnel.

Mes persos préférés sont les personnages surnaturels. J'ai beaucoup aimé Cody et Peter, les deux vampires qui apportent un peu de fraicheur et de légèreté dans ce monde un peu dur et sombre. Pour le moment, on ne sait pas trop comment ces vampires se comportent et vivent. Apparemment comme vous et moi.

Les plus mystérieux sont Carter et Jérôme, l'ange et le démon. Leur relation est mystérieuse et j'ai bien envie d'en savoir davantage sur les raisons qui poussent un ange et un démon à être amis... J'ai une théorie là-dessus, je verrai si j'ai confirmations dans les prochains tomes. En tout cas, j'ai préféré Carter à Jerôme que je trouve trop distant, trop "boss" pour le moment.

Le style est plutôt agréable à lire, les mots s'enchaînent bien, sonne bien et je n'ai pas éprouvé de difficultés majeures à lire ce livre.

En conclusion, je garde un très bon souvenir de ce tome 1 (même si, sur le moment, j'étais un peu plus mitigée), ce qui me donne envie de rester encore en compagnie de Georgina Kincaid et son monde. Et si vous voulez savoir à quoi ressemble un succube métamorphe qui vit comme vous et moi et aimerait bien pouvoir sortir avec son amoureux, lisez ce tome 1 !

Note :



Lu en version originale.

9

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (12)

Posté par Frankie le 10 janvier 2011 à 11:48 - Catégorie : ,
C'est de nouveau lundi et revoici notre petit rendez-vous organisé par Mallou sur nos lectures hebdomadaires !

-La semaine dernière, j'ai fini Succubues Blues comme prévu, j'ai lu L'échappée belle (que je n'ai pas aimé) et j'ai commencé Rachel Morgan, tome 2.

- Aujourd'hui, je suis toujours dans Le Bon, la Brute et le Mort-vivant, le tome 2 de Rachel Morgan de Richelle Mead. J'en suis aux deux tiers.

- Cette semaine, je finis Rachel Morgan et j'entame Hush Hush de Becca Fitzpatrick en VO.

À lundi prochain !

22

Bilan lectures 2010

Posté par Frankie le 7 janvier 2011 à 08:52 - Catégorie : ,


 L'année 2010 s'en est récemment allée et voici maintenant l'heure de faire un petit bilan de mes lectures passées. Mon année 2010, c'est 75 livres lus, soit 2 fois plus qu'en 2009, Livraddict et ses tentations étant passé par là ! ;) Toutes mes lectures ont été chroniquées sur mon blog. C'est aussi pas mal de lectures variées, chose que j'avais du mal à faire avant. Ces dernières années, je me cantonnais à la bit-lit, aux thrillers, à la S.F et à la chick-lit. Certains genres sont toujours ma prédilection mais j'ai essayé de lire autre chose (et souvent avec bonheur) comme vous pouvez le voir sur les vignettes en début d'article (et qui sont à peu près dans l'ordre de lecture).

Bien sûr, la bit-lit reste mon genre préféré (13 livres lus) et ce sera sûrement la même chose en 2011 vu comme c'est parti ! ^^

Mon année 2010 c'est aussi 7 livres lus en VO, ce qui est très peu, je voudrais arriver à 12 voire davantage. et c'est aussi une relecture, celle de Sinouhé l'Égyptien.

Le livre le plus épais que j'ai lu est Les Piliers de la Terre, 1096 pages, et le plus petit, L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde, 93 pages, suivi de Neige, 96 pages.

En 2010, j'ai fait 10 partenariats (1000 mercis à Livraddict et ses partenaires !), 31 lectures communes et presque tous les Book Clubs de Livraddict.

J'ai réussi mon Big Challenge Livraddict avec 12/12, mon Challenge des lectures qu'on ne s'imaginerait pas lire avec 2/2 et j'ai participé à 2 Destination... sur 3, le challenge découvertes d'Evert. 

J'ai jusqu'au 1er février pour réussi le Challenge Stephen King et encore plus de temps pour le Middle Earth Challenge. J'avance plutôt bien dans le Challenge Milady qui n'a pas de date limite. J'en suis à 3/4 en Fantasy 1/4 en SF, 3/4 en Terreur et 1/4 en Bit-lit.

Je ne suis pas du genre à avoir des coups de coeur mais j'ai quand même eu des lectures préférées de l'année et curieusement, elles ont souvent été des lectures communes à commencer par les 3 premières.

1) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. Ce classique de la littérature américaine a su me toucher et c'est vraiment le livre que j'ai préféré cette année.

2) Les Piliers de la Terre. Ce pavé de plus de 1000 pages est une formidable fresque palpitante qui a su me conquérir.

3) La mécanique du coeur, ce magnifique conte de Mathias Malzieu, est au contraire très court mais quel beau livre !

4) La série des Thursday Next de Jasper Fforde ! J'adore !

4 ex-aequo) Orgueil et préjugés. Pour moi, celles qui lisaient du Austen était des jeunes filles romantiques... Comme quoi les préjugés... Bref, c'est une superbe histoire. J'ai adoré !

5) Geisha, un formidable témoignage sur le monde des geishas écrit par un américain et tellement vrai qu'on croirait une biographie alors que c'est un roman.

Parmi mon top, notons également :

- Mes copines de bit-lit, Mercy, Kate pour les anciennes, Sarah, Rachel et Cat pour les nouvelles qui ont su me détendre et m'enchanter ! Au rayon garçon, Harry Dresden remporte tous les suffrages !

- La saga des Bannis et des Proscrits, une superbe série Fantasy que j'ai lue avec délice !

- Les 3 Vampire Story de David Wellington, des vilains vampires pas beau et un "couple" d'enfer, Laura Paxton et  Jameson Arkeley.

- Hunger Games, une série ado palpitante.

- Jack Spark, une série jeunesse également, très bien faite et dont le tome 3 va bientôt sortir.

- Percy Jackson, toujours du jeunesse et du très fun !

- Neige, tout en poésie et en beauté, un très joli roman.

- Maudit Karma, une vraie bouffée rafraichissante !

- La Quête d'Ewilan de Bottero, c'est aussi du jeunesse mais c'est superbement distrayant et très bien écrit.

Après, viennent une myriade de lectures intéressantes, sympas et distrayantes ou émouvantes.

Au rayon déceptions :

- L'irrégulière, intéressant mais long et ennuyeux.

- Le chuchoteur, tout le monde adore ce thriller, pas moi ! :)

- La nuit des temps, veillot, histoire d'amour bête, bref, je n'ai pas accroché du tout !

- Le liseur, plat et sans émotion, à part le dernier tiers

Et il y a deux livres que je n'ai pas aimés du tout :

- Le Maître du Haut-Château de Philip K. Dick.

et surtout

- Le Portrait de Dorian Gray qui remporte la palme ! Lecture pompeuse et ennuyeuse, une vraie purge !

En 2011, j'espère lire encore plus (100 livres ?), varier encore les genres et faire de belles découvertes ! Je participe encore à de nombreux challenges, le Big Challenge Livraddict, 6 Baby, le Challenge 26 livres - 26 auteurs et je continue ceux en cours dont le Destination d'Evert. J'ai donc du pain sur la planche ! Vous pouvez retrouver tous mes projets dans les articules adéquats.

Au 31 décembre 2010, ma Pal s'élevait à 160 livres. Mon objectif 2011 est de la faire baisser... un peu... quand même ! ^^

À dans un an pour le bilan 2011 !

10

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (11)

Posté par Frankie le 3 janvier 2011 à 12:20 - Catégorie : ,
Voici le premier C'est lundi ! Que lisez-vous ? 2011 organisé par Mallou !

- La semaine dernière, j'ai lu Succubues Blues de Richelle Mead et rien d'autre car j'ai pris mon temps et c'est en VO.

- Aujourd'hui, je finis Succubus Blues. il me reste moins de 100 pages.

- Cette semaine, je vais lire L'échappée belle d'Anna Gavalda, un tout petit livre pour faire un break entre deux livres de bit-lit et je lirai Rachel Morgan, tome 2, Le bon, la brute et le mort-vivant de Kim Harrison.

Bonne semaine et à lundi prochain !

29

Bonne année 2011

Posté par Frankie le 1 janvier 2011 à 12:53 - Catégorie :
Je vous souhaite une très bonne année 2011 faite de nombreuses lectures toutes plus palpitantes les unes que les autres ! Que nous ayons la joie de découvrir ensemble de nombreux livres ou de nombreux films !


Et puisqu'avec la nouvelle année, généralement, vient les bonnes résolutions, les miennes seront de :

- Lire davantage en anglais. Je n'ai lu que 6 ou 7 livres en anglais en 2010, il faudrait que j'en lise un par mois. Déjà, en janvier, j'en lirai 2 ! ^^

- Faire baisser ma Pal ! C'est mon objectif chaque mois mais je ne sais pas pourquoi, elle augmente régulièrement alors que je lis beaucoup ! ;)

- Voir plus de films aussi ! Je vis maintenant en Tunisie où la possibilité d'aller au cinéma est proche de zéro mais j'ai aussi une pile de DVDs à regarder gigantesque !

- Pareil pour les séries !

Et ce sera tout !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.