13

Le Puits des histoires perdues de Jasper Ffjorde

Posté par Frankie le 31 décembre 2010 à 08:57 - Catégorie : ,
Titre original : The Well of Lost Plots

Résumé :
Pour échapper à l'organisation Goliath, Thursday Next a trouvé refuge dans le Puits des histoires perdues, là où se trouvent les livres qui croupissent. Tout en poursuivant sa grossesse, Thursday continue son apprentissage au sein de la Jurifiction et va enquêter sur la mort de plusieurs de ses membres et découvrir où est passé le Minotaure tout en essayant de conserver les souvenirs de son mari éradiqué que sa Némésis, Aornis,  voudrait bien lui voir perdre...

Mon avis :
J'ai été ravie de retrouver Thursday Next pour une 3e aventure ! J'avais adoré le tome 1 et beaucoup aimé le 2. La lecture du 3e m'a confortée dans mes premières impressions puisque je l'ai autant aimé que L'Affaire Jane Eyre (le 1er) !

Pour échapper à la redoutable organisation Goliath et à Yorrick Kaine, Thursday a pu bénéficier du programme d'échange des personnages et trouver refuge dans un thriller oublié au sein du Puits des histoires perdues. C'est là que se retrouvent les livres non publiés et oubliés dont les personnages vivotent en attendant leur sort. C'est donc là que Thursday espère passer tranquillement sa grossesse tout en poursuivant son apprentissage au sein de la Jurifiction sous l'oeil de la redoutable Miss Havisham. Elle essaie également de ne pas oublier son cher mari, Landen, éradiqué par Goliath et dont elle perd peu à peu  le souvenir sous l'influence d'Aornis, la  mnémonomorphe capable de modifier les souvenirs à volonté.

Hélas, son séjour n'est pas de tout repos entre les deux génériques (personnages d'arrière-plan), qui vivent avec elle et qui évoluent à toute vitesse et avec les ennuis que ça comporte, le Minotaure qui s'est échappé, les revendications de divers personnages et les assassinats qui se multiplient au sein de la Jurifiction ! Heureusement que Mamie Next est là pour l'aider un peu !

Si vous n'avez jamais lu de Thursday Next et que vous lisez ce résumé en le trouvant vraiment bizarre, c'est normal ! ^^ Bienvenue dans l'univers ultra loufoque de Jasper Fforde ! Je dois dire que ce tome 3 a répondu à mes espérances à 100 % ! J'y ai retrouvé tout ce que j'aimais dans les autres livres avec un petit quelque chose en plus !

Je suis ravie qu'on passe autant de temps dans les livres cette fois et découvrir l'envers du décor. Le premier tome ne faisait qu'effleurait le Monde des Livres, le temps que Thursday aille dans Jane Eyre, le 2e nous en apprenait un peu plus et, là, le 3e est un véritable feu d'artifice à ce niveau-là ! :)

Pensez à chaque situation que nous vivons, jour après jours et transposez-les dans les livres, ça donne des Vyrus qui dénaturent les livres et qu'on soigne grâce à des dictionnaires, des personnages qui essaient de vivre tant bien que mal malgré les contingences spécifiques à leurs histories déjà établies, des créatures qui parlent et des histoires qu'on peut modifier à volonté ! Tout ce petit monde est règlementé très strictement mais chacun fait un peu ce qu'il veut et vit dans la peur qu'un jour on détruise son livre et qu'il disparaisse.

C'est un peu difficile d'expliquer ce monde-là mais il est savoureux, déconcertant et j'étais en joie à chaque page que je tournais devant les trouvailles de l'auteur ! Je n'arrêtais pas de me dire "mais où va-t-il chercher tout ça ?" :) C'est pour moi, le plus ingénieux des 3 et j'aime vraiment comment chaque chose  y trouve sa place de façon très naturelle, finalement !

Par exemple, Miss Havisham anime des thérapies de groupe sur la gestion de la colère au sein des Hauts de Hurlevent où les personnages du livre doivent apprendre à exprimer leur animosité les uns envers les autres - en particulier envers Heathcliff qu'ils détestent tous - mais sans colère. C'est génial ! ^^

On a même une allusion au passage numérique et la lecture de masse quand un nouveau logiciel prévoit la simplification des histoires et envisage la littérature sous un angle purement commercial ! C'est comme si chez nous Bill Gates voulait devenir le maître du monde avec Windows... ;)

 Le monde réel est un peu délaissé mais ce n'est pas plus mal, je trouve. On en a déjà un bel aperçu dans les deux premiers tomes et je trouve que c'est très bien qu'on se focalise davantage sur les livres même si la partie science-fiction du monde réel me plaît aussi beaucoup.

Thursday est égale à elle-même, toujours battante et allant de l'avant mais elle est plus fragile du fait que ses souvenirs s'estompent peu à peu. Elle me fait toujours autant penser à Amelia Peabody !

J'ai beaucoup aimé Ibb et Obb, les deux génériques (des personnages de second plan) que Thursday fait évoluer en leur apprenant l'humour, le sarcasme, la double lecture et bien d'autres choses ! Ce sont deux personnages franchement sympathiques !

Tous les autres personnages sont également très bien avec mention spéciale à Miss Havisham que je trouve géniale !

Le style est très agréable à lire, il y a beaucoup de choses, ça part dans tous les sens et c'est très loufoque, si bien qu'il faut parfois relire certaines phrases mais c'est un véritable délice à lire !

En conclusion, je ne suis pas du genre "coup de coeur" mais voilà un troisième tome qui s'en rapproche et qui tient les promesses des deux premiers et où l'on découvre le monde mystérieux des livres. Et si vous voulez savoir dans quel livre vit Thursday ou qui a fait s'échapper le Minotaure, lisez ce tome 3 ! Je vous donne rendez-vous bientôt pour le 4e, Sauvez Hamlet !

Note :


4

Harry Potter et les reliques de la mort - Partie 1 de David Yates

Posté par Frankie à 08:51 - Catégorie : , ,
Titre original : Harry Potter and the Deathly Hallows - Part 1
avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson
Résumé :
Depuis la mort de Dumbledore, les hommes de Voldemort prennent de plus en plus le contrôle du monde de la magie. Harry, recherché par son ennemi juré, doit fuir et se cacher en compagnie de Ron et d'Hermione. Commence alors pour eux une quête pour retrouver et détruire les Horcruxes et par là-même le Seigneur des Ténèbres. Mais le chemin est long et dangereux pour les 3 ados...


Résumé des épisodes précédents (avec spoilers)
Pour ceux qui vivent sur la planète Zorg et n'auraient jamais entendu parler d'Harry Potter, c'est un petit sorcier qui découvre sa condition (de sorcier) à 11 ans et par-là-même tout un monde insoupçonné des moldus (les humains normaux, vous et moi, donc - en tout cas, moi ! :)) avec des gobelins, des trolls, etc... Et surtout il apprend que, bébé, il a défait le terrible Voldemort (dont on ne doit cependant pas prononcer le nom) qui venait de tuer ses parents...

De 11 à 18 ans, Harry va devoir aller à Poudlard, l'école des sorciers, pour y faire son apprentissage. Là, il y fera connaissance de Ron et d'Hermione qui deviendront ses meilleurs amis, de Rogue, un professeur qui lui voue une haine farouche et de Dumbledore, le directeur de l'école et son mentor.

Évidemment, tous les ans, il arrive des péripéties à Harry dont la plus marquante est le retour de celui dont on ne doit pas dire le nom... À la fin du film 6, Rogue a tué Dumbledore et les forces du mal menacent de s'abattre sur la Terre...

Mon avis :
Après les films 5 et 6 qui étaient bien faibles par rapport aux livres, parce que trop condensé (oh la fin du 6, pliée en deux temps trois mouvements !), il me tardait de voir ce 7e film ! D'une part parce que c'est le dernier de la série des Harry Potter et parce que c'est sûrement le plus épais et le plus noir. Je dois dire que cette première partie m'a totalement conquise et qu'il me tarde de voir la deuxième en juillet prochain !

Au début des Reliques, Harry doit encore échapper aux méchants qui le pourchassent. Attaqué lors du mariage de Bill, le frère de Ron, avec Fleur, il s'échappe en compagnie de Ron et Hermione afin de rechercher les Horcruxes, des morceaux d'âme cachés dans des reliques et qu'il faut détruire afin de se débarrasser de Voldemort. Commencent alors pour les amis, une longue errance de plusieurs mois, avec des hauts et des bas, des bonheurs et des malheurs... Trouver les Horcruxes semble une tâche insurmontable pour les trois jeunes gens, surtout que leur relation est mise à rude épreuve...

J'ai lu le tome 7 il y a déjà un bout de temps (une fois en VO à sa sortie et une fois en VF un an plus tard) mais il me semble que ce film-là est une adaptation fidèle du roman. Bien sûr, il manquera toujours quelques passages mais dans l'ensemble, ce dont je me rappelais est dans le film ! C'est donc un très bon point pour moi !

Ensuite, retrouver Harry et ses amis c'est comme retrouver des amis de longue date et presque des amis d'enfance ! Pas pour moi bien sûr mais pour mes enfants, par exemple. Ils ont pratiquement été élevés à Harry Potter puisqu'il y a 10 ans, pour leur donner envie de lire la saga, (ils avaient 10 et 7 ans) je leur lisais quelques pages chaque soir avant de dormir. Le tome 1, le 2 puis le 3, ça a duré de longs mois et un jour, ils ont été assez grands pour lire les romans tout seuls, qu'ils ont dévorés.

Tout comme, au niveau des films, c'est encore grâce à Harry Potter et la coupe de feu que les enfants se sont mis à la VO pour aller au cinéma. Avant cela, ils n'en voyaient pas l'utilité et puis quand je leur ai dit que dans le 4, il y avait différents accents, ils ont voulu tester et n'ont plus jamais arrêté ! Donc merci Harry pour tout ça !

Pour en revenir au film, si je l'ai bien aimé aussi c'est parce qu'il prend son temps, ça ne va pas à toute vitesse et on sent bien le temps qui passe, leur errance à travers la campagne pendant les longs mois d'hiver et cette exaspération qui monte parfois. Et les passages tranquilles alternent avec l'action et permet un film bien équilibré. Il ne manque pas d'humour, on est également parfois émus et un peu effrayés (surtout par la maléfique Bellatrix !)

Certains passages sont très bien faits, j'ai particulièrement aimé (sans spoiler) les scènes au Ministère de la Magie... Les effets spéciaux sont corrects mais j'ai presque trouvé les Elfes de maison trop travaillés. Je ne sais pas, Dobby et Kreattur me semblaient presque plus naturels dans les épisodes précédents mais ce n'est peut-être qu'une illusion, ça fait longtemps que je n'ai pas regardé les autres films.

Concernant les acteurs et leurs personnages, j'ai beaucoup aimé le trio principal, Harry, Ron et Hermione. Ils ont muri (enfin Ron fait toujours du Ron !), ce qui n'est pas plus mal car à un moment Harry m'agaçait un peu (dans le 5, je crois). On voit leur barbe qui pousse, ce qui est mieux que d'effacer les poils à l'ordi comme dans les deux derniers épisodes pour faire croire que le jeune héros était encore un ado imberbe.

J'aime beaucoup la façon dont est traité l'amitié qui existe entre Harry et Hermione, toute en douceur et discrétion. J'ai beaucoup aimé Hermione dans ce film. Ça a souvent été mon personnage préféré mais, là, je la trouve au-dessus des autres.

Comme on se concentre davantage sur les 3 amis, on voit peut les autres et c'est un peu dommage car j'aime bien les jumeaux Weasley et Luna, qu'on voit un peu et Neville Londubat et Lupin qu'on voit à peine.

Côté méchants, il n'y a rien à faire, je n'arrive pas à me faire au Voldemort de Ralph Fiennes ! Il arrive un tout petit peu à faire peur parfois sur la fin, mais sinon, je le trouve plus pathétique qu'autre chose.

Ce qui n'est pas du tout le cas de Bellatrix Lestrange toujours aussi bien interprétée par Helena Bonham-Carter ! Voilà, la vraie méchante du film et des précédents, cette psychopathe qui ne recule devant rien pour obtenir ce qu'elle veut... je ne me lasse pas de la voir !

Toujours du côté des méchants, les Malefoy ont bien perdu de leur superbe tandis que Dolorès Ombrage est toujours aussi glaçante.

En conclusion, un excellent Harry Potter qui ne m'a absolument pas déçue et qui donne furieusement envie de voir la deuxième partie et si vous voulez savoir si Harry et ses amis arriveront à trouver et détruire quelques Horcruxes ou s'ils tomberont dans les griffes maléfiques de l'ignoble Bellatrix, courez le voir !

Note :



Vu en version originale sous-titrée

2

Another Year de Mike Leigh

Posté par Frankie le 30 décembre 2010 à 22:34 - Catégorie : ,
avec Jim Broadbent, Lesley Manville, Ruth Sheen

Résumé :
Sur quatre saisons, des moments dans la vie d'un couple de sexagénaires paisibles, Tom et Gerri. Autour d'eux, leur fils, Joe, leur ami, Ken, venu leur rendre visite quelques jours et surtout, Mary, la vieille fille un peu fofolle qui cherche l'amour et le réconfort...



Mon avis :
On connaît tous Mike Leigh, cinéaste anglais reconnu, Palme d'or à Cannes en 1996 pour Secrets et mensonges et dont le dernier film était un bijou de bonne humeur et de positivité, Be Happy. Aussi, quand est sorti Another Year pendant les vacances de Noël, j'ai eu envie d'aller le voir, surtout que les critiques en disaient le plus grand bien et qu'il avait injustement oublié au dernier palmarès de Cannes.

Dans Another Year, Mike Leigh nous compte la vie de Tom & Gerri (ça fait rire aussi dans le film ! ^^), un couple de sexagénaires ou pas loin, qui mène une vie tranquille à Londres, elle médecin psychologue, lui géologue et qui cultive ses légumes dans la campagne anglaise tout en vivant entouré de  fils, Joe, le fils, Mary, la copine cinquantenaire, délurée et solitaire ou Ken un ami de longue date, entre autres...

Sur quatre saisons, ce sont des tranches de vie de tous ces gens qui nous sont offertes, leurs espoirs, leurs chagrins, leurs réussites ou leurs défaites toujours sous l'oeil bienveillant et parfois amusé de Gerri et Tom. Oeil qui va se faire plus critique quand Mary s'amourache de leur fils...

Je dois dire que si le film est de très bonne qualité, il n'en reste pas moins assez lent et parfois ennuyeux. Il n'y a pas de véritable histoire ou de fil conducteur. On assiste à des scènes plus ou moins longues, plus ou moins intéressantes mais sans qu'il ne se passe jamais vraiment rien.

Je ne veux pas descendre le film car il m'a plu malgré tout mais franchement, il n'est pas original pour un sou. Des films britanniques de cette veine, disséquant la vie des anglais moyens, il y a eu bien souvent et on se dit que Mike Leigh ne s'est vraiment pas foulé sur ce coup-là ! Il a fait ses devoirs comme un grand et en grand qu'il est mais ça ne va pas plus loin. Ses acteurs impeccables mais sa mise en scène est classique et on passe plus de 2h à regarder des gens parler en prenant du thé dans la cuisine ou Tom et Gerri faire pousser gentiment leurs légumes dans la belle campagne anglaise. Désolée mais j'ai nettement préféré la campagne de Stephen Frears dans Tamara Drewe !

En revanche, les acteurs sont tous formidables, ont tous des "gueules" et c'est la grande force du film.

La meilleure étant Leslie Manville qui joue le rôle de Mary, la copine un peu fofolle de Gerri. Elle est extra ! C'est un personnage  complètement à l'ouest, tout en nuances et en déchirures, qui donne à penser que tout va bien pour elle, qu'elle a la belle vie en étant célibataire, puis, on s'aperçoit que tout n'est pas si rose que ça. La pauvre Mary est bien pathétique parfois et l'on aurait envie de se moquer gentiment parfois de son insouciance, à l'image de Tom et Gerri (désolée je n'ai pas leur nom de famille !) qui la prennent souvent en charge tout en éprouvant une espèce de commisération amusée envers elle... Mary qui a le béguin pour Joe, le fils de famille...

Le ciment du film, Gerri et Tom, donc, sont moins percutants mais tout aussi bons dans leur couple tranquille qui dure depuis des années et donc on sent qu'une grande complicité les rapproche. Ils ne font pas de vagues et seraient d'ailleurs assez ennuyeux (les gens heureux n'ont pas d'histoires...) mais ce n'est pas le cas.  Ils portent un regard amusé sur tout ce qui les entoure et font preuve de beaucoup d'humour. Pourtant, je n'ai pas grand chose à en dire.

Le fils est assez quelconque mais gentil et avec de l'humour également mais j'ai trouvé très étonnant que Mary ait le béguin pour lui ! Il est aussi très bien interprété.



Je passe sur les autres personnages qui sont aussi très bien joués notamment Ken, le copain de Tom et Ronnie, le frère son frère (à Tom).




En conclusion, un bon film, bien sûr, et qui ravira ceux qui aiment ce genre de cinéma un peu lent et contemplatif et si vous voulez savoir si Mary s'en sortira ou si Tom et Gerri réussiront à faire pousser de beaux légumes dans leur petit lopin de terre, allez voir ce film !

Note :



Vu en version originale sous-titrée

2

Scott Pilgrim d'Edgar Wright

Posté par Frankie à 19:04 - Catégorie : , ,
Titre original : Scott Pilgrim vs the World
avec Michael Cera, Mary Elizabeth Winstead, Jason Schwartzman

Résumé :
Scott Pilgrim est un jeune homme de 22 ans qui a eu du mal à se remettre de sa rupture avec sa petite amie devenue une chanteuse célèbre. Bassiste au sein d'un groupe qui cherche à se faire signer et alors qu'il sort avec une lycéenne  de 17 ans, il rencontre Ramona, la fille de ses rêves. Or pour conquérir Ramona, il lui faudra affronter la ligue des ex de la belle, des affreux qui semblent tout droit sortis d'un jeu vidéo.

Mon avis :
Attention film déjanté ! Tiré des comics du même nom, Edgar Wright, sans son acolyte habituel (et que j'adore), Simon Pegg, nous livre un film complètement barré, un mélange de manga, jeux vidéo et bien sûr comics. Cependant, ce qui s'annonçait comme un très bon film finit par se mordre la queue et devient trop redondant sur la fin.

À Toronto, Scott Pilgrim essaie tant  bien que mal de se remettre de sa rupture d'avec sa petite amie, Envie Adams, il y a un an et devenue chanteuse au sein d'un groupe qui marche. Scott, lui, vit dans un minuscule logement avec son coloc gay, est bassiste dans un groupe qui essaie de percer et se console comme il peut, en l'occurrence avec une jeune lycéenne de 17 ans, tout droit sortie d'un manga.

C'est alors qu'il rencontre Ramona Flowers, une drôle de fille dont il tombe amoureux illico. Il s'aperçoit alors que la jeune femme traîne de drôles de casseroles, en l'occurrence ses ex, au nombre de 7, qui ont formé une ligue et que Scott doit combattre pour espérer vivre heureux avec sa belle. Pas facile quand les ex en question semblent avoir des super pouvoirs...

Cette année, il y a eu Kick-Ass et Scott Pilgrim. Nul doute que certains seront Team Kick-Ass et d'autres Team Scott P. En ce qui me concerne, il n'y a pas photo, j'ai nettement préféré Kick-Ass, de par son héros, plus charismatique et surtout grâce à Hit Girl qui bouffait le film !

Pour ce qui est de Scott Pilgrim contre le monde entier, il faut avoir biberonné aux mangas et jeux vidéos pour y adhérer à 100 %. Je trouve que c'est un film très sympa, bien barré mais qui finit par se mordre la queue et lasser sur la fin. À combattre 7 ex, c'est toujours un peu la même chose ! Des combats style jeux vidéos où Scott finit par triompher. Bien sûr, il y a des trouvailles géniales comme quand Scott combat à coup de basse ou la bagarre avec les jumeaux mais on reste dans un film de genre, de jeunes et malgré ma grande ouverture d'esprit (enfin je l'espère ! ^^), je ne suis plus vraiment jeune-jeune donc je suis restée un peu en dehors. Mais je pense que j'ai davantage aimé que ma fille (qui pourtant est jeune, elle ! ^^) ! Mais bon, il faut dire qu'elle est Team Kick-Ass à fond, pour les beaux yeux de l'acteur Aaron Johnson.

En fait, ce qui est génial dans le film, c'est sa mise en scène ! Il y a de riches trouvailles pour nous faire donner à penser qu'on se trouve dans un comics ou un jeu vidéo et je dois dire qu'Edgar Wright fait très fort à ce niveau ! Ça part dans tous les sens, ça distribue les swings et les uppercuts. Ça fait VLAM ! ça fait SPLATCH ! et ça fait CHTUCK ! Ou bien BOMP ! ou HUMPF ! parfois même PFFF ! Ça fait des WIP ! des CLIP ! CRAP ! des BANG ! des VLOP ! et des ZIP ! SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIIIIZZ ! (© Gainsbourg - Comic strip).

Et je dois dire que Mr Wright a bien eu raison de nous faire un film comme ça, même si, comme je l'ai dit, je me suis lassée un peu ! Il faut des films comme cela qui bousculent un peu tout sur le passage et ne se prennent pas au sérieux ! À force de se regarder le nombril, on devient tristes à pleurer et j'aime que des réalisateurs aient encore envie de faire des ovnis dans un monde autant policé que le nôtre. Bon ok, je suis hyper fan de ce réalisateur qui a fait un film de zombies à la sauce anglaise (Shaun of the dead) et un buddy movie policier très marrant (Hot Fuzz) tous deux avec Simon Pegg et Nick Frost, ses deux meilleurs amis.

Ici point de Simon ou Nick (même pas une petite apparition !), mais Michael Cera, le jeune papa ado de Juno. J'aime bien cet acteur même s'il n'est pas charismatique pour un sou ! C'est ce qui fait sa force dans ce film, avec sa tête de mec moyen mais ça le dessert aussi car il a l'air assez lisse. Difficile de s'y attacher par conséquent.

Un que j'ai beaucoup aimé c'est le coloc gay. J'ai trouvé son personnage vraiment bien, ironique et sarcastique et surtout très bien joué par Kieran Culkin, nettement plus doué que son frère ainé, Macauley.

J'ai cru pendant une grande partie du film que Ramona Flowers et Envy Adams étaient jouées par la même actrice, celle qui fait la fille dans United States of Tara, hé bien non ! Seule Envy est jouée par Brie Larson. Je ne connais pas celle qui fait Ramona (pourtant imdb me dit que je l'ai vue dans des films) mais je l'ai trouvée un peu distante dans son rôle. Il ne passe pas beaucoup d'émotions dans le personnage.

Le film nous offre des guests de luxe comme Anna Kendrick ou Brandon Routh.

La bande-son est très bonne.

En conclusion, un film bien déjanté qui ravira les aficionados de comics et jeux vidéos et risquent quand même de laisser pas mal de monde en route. D'ailleurs aux USA, le film a fait un bide total ! Et si vous voulez savoir si Scott Pilgrim arrivera à se débarrasser des 7 ex très méchants et à partir avec la fille à la fin, regardez ce film et en VO, s'il vous plaît !

Note :



Vu en version originale sous-titrée.

2

26 livres - 26 auteurs

Posté par Frankie à 18:32 - Catégorie : ,





Nanet nous propose en 2011 de lire un auteur par lettres de l'alphabet dans un challenge appelé Le Challenge ABC lors des éditions précédentes.

Ce challenge qui commencera le 1er janvier 2011 pour se finir le 31 décembre de la même année nous fera donc lire 26 auteurs différents. Il n'est apparemment pas obligatoire de lire les auteurs dans l'ordre alphabétique ! Le challenge est également de varier les styles afin de ne pas lire toujours le même genre et de lire au moins 5200 pages. Je ne suis pas une adepte du comptage de pages mais je pense que ma sélection les fera largement ! ^^

En ce qui me concerne, j'ai décidé de faire ma sélection en priorité parmi les livres que j'ai déjà dans ma Pal ou que je dois lire pour d'autres challenges (d'une pierre, deux coups ! ;)) ou dans ma wish-list.

Voici donc ma sélection :

A  ~ Austen Jane, Persuasion (313p - Littérature classique anglaise - Pal - LC prévue en février) Lu en février 2010
B  ~ Bordage, Ceux qui sauront (316p - Science fiction - Pal)
C  ~ Cast, P.C et Kristin, Marked (320p - Bit lit - Pal - VO -  Baby Challenge bit lit 2011)
D  ~ Desarthe Agnès, Mangez-moi (273p - Contemporain - Pal) lu en avril 2011
E  ~ El Aswany Alaa, L'immeuble Yacoubian (325p, Contemporain, dans ma bibli)
F  ~ Fforde Jasper, Sauvez Hamlet ! (472p - Science fiction - Pal)
G  ~ Gaiman Neil, De bons présages (541p - Fantasy, wish list - Challenges Livraddict 2011)
H  ~ Hosseini Khaled, Les cerfs-volants de Kaboul (406p - Drame - Pal - Challenges Livraddict 2011) Lu en mars 2011
I   ~  Idridason Arnaldur, La cité des Jarres (327 pages, Thriller, wishlist)
J   ~ Jaccottet Philippe, Poésie 1946 - 1967 (190p - poésie)
K ~  Kerr Philip, La Trilogie Berlinoise (1015p- Policier - wish-list - Challenges Livraddict 2011)
L  ~  Levi Primo, Si c'est un homme (314p - Témoignage/historique - Big Challenge Livraddict 2011)
M ~ McCarthy Cormac, La route (251p - Anticipation - Pal - Baby Challenge Drame )
N  ~ Neville Katherine, Le feu sacré (665p - Thriller/historique - Pal)
O  ~ Orwell George, La ferme des animaux (151p - Contemporain/drame)
P   ~ Poussin Alexandre et Sandra, Africa Trek 1 (432p - Témoignage/voyages - Pal)
Q  ~ Qiu Xialong, Mort d'une héroïne rouge ( 502p - Policier)
R  ~ Rosnay, Tatiana (de), Elle s'appelait Sarah (415p - Drame - Pal)
S  ~ Sanderson Bradon, Warbreaker (652p - Fantasy - Pal - VO)
T  ~ Tolkien, J.R.R, Les enfants de Húrin (277p - Fantasy - Pal - Middle Earth Challenge)
U ~ Ubac Claire, Le chemin de Sarasvati ( 288p - Jeunesse)
V ~ Van Cauwelaert Didier, La nuit dernière au XVe siècle (251p - Contemporain - Pal) Lu en février 2011
W ~Willis Connie, Sans parler du chien (574p - Science fiction - Pal)
X  ~Xinran, Funérailles célestes (190p - Témoignage)
Y ~ Young Elizabeth, Petites embrouilles et pieux mensonges (410p - Chick-lit)
Z ~ Zusak Markus, La voleuse de livres (633p - Drame - Wishlist - Divers challenges livraddict 2011)

Ce qui me fera :

- 4 Thriller/policier
- 4 Contemporain
- 3 Drame
- 3 Témoignage
- 3 Fantasy
- 3 Science Fiction
- 1 Anticipation
- 1 Bit-lit
- 1 Chick-lit
- 1 Littérature anglaise
- 1 Jeunesse
- 1 recueil de poésie

soit beaucoup de pages (flemme de les compter ! ^^) et dont deux livres seront en VO.

9

Les dossiers Dresden, tome 2 : Lune fauve de Jim Butcher

Posté par Frankie le 29 décembre 2010 à 08:24 - Catégorie : , , ,
Titre original : Fool Moon

Résumé :
Depuis l'affaire du mage noir, ça ne marche pas bien pour Harry Dresden. Karrin Murphy du B.E.S ne lui fait plus confiance et les rares enquêtes qu'il mène suffisent à peine à le faire vivre.
Aussi pense-t-il qu'enfin les affaires vont reprendre quand Karrin l'appelle pour élucider un meurtre particulièrement horrible où un corps a été littéralement déchiqueté. Harry se retrouve donc pris dans une histoire particulièrement sordide et dangereuse où il pourrait perdre la vie...

Mon avis :
J'ai été ravie de retrouver Harry Dresden, le magicien le plus sympa et le plus sexy des États-Unis ! Le tome 1, qui était déjà très plaisant, n'était qu'une aimable introduction comparé à ce 2e tome qui est encore meilleur ! De l'action, du danger et de l'humour attendent notre ami Harry au détour de chaque page !

Depuis le mage noir et "l'affaire Marcone", Harry Dresden n'est plus en odeur de sainteté auprès de Karrin Murphy, l'inspecteur qui dirige le Bureau des Enquêtes Spéciales. Et les maigres affaires qu'on lui confie depuis plusieurs mois suffisent tout juste à le faire vivre. Le seul point positif, et encore, est sa relation chaotique avec la belle Susan. Aussi, quand Murphy fait appel à Harry pour aller sur une scène de crime particulièrement sordide, celui-ci voit enfin une occasion de se racheter ! Et voilà notre ami Harry qui met le doigt dans un engrenage où tout le monde, à peu près, veut sa peau et où ses talents de magicien ne seront pas de trop pour s'en sortir face à des monstres particulièrement sanguinaires...

Comme je l'ai dit en préambule, j'avais beaucoup aimé le premier tome des Dossiers Dresden où l'on découvrait un anti-héros sympathique, peu sûr de lui et en proie au doute. Si l'on pouvait avoir quelques réserves, c'était que sa magie était peu exploitée, en partie parce qu'il était en délicatesse avec sa hiérarchie et qu'il faisait donc attention à la façon dont il l'utilisait.

Dans ce 2e opus, on découvre bien davantage le côté magicien de Harry, sa façon  d'en jouer et de flirter avec son côté obscur ! C'est toute une partie du livre très intéressante et on ressent toute la jubilation qu'à Harry à pratiquer son art ! De même qu'on a plus d'action, et qu'Harry fait toujours autant preuve d'un humour décapant. De plus, on a quelques révélations qui nous donnent envie d'en savoir bien évidemment davantage. Tout cela donne un superbe mélange qui m'a emballée. On ne s'ennuie pas une seconde au cours du livre.

Tout le côté "roman noir" du premier tome a disparu pour laisser la place à un intrigue plus "fantasy" avec des méchantes bébêtes poilues qui aimeraient bien croquer Harry pour leur 4 heures. Dans cette intrigue, le but n'est pas finalement de savoir qui est le coupable des meurtres horribles qui sont commis, mais comment Harry va arriver à s'en sortir avec tous ceux qui veulent lui faire la peau ! Et ceci sans se fourvoyer. Je dois dire que ça donne de beaux morceaux de bravoure de la part de notre magicien préféré et rend le livre haletant.

Concernant le personnage de Harry lui-même, je l'ai plus ou moins évoqué un peu plus haut donc je n'ai pas grand chose à en dire de plus ! J'ai hâte d'en savoir plus sur son passé, ses origines, sa magie...

J'ai un peu plus apprécié Karrin Murphy dans ce tome-là. Je ne sais pas si l'auteur songe à faire évoluer sa relation avec Harry mais j'ai trouvé qu'il y avait davantage d'alchimie entre eux deux... ^^

Quant à Susan, je n'ai pas vraiment d'opinion sur elle. Elle sert un peu de faire-valoir et semble arriviste, même si elle a l'air de tenir à Harry.

Bob n'est pas très présent... Rendez-nous Bob plus longuement, la prochaine fois !

Les autres personnages m'ont moins marquée ou aucun ne s'en détache vraiment, à part peut-être Marcone et Tera.

Le style de l'auteur est très agréable à lire, j'aime la façon dont c'est écrit car cela va très bien avec le personnage principal.

En conclusion, un très bon deuxième tome palpitant et qui m'a vraiment plu et une série pas prise de tête que j'aime pratiquement autant que Mercy Thompson ou Kate Daniels ! Oui, oui ! Et si vous voulez savoir comment Harry arrivera à se dépatouiller des terribles Hexenwulfen, Dévorateurs et autres lycanthropes, lisez ce tome 2 ! Quant à moi, les tomes 3 et 4 sont déjà dans ma Pal !

Note :



Lecture commune avec Blueverbena, Pommette, Phooka, Mamzellebulle, Yumiko, Pénélope, Lexounet, Heclea, Latite06, Petit-lips, Lou, Morgouille, Taliesin et Zatoun.

Ce livre fait aussi partie de mon Challenge Livraddict, catégorie Fantasy
3/4

18

L'apprenti Épouvanteur, tome 1 de Joseph Delaney

Posté par Frankie le 28 décembre 2010 à 09:03 - Catégorie : , , ,
Titre original : The Spook's Apprentice

Résumé :
Tom est le septième fils d'un septième fils et c'est à ce titre qu'il devient l'apprenti de l'Épouvanteur du comté. Il va devoir apprendre à protéger les gens des gobelins, fantômes et autres sorcières. Mais sa naïveté va lui faire délivrer la plus terrible des sorcières, Mère Malkin et en venir à bout sera une aventure terrifiante et dangereuse pour le jeune garçon...


Mon avis :
J'entends parler de cette série en bien depuis des années et ma fille qui l'a lue il y a 4 ans environ (elle avait 12 ans) ne tarit pas d'éloges sur cet apprenti Épouvanteur, qu'il faut absolument que je lise, dit-elle !

Aussi quand Kayleigh a proposé la lecture commune du tome 1, je me suis dit que c'était l'occasion ou jamais de commencer la série ! À l'arrivée, si j'ai trouvé la  lecture rapide, sympa et palpitante, je l'ai trouvée aussi très jeunesse.

Tom Ward, jeune garçon de 13 ans apprend qu'il va devenir l'apprenti de l'Épouvanteur du comté. En effet, septième fils d'un septième fils, et d'autant plus que sa mère semble y trouver un intérêt particulier, il peut prétendre succéder un jour à celui qui protège les gens contre les forces surnaturelles qui sévissent sur notre Terre : Gobelins, fantômes ou méchantes sorcières. Commence alors pour le jeune garçon une vie palpitante mais bien terrifiante d'autant plus que dans sa grande naïveté et pour le joli minois de la jeune Alice, il a laissé s'échapper la terrible Mère Malkin...

Ce roman jeunesse est dans la lignée de Coeur d'Encre de Cornelia Funke ou Nobody Owens de Neil Gaiman, deux autres romans que j'ai lus cette année. Ce sont des livres bien écrits, où le héros (ou l'héroïne) vit des aventures palpitantes voire terrifiantes qui mais restent, à mes yeux, très jeunesse alors que d'autres livres tournés vers le même public ne m'ont pas fait cette impression.

Attention, j'ai bien aimé le livre, ne vous méprenez pas ! Il se lit très vite, les aventures vécues par Tom sont délicieusement terrifiantes - évitez de lire certains passages le soir à minuit comme moi j'ai fait car, sinon, le moindre bruit va vous laisser penser que les goules ont fait leur apparition dans votre vie ! ^^ - et il y a suffisamment de mystères dans la vie du jeune héros, à commencer par sa mère, pour que j'ai envie de lire la suite.

D'ailleurs, tous ceux qui ont lu la série disent que ce premier tome est sans doute le moins intéressant de la saga et que les suivants sont extras, je ne demande qu'à voir ! ;)

Je ne veux pas trop m'étendre sur l'histoire car le livre n'étant pas très épais, ce serait dommage d'en dévoiler la plus grande partie. La trame en est somme tout classique, il s'agit de combattre le mal le plus noir, ici une très très méchante sorcière et si possible de sortir vivant de l'affrontement ! Quand on sait qu'il y a 6 tomes, on se doute du dénouement de ce premier tome... ;)

Le personnage de Tom est très sympathique, il est un peu perdu au début, on le serait à moins, et naïf, c'est par lui qu'arrive les malheurs, mais il est également téméraire et courageux même s'il ne sait pas trop comment se débrouiller ! Je suppose qu'avec son apprentissage, il gagnera en maturité face aux événements.

L'Épouvanteur est de prime abord sévère et ronchon mais j'ai l'impression qu'il est un vrai mentor pour ses apprentis et particulièrement pour Tom. On verra bien au fil des tomes.

Je suis très intriguée par la mère de Tom. Elle en sait nettement plus sur ce peut faire son fils et je suis sûre que, sans être du côté obscur, elle n'est pas seulement la gentille maman, guérisseuse et sage-femme. Hâte de savoir ce que c'est !

Une qui m'intéresse beaucoup, c'est la jeune Alice qui pourrait facilement tomber du côté obscur. J'aime beaucoup la dualité qui existe en la jeune fille et le fait que rien n'est écrit et que tout peut arriver. Ça promet !

Le style de l'auteur est agréable à lire, bien écrit mais ça reste simple et résolument destiné à de jeunes lecteurs (Je dirais à partir de 10-12 ans).
Je voudrais ajouter un mot sur la couverture du livre que je trouve vraiment très belle. On dirait un livre ancien tout à fait dans le ton du roman.

En conclusion, un premier tome prometteur mais qui reste un peu trop jeunesse à mes yeux malgré des scènes à ne pas faire lire à de très jeunes. Et si vous voulez savoir  si Tom réussira à devenir l'apprenti de l'Épouvanteur ou ce que donne une méchante sorcière lâchée dans la nature, lisez ce roman qui se lit d'une traite. Quant à moi, malgré mes restrictions, je suis partante pour une LC sur le tome 2.

Note :
 


Comme c'est une lecture commune, vous pouvez également lire les avis de Kayleigh, Azariel87, Lexounet, mia62, Plumeline, JuNa62, Anasthassia et MarionJB.


5

Les petits mouchoirs de Guillaume Canet

Posté par Frankie le 27 décembre 2010 à 09:09 - Catégorie : ,
avec François Cluzet, Benoît Magimel, Gilles Lellouche, Marion Cotillard et plein d'autres...

Résumé :
Alors que leur copain Ludo vient d'avoir un terrible accident et se bat contre la mort, une bande de copains décident de passer malgré tout leurs vacances au Cap-Ferret, comme tous les ans. Là, certaines passions, rivalités ou jalousies vont s'exacerber et leur précieuse amitié se fissurer...


Mon avis :
Je ne vais pas y aller par 4 chemins, j'ai tout simplement a-do-ré ce film ! Sans doute pas autant qu'Inception mais c'est sans contestation possible, mon 2e film préféré en 2010. On passe du rire aux larmes, l'émotion est sans arrêt présente et les personnages et la mise en scène sont magiques. De plus, passant chaque année, la première semaine d'août sur le bassin avec la même bande de copains (mais pas dans la même maison ! :)) depuis plusieurs années, vous comprendrez que le film m'a "parlé" ! ;) Même si, je vous rassure, nos vacances sont nettement plus tranquilles et amicales que celles du film ! ^^

En sortant de boîte, complétement fait, Ludo a un terrible accident de moto qui le laisse entre la vie et la mort. À son chevet, sa bande de potes, Max, Vincent, Marie, Antoine, Éric, etc... décident malgré tout, et parce qu'il va mettre du temps à sortir des soins intensifs, d'aller passer leurs vacances comme d'hab, dans la maison que possède Max au Cap Ferret. Culpabilisant de laisser leur meilleur ami, beaucoup de choses vont éclater pendant ces 15 jours, et, entre les secrets, les mensonges ou les non-dits, leur amitié va sérieusement se fissurer...

Ce n'est pas le film le plus original qui soit car des films sur des bandes de potes dont l'amitié est sérieusement ébranlée, il y en a eu pléthore, le plus emblématique étant sûrement Mes meilleurs copains de Jean-Marie Poiré et datant de 1988 mais je dirais que Les petits mouchoirs est un film qui "emberlificote" sans qu'on s'en rende vraiment compte. :)

Quand il commence, on se dit qu'il est bien, qu'on va passer un bon moment, et puis il suffit de plusieurs scènes, l'accident de Ludo, la tête de Max lors de son dîner avec Vincent, la gueulante de Marion Cotillard dans l'eau et tant d'autres pour qu'on soit conquis ! Et franchement, la durée du film, presque 2h30, passe comme un rêve ! J'aurais bien continué avec la bande quand le générique de fin est apparu.

Et tout au long du film, on passe du rire à l'émotion voire aux larmes tout court ! Il y a des scènes très drôles, des dialogues savoureux et parfois, l'émotion revient, comme ça, et nous étreint...

Le film n'est peut-être pas original, je l'ai dit mais je crois qu'il tient surtout par son excellente mise en scène et ses acteurs tous parfaits qui campent des personnages très bien croqués.

Je n'y connais pas grand chose en mise en scène mais là, j'ai trouvé que le film était vraiment bien tourné, que les scènes s'enchainaient très bien, que la lumière était belle (Hé, je vais emmener Guillaume Canet en vacances aussi pour avoir un aussi beau temps l'été sur le Bassin ! ^^), bref que tout se déroulait comme il fallait.

Le gros point fort de ce film vient des acteurs qui sont tous justes et excellents dans leurs personnages.

À commencer par François Cluzet, vraiment très bon dans le personnage de Max, cet homme qui a réussi, qui le montre un peu trop mais qui est déstabilisé par son ami Vincent et leur amitié remise en question. La scène du restaurant avec le regard de Max quand Vincent lui parle est tout simplement brillante. Cet acteur est brillant. Je le suis depuis l'un de ses tous premiers rôles dans Cocktail Molotov de Diane Kurys (tout ça ne nous rajeunit pas), et je sais combien c'est un bon acteur, mais, là, je l'ai trouvé tout simplement formidable. Il fait passer toute une gamme d'émotions sur son visage qui nous émeuvent...

J'ai trouvé Benoît Magimel également formidable. Pareil, lui, je l'ai vu tout petit, en 88, dans La vie est un long fleuve tranquille et je trouve qu'il mûrit bien, que ses choix de films (même les films d'action) sont toujours judicieux et là, je l'ai trouvé très touchant dans le rôle de cet homme déstabilisé par ses sentiments...

Une que j'ai trouvé épatante, c'est Marion Cotillard ! À part dans la série des Taxi, je ne l'ai vue que dans des films américains (oui je n'ai pas encore vu La Môme, shame on me :)) et je trouve que les rôles qu'on lui donne (que ce soit dans Nine ou Inception) sont toujours un peu monolithiques comme s'ils n'arrivaient pas à se détacher de son aura d'icône glamour et distante. Du coup, même si je l'aimais bien et que je trouve qu'elle joue très bien, je n'avais jamais été marquée par ses performances.
Or, là, Guillaume Canet lui a donné un rôle vivant ! :) Elle pleure, elle rit, elle gueule, elle ronchonne, bref ce n'est plus une image un peu figée. Filmée par l'homme qui l'aime, elle irradie et est belle, à peine maquillée et je dois dire qu'elle m'a emballée. J'ai presque eu l'impression que c'était une copine, the girl next door ! :)

Les autres rôles sont également très bien, Gilles Lellouche en comédien un peu raté et Laurent Lafitte qui passe son temps à geindre sur sa copine qui l'a quitté !

Une qui m'a beaucoup plu, c'est Valérie Bonneton qui joue la femme de Max ! Elle est super ! Son personnage pratique l'ironie et le sarcasme avec maestria, elle a toujours la répartie qui fuse, j'ai trouvé très bien sa relation avec Max.

En conclusion, sur une idée toute simple et peut-être pas originale, voici un film qui vous emportera pendant 2h30 en vous faisant passer du rire aux larmes, et si vous voulez savoir à quoi ressemble des vacances sur le bassin d'Arcachon (les matins où il faut se lever tôt à cause des horaires de marée pour faire du bateau m'ont énormément parlé ! ;)) ou si la vie en groupe est finalement une si bonne idée que ça, allez voir le film ! Et un conseil, sortez des mouchoirs et pas des petits ! :)

Note :

8

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (10)

Posté par Frankie à 08:48 - Catégorie : ,
Voici le dernier C'est lundi ! Que lisez-vous en 2010, ce sympathique rendez-vous organisé par Mallou.

- La semaine dernière, j'ai fini Lune Fauve, le 2e dossier Dresden de Jim Butcher et j'ai commencé Le Puits des Histoires Perdues de Jasper Fforde, le tome 3 des aventures de Thursday Next.

- Aujourd'hui, je finis Thursday dans la journée et je commence Succubues Blues de Richelle Mead, en VO, ce soir. C'est le premier tome des aventures de Georgina Kincaid et ça faisait longtemps que je voulais les lire.

- Cette semaine, je vais lire Succubus Blues et ce sera à peu près tout car je lis moins vite en anglais qu'en français. Si jamais je l'ai fini d'ici lundi prochain, je commencerai Rachel Morgan 2,  Le bon, la brute et le mort-vivant. La fin de l'année sera très bit-lit ! ^^

J'en profite pour vous souhaite une très bonne année 2011 ! À l'année prochaine !

5

Vampire Kisses : The Beginning d'Ellen Schreiber

Posté par Frankie le 26 décembre 2010 à 19:35 - Catégorie : , , ,
Résumé :
Raven, une jeune adolescente de 16 ans un peu rebelle et gothique jusqu'au bout des ongles, ne vit que pour le monde des vampires et autres mystères. Le jour où  le vieux manoir sur la colline de la ville vient à être habité par une famille mystérieuse qui alimente les suppositions les plus folles, Raven en vient à se demander si le fils de la famille, beau à se damner, ne serait pas en fait, un vampire... Ses rêves les plus fous seraient-ils sur le point de se réaliser ?



 Mon avis :
J'ai entendu parler de ce livre il y a plus d'un an par quelqu'un  - je ne sais plus qui :( - qui disait qu'il se démarquait des autres romans de ce genre grâce à son héroïne gothique. Je l'avais acheté alors et depuis il dormait gentiment dans ma Pal. Voulant écluser un peu ladite Pal, je l'en ai sorti il y a un mois et je dois dire que si ce roman jeune adulte (young adult en anglais) est sympa, il est surtout très jeune et peu adulte.

Dans le premier tome, intitulé tout simplement "Vampire Kisses", nous faisons donc connaissance avec Raven, une jeune ado de 16 ans qui ne vit que pour le gothisme romantique, le paranormal et dont la fête préférée est Halloween. Ayant pour seule amie, Becky, une fille de fermiers, elle est la risée des autres élèves de son lycée et en particulier du beau gosse de la ville, Trevor, la star de l'équipe de foot (et je parle bien de soccer et non de foot américain).

Quand le vieux manoir de la ville est enfin habité, les langues vont bon train tant ses habitants sont mystérieux et Raven se prend à espérer qu'ils soient des vampires. Sa rencontre avec le beau Alexander, le fils de la famille, qui ne sort que la nuit et est aussi gothique qu'elle, ne fait que renforcer ses espérances... Alors qui est vraiment Alexandre..?

Dans le tome 2, Kissing Coffins, Alexandre est parti quand Raven a découvert qu'il était effectivement un vampire, laissant la jeune fille éplorée. Elle décide de se lancer à sa recherche, ne se doutant pas qu'elle va mettre Jagger, un autre vampire roumain sur la piste d'Alexander. Or Jagger en veut terriblement à Alexander car celui-ci n'a pas honoré une promesse faite quand il était enfant...

Le tome 3 s'appelle Vampireville et cette fois-ci, Raven et son amoureux, Alexander, doivent mettre fin aux agissements de Jagger et de sa soeur Luna qui ont décidé de faire de Trevor leur jouet...

Ces 3 romans réunis en une seul volume se lisent très très vite, chaque tome ne dépassant pas 200 pages et l'anglais employés étant d'une simplicité enfantine (ça m'évite de cogiter des heures et de me demander de quoi ça parle ! ^^). Mais je dois dire que c'est un peu une déception.

Je m'attendais quand même à quelque chose de moins ado. Je ne suis pas contre ces romans "young adult", j'ai adoré les Hunger Games et mêmes les Twilight, et j'y trouve souvent mon compte quand je veux une lecture sympa et pas prise de tête. Là, je dois dire que le livre remplit bien son rôle, il est très sympa et pas prise de tête mais il est clairement destiné à un public de l'âge de l'héroïne, 16 ans.

Pourtant, l'idée de départ était intéressante - cette jeune fille gothique, le vilain canard de Dullsville (comme elle appelle sa ville), qui ne rêve que de rencontrer des vampires et qui voit son rêve se réaliser avec tous les inconvénients que ça comporte (les vampires ne sont pas toujours des enfants de coeur) -  mais c'est franchement cucul et mièvre !

Dès que Raven rencontre Alexander, là ça tourne à l'eau de rose ! Elle perd tout sens commun et en devient toute énamourée, et c'est pire encore dans les tomes 2 et 3 quand ils sont ensemble ! On dirait un autre personnage que celui du début, qui était fort, indépendant et ne s'en laisser pas compter par Trevor ! Elle devient d'un gnangnan à pleurer !

De plus, comme c'est un roman ado, il n'y a jamais de vrai suspense ou de vrais méchants ! Je vous rassure, ce n'est pas là que vous pleurerez parce qu'un des vos personnages préférés s'est fait méchamment occire d'une terrible façon ! ^^ Les méchants vampires, les ados Jagger et Luna, se laissent facilement intimider, je trouve !

Ellen Shreiber reprend certaines caractéristiques du mythe vampirique, la nuit, l'ail, les cercueils et en inventent d'autres (apparemment ils procréent entre eux mais ce n'est pas très clair...). Donc rien de bien nouveau sous le soleil,...  enfin la lune !

J'ai trouvé que parfois, le roman avait des airs de Famille Adams, mais comme je ne connais pas très bien je ne sais pas si j'ai raison ou pas.

Concernant les personnages, j'ai déjà évoqué Raven, qui me plaisait bien au début et qui m'agace au fur et à mesure que les pages se tournent. Elle est cependant attachante, je l'aime bien malgré tout !

Alexander, son bel amoureux est asses fade, très fade même ! C'est plus un jeune homme esseulé et qui accepte difficilement sa condition qu'un méchant vampire prêt à planter ses crocs dans le moindre cou tendre qui passe. Ce ne sera pas grâce à lui que le genre littéraire "vampire jeune adulte" va remonter dans l'estime des gens !

J'ai bien aimé Jameson, le majordome effrayant mais au coeur tendre. Lui, est très '"famille Adams" ! ^^

J'ai bien aimé Luna, qui fait partie des "méchants". J'ai trouvé que c'était plus une petite fille triste et solitaire en quête de reconnaissance qu'une véritable méchante. Dans mon esprit et vu la description, elle me faisait beaucoup penser à Luna (encore une !) Lovegood des Harry Potter.

Trevor est une caricature du caïd du lycée, le beau gosse que les filles s'arrachent et qui persécute ceux et celles qui ne rentrent pas dans le moule. Je ne sais pas comment son personnage évoluera dans les autres tomes.

Comme j'ai dit plus haut, le style de l'auteur est très simple à lire, ça ne va pas bien loin. Cependant, c'est un lecture assez agréable.

Comme j'ai de nombreux autres livres à lire, de ce genre et d'autres, je ne perdrai pas mon temps à lire la suite (mais on ne sait jamais...), même si j'aurais bien aimé savoir ce que tous devenaient... Mais si vous avez le temps, allez jeter un oeil sur le site d'Ellen Schreiber, vous y verrez les très belles couvertures des tomes suivants.

En conclusion, un livre sympa qui se lit vite et essentiellement destiné aux ados de 16 ans ! Et si vous voulez savoir si Alexander est effectivement un vampire (enfin, c'est pas comme s'il y avait un grand suspense et puis j'ai spoilé ! :p) et ce que cherchent Jagger et Lula, lisez-le et puis ça vous fera pratiquer l'anglais ! ^^

Note :



Lu en anglais.

4

Lectures communes du 1er semestre 2011 - Partie 1

Posté par Frankie à 11:04 - Catégorie : ,
L'année 2011 arrivant à grand pas, il est temps que je vous fasse part des lectures communes que j'ai d'ors et déjà prévues en janvier et février.

L'année commencera avec Loup, y es-tu ? écrit par un nouvel auteur français, Henri Courtade, qui nous fait l'honneur d'être un membre actif sur Livraddict.
Cette lecture est organisée par Karline05 et y participeront également Melisende, Plumeline, Cathy, Lexounet, Thalia, Galleane, wilhelmina.
La date exacte n'est pas encore connu puisque ce livre fera l'objet d'un book club spécial mi-janvier.

Après un très bon premier tome, nous sommes plusieurs à avoir eu envie de nous jeter sur le tome 2 des aventures de Rachel Morgan, Le Bon, la Brute et le Mort-Vivant. C'est Mycoton qui organise cette lecture commune pour le 19 janvier à laquelle participeront Galleane, Fée Bourbonnaise, Eden, Karline Lexounet et Voz', Sabaha, Pommette sous réserves.






 Hush Hush faisant partie du Baby Challenge Livraddict 2011, Choukette a eu la bonne idée d'organiser une lecture commune sur ce titre pour le 25 janvier, j'en suis donc et je le lirai en VO. Nous serons nombreuses à y participer puisqu'en plus de Choukette et de moi-même, il y aura Bambi_slaughter, Azariel87, mariiine, Vozrozhdenyie, Jess, EloDesigns, nymeria, Ethernya, Céline031, MarionJB, tigrouloup, Lolo, didi8921 et Manie. 





 Pour février, ce ne sont pas moins de 5 lectures communes que j'ai prévues à mon calendrier !

C'est Succubus Nights, le tome 2 des aventures de Georgina Kincaid par Richelle Mead qui ouvrira le bal le 1er février. C'est une LC organisée par Galleane et à laquelle participeront Deliregirl, Azariel87 (sous réserves), Azilys, Karline, Cecile, Heclea (sous réserves), Mlle Lily et Eden1487. Je le lirai en VO.

 Ça signifie que je dois lire aussi, en VO, le tome 1, Succubus Blues entre la fin 2010 et ce premier février !




Le 10 février, ce sera au tour du tome 2 de la série Zombie Story de David Wellington, Zombie Nation. Après un très bon premier tome, nous sommes nombreux à avoir envie de continuer cette histoire. Cette LC est organisée par Lexounet avec pour participant, également Heclea, Mallou, Delirgirl1, petits-lips, Bambi_Slaughter, furby71, pomette, Azariel87, Flof13 et Mysti.






 Un peu de classique dans ce monde de terreur et de bit-lit avec Persuasion de Jane Austen. Après ma première expérience très réussie avec Orgueil et Préjugés, j'ai eu envie de lire un autre roman de Jane Austen. Evy organisant une lecture commune sur ce titre pour le 14 février, je m'y suis inscrite tout de suite ! Je serai donc aussi en compagnie d'Amandine, Betynou, Chantilly, Czar, didi8921, Eden1487, Elea23, Elizabeth-Bennet, Lady K, Leyla, Melisende et Scor13.





Je dois dire que j'ai Mort d'un sombre seigneur, de Laurell K. Hamilton, depuis une éternité et que je l'ai même à peine commencé un jour avant de le refermer aussitôt. La lecture commune organisée par Mélisende sur ce titre pour le 25 février est enfin l'occasion de l'en sortir, même si je ne suis à priori pas très emballée... Je serai donc, outre Méli, en compagnie de Fée Bourbonnaise (sous réserves), Karline, Thalia et Vozrozhdenyie (sous réserves également). 





 Le mois de février se terminera par une lecture commune sur un revenant ! Le 28 février, Petitrolle organise une lecture commune sur le tome 7 de l'Assassin Royal de Robin Hobb, Le Prophète blanc. J'avais lu les six premiers tomes de cette merveilleuse série il y a presque 10 ans puis j'ai acheté la suite de la série au fur et à mesure de sa parution (il y a 13 tomes en tout) sans jamais les lire. Ceci est l'occasion de m'y remettre et j'en suis ravie ! Je serai en compagnie de Petitrolle, bien sûr, mais également de Minidou et de Pommette (sous réserves).




Pour le moment pas de lecture communes prévues en mars (à part le Destination Colombie) mais en avril, Mycoton nous proposera, pour le 23, Deux cierges pour le diable de Laura Gallego Garcia. Avec My, nous serons en compagnie de SophieLJ, Eden1487, Mariiine, Belledenuit, Tigrouloup, Voz', Manie, Karline, Lalou, Cathy, Deliregirl, (Gerry29), Flof13, Sandra







À bientôt pour de nouvelles lectures communes ! ^^

 



2

Destination Colombie

Posté par Frankie le 25 décembre 2010 à 19:19 - Catégorie : ,

Après l'Islande le 18 décembre (et L'Afrique du Sud et l'Australie avant cela), c'est en Colombie que nous nous poserons le 12 mars prochain, toujours grâce à Evertkhorus qui nous organise ce sympathique challenge riche en découvertes.

De la Colombie, on ne connaît pratiquement que les cartels et ses trafics de drogue, les Fars et Ingrid Betancourt. J'espère pouvoir découvrir un autre aspect de ce pays avec cette lecture. Pour le moment, j'avoue n'avoir aucune idée de ce que je vais bien pouvoir lire !

Rendez-vous donc, le 12 mars en compagnie d' Evertkhorus - scor13 - Lynnae - mimi54 - Véro - bambi_slaughter - Lexounet - Frankie - Iluze - flof13 - Sabbio - nanet - Guillome

10

Neige de Maxence Fermine

Posté par Frankie le 22 décembre 2010 à 19:17 - Catégorie : , ,
Résumé :
Au Japon, au XIXe siècle, le jeune Yuko choisit de devenir poète et non pas prêtre ou guerrier comme le désire son père. Son credo : ne faire que des haïkus sur la blancheur de la neige.
Voulant parfaire son art, il part suivre l'enseignement de Soseki, un peintre et ancien samouraï devenu aveugle. En chemin, il découvre une belle jeune femme enterrée dans la neige...




Mon avis :
Je pense que cet avis ne sera pas très long étant donné que le livre ne fait que 96 pages de chapitres courts et épurés. Je dois dire que ce roman a été une très bonne surprise à mes yeux ! Et, de roman, il est bien question car ce n'est pas un recueil de poésie ou de haïkus, comme on pourrait le croire.

On suit donc l'histoire de Yuko, un jeune homme de 17 ans qui décide de se vouer à l'art du haïku au lieu de devenir guerrier ou prêtre comme le voudrait son père, prêtre shintoïste. Yuko décide de ne faire que des haïkus sur la neige et sa blancheur éclatante et immaculée. Voulant parfaire son art, il part suivre l'enseignement d'un peintre aveugle ancien samouraï, Soseki. En chemin, perdu, il trouve une très belle jeune femme européenne, morte et enterrée dans la glace. Sa beauté l'émeut. Il apprend bientôt qu'elle fut la femme de Soseki, disparue un jour...

Je dois dire quand sans le Book club de Livraddict dont le thème choisi fut la neige pour ce mois-ce, je serais passée à côté de ce très joli livre. Et même, d'ailleurs, si le livre avait fait plus de 100 pages ! À priori, un roman de ce style, contemplatif et sur l'art du haïku n'est pas franchement ma tasse de thé mais voyant qu'il faisait 96 pages, je suis dit que je ne risquais rien à le lire ! Et j'ai bien fait ! :)

J'ai lu ce roman en une demi-heure en le dégustant pourtant avec délectation. J'ai trouvé même qu'il était trop court ! Ça a beau être un roman, on sent l'art de la poésie tout au long du livre même si, il faut le reconnaître, ce n'est pas non plus de la grande littérature. C'est un livre qui parle d'amour, de blancheur, de valeurs et qui est plutôt optimiste, sans vouloir dévoiler la fin.

Comme dans Geisha, on sent tout le raffinement et la contemplation derrière les murs des maisons japonaises et je dois avouer que ce genre de vie me barberait à 100 sous de l'heure mais que c'est très agréable à lire ! ^^

Je ne veux pas raconter l'histoire davantage car sinon je vais vous dévoiler tout le livre, ce qui serait bien dommage car le plaisir réside aussi dans la découverte page à page de ce qu'il arrive à Yuko.

Les personnages sont peu développés vu l'épaisseur du roman mais ils sont si bien décrits en peu de mots qu'on s'y attache immédiatement. J'ai beaucoup aimé le jeune Yuko, qui n'est pas non plus qu'un poète qui contemple la neige mais aussi un homme de chair et de sang.

J'ai également bien aimé Soseki, le peintre aveugle qui fait figure de mentor pour le jeune Yuko.

Le livre est fait de chapitres plus ou moins courts, le style est parfois très épuré avec des phrases de quelques mots parfois. D'autres fois, nous avons un récit de plusieurs lignes. J'ai bien aimé ce rythme de lecture qui permet d'être désarçonnée en permanence.

Je ne vais pas vous parler de l'art du haïku, ce petit poème japonais de 3 lignes, je n'y connais rien et si vous voulez en savoir plus, vous trouverez bien plus éclairé que moi sur internet.

En conclusion, un très joli roman contemplatif qui se lit très vite et si vous voulez savoir qui est la jolie blonde enterrée dans la glace et si Yuko arrivera à maîtriser parfaitement l'art du haïku neigeux, lisez ce livre !

Note :



Ce livre fait partie de mon Big Challenge Livraddict 2011
2/12

Il est également dans la liste du Baby Challenge Drame
7/20


6

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (9)

Posté par Frankie le 20 décembre 2010 à 17:05 - Catégorie : ,
 Revoilà lundi et avec lui, notre rendez-vous hebdomadaire organisé par Mallou sur nos lectures.

- La semaine dernière, j'ai fini L'apprenti Épouvanteur de Joseph Delaney, j'ai lu Neige de Maxence Fermine, j'ai fini Vampire Kisses : The Beginning d'Ellen Schreiber, j'avais lu le premier tome il y a un mois et j'ai lu, en VO toujours, les deux autres tomes de cette série réunis (avec le premier) en un seul livre. Et j'ai commencé Lune Fauve, le tome 2 des aventures de Harry Dresden de Jim Butcher.

- Aujourd'hui, je lis donc Lune Fauve.

- Cette semaine, je vais finir Lune Fauve et sûrement lire Le puits des histoires perdues, le tome 3 des aventures de Thursday Next de Jasper Fforde. J'ai hâte de retrouver Thursday !

À lundi prochain !

13

La sagesse des fous d'Einar Kárason

Posté par Frankie le 18 décembre 2010 à 09:48 - Catégorie : , , ,
Titre original : Heimskra Manna Rád

Résumé :
L'histoire de la famille Killian, les grands-parents, Sigfus et Solveig, leurs 7 enfants et leurs nombreux petits-enfants. Et, en arrière-plan, l'histoire d'une île perdue au Nord de l'Europe qui acquiert son indépendance au cours du XXe siècle.




Introduction :
Pour une fois, je ne vais pas commencer par mon avis sur ce livre mais par les raisons qui ont fait que je l'ai lu. J'ai lu ce livre dans le cadre du Destination... d'Evert qui nous propose de choisir chaque trimestre environ, un destination sur un continent donné. Après l'Australie, au printemps, et l'Afrique du Sud, cet été, c'est donc l'Europe qui était à l'honneur pour cet automne/hiver et c'est l'Islande qui a été choisie.


Imaginez une ïle tout là-haut au nord de l'Europe, qui effleure le cercle polaire arctique et où, l'été, il fait jour 22h/24 et qui connaît 8 mois d'hiver. Imaginez une île où l'on trouve aussi bien des paysages d'Irlande que des fjords norvégiens ou des icebergs et des volcans, où l'on trouve d'immenses geysers, des sources d'eau chaudes, des marmites bouillonnantes et la plus grand cascade d'Europe. Une île traversée par le plus grand désert (non sableux) d'Europe. Une ïle qui a donné Björk, la chanteuse...

Voilà l'Islande, terre de contrastes abritant une population rude habituée aux intempéries. Imaginez qu'on soit en été, qu'il pleuve et qu'il fasse 10°... Vous, français, seriez emmitouflés dans votre K-Way, trempés jusqu'au os... Eh bien pas les islandais ! Je les ai vus par ce temps-là, en habit d'été et sandales, discutant tranquillement sous la pluie alors qu'on grelottait ! :)

C'est donc dans cette île que j'ai passé une semaine de vacances en 2001 et dont je garde un excellent souvenir avec l'envie d'y retourner.

Je vais vous épargner mon road-trip mais pour vous donner une idée, voici la carte d'Islande et en rouge le tracé que nous avions effectué en 4x4 avec une halte en plein milieu de la Sprengisandur, piste qui traverse ce désert du Sud au Nord et où il fait 4° la nuit en plein été... Sympa quand vous campez !


C'est donc là que se passe La sagesse des fous et en grande partie à Laekjarbakki, que les cartes situent là où j'ai mis une croix rouge au nord du pays.

Mon avis :
Quand il s'est agi de choisir un livre islandais, ma première idée a été de choisir La cité des Jarres d'Arnaldur Idrason, parce que j'avais envie de le lire depuis longtemps. Et puis j'ai eu envie de lire un roman davantage ancré dans le quotidien islandais et grâce à Evert qui avait mis un site en lien, j'ai pu trouvé mon bonheur parmi plusieurs titres et j'ai donc choisi ce roman, La sagesse des fous.

La Sagesse des fous raconte la vie d'une famille Islandaise, les Killian. Dans les années 20 ou 30, Sigfus et Solveig Killian viennent s'installer à Laekjarbakki, un trou perdu au milieu de la lande islandaise battue par les vents. Sigfus devient "Fusi la récupe", un vendeur de pièces détachées. Avec Solveig, il aura 7 enfants, 5 garçons et deux filles, qui connaîtront des fortunes diverses. Certains réussiront, d'autres non. C'est un de leur petit-fils qui entreprend de raconter l'histoire de la famille.

Je dois dire que si j'ai bien aimé ce livre, je l'ai trouvé également un peu long et surtout plat et sans réelle émotion. Tout au long de ses 310 pages, l'auteur se borne à nous narrer une succession de vies, de faits sans qu'on s'attache vraiment à qui que ce soit.

J'ai trouvé intéressant que le livre se situe en Islande (ce qui était quand même le but principal de ma lecture ! ;)) dans la mesure où on ne connaît rien de ce pays, ni son histoire, ni sa situation politique et économique (je sais seulement qu'ils ont une femme Premier ministre et que la crise de 2008 a été très grave dans ce petit pays).
Et de côté-là, le roman a rempli sa mission puisqu'en filigrane, on apprend que l'Islande devient indépendante au cours du XXe siècle après avoir été une possession danoise. Et, au fil de l'histoire, on assiste également à des événements extérieurs à la famille Killian.

Mais, sinon, l'histoire pourrait se passer n'importe où. Les Islandais sont tellement habitués à leur position géographique et à leur climat, que jamais ils ne paraissent souffrir du fait qu'il fait pratiquement nuit tout le temps l'hiver ou que le jour dure 22h l'été. La famille Killian vit comme une famille qui vivrait en Irlande ou en Écosse. J'attendais quelque chose de plus... typique à ce niveau-là ! ^^

Surtout que la trame du roman est finalement très classique ! On suit la vie d'une famille sur plusieurs générations, leurs rivalités, leurs amours, leurs réussites ou leurs défaites. Même sur la "terre de glace", ce n'est pas différent d'ailleurs ! :)

J'ai eu un peu de mal à suivre les pérégrinations de tous les personnages principaux ! Entre le patriarche et sa femme, leurs sept rejetons et leurs conjoints, les enfants, les amis, les connaissances, cela en faisait beaucoup et je me suis parfois perdue dans les noms et ne savais plus bien qui était qui ! Ajoutez à cela que certains prénoms (tel Einar) sont très courants en Islande et reviennent pour plusieurs personnages et c'est le flou ! ^^

Du coup, aucun personnage ne m'a vraiment touchée ou vraiment marquée. Certains ont quand même retenu mon attention comme le patriarche, Fusi la récupe, Salomon le jumeau dérangé, un des ses fils ou encore Bardur, le père du narrateur, un homme toujours à l'affût d'une bonne combine et ne réussissant finalement rien !

Concernant le style de l'auteur, il est simple, agréable, c'est bien écrit et ça se lit sans problème. C'est peut-être ce que j'ai le plus aimé dans le livre même si, comme je l'ai dit par ailleurs, c'est un peu plat et on ne ressent pas de réelle émotion dans ce qu'il écrit.

En conclusion, je suis très contente d'avoir découvert un auteur islandais même si son roman me laisse un tantinet mitigée et si vous voulez connaître Fusi la récupe, Bardur, ou Vihljam (William, en fait ! ;)) Edvard, un autre frère Killian à qui tout sourit, lisez ce roman ! Quant à moi, je suis prête à partir pour une prochaine Destination...

Note :



Vous pouvez découvrir également les lectures de Setsuka - Lexounet - bambi-slaughter - Lynnae - Pickwick - scor13 - Estellecalim - Erato - mamoun - djak - DeL - Mimi54 - Hilde - Véro - Lalou - flof13 - Sookee (pour un reportage en photos).

12

Bienvenue en Otopia, Lila Black, tome 1 de Justina Robson

Posté par Frankie le 15 décembre 2010 à 08:48 - Catégorie : , , ,
Titre original : Keeping it real

Résumé :
La Bombe Quantique a ouvert la Terre, rebaptisée Otopia, sur d'autres mondes parallèles où vivent des Elfes, des Faes ou des Démons. Lila Black, une jeune femme mi-humaine mi-cyborg est chargée de protéger Zal, un Elfe rocker menacé de mort. Cette mission finit par l'entraîner dans des dangers qui dépassent de loin la simple protection de personnes...


Mon avis :
Imaginez le fruit des amours de Terminator et Sarah Connor et vous obtiendrez Lila Black, une sorte de Super Jaimie des temps modernes (et qui vaut davantage que l'Homme qui valait un milliard ! ^^) et l'héroïne de cette série classée Science-Fiction. Personnellement, après la chick-lit et la bit-lit, je pense que nous pouvons inventer le terme de Scifi-lit pour la qualifier ! :) Le principe de base est le même que pour la bit-lit, nous avons affaire à une jeune femme déterminée qui se bat contre des méchants (ici des Elfes ou des Faes). De même que le roman n'est pas de la science-fiction pure mais se mélange avec beaucoup de fantasy.

En 2015, L'explosion du Supercollisionneur supraconducteur du Texas (ou Bombe quantique pour faire court !) a ouvert une brèche sur des mondes parallèles ou proches, mondes au nombre de 5 qui renferment des espèces différentes de la Terre (devenue Otopia) et spécifiques à chaque monde : des elfes, des faes, des démons etc... les relations entre les mondes sont précaires, voire hostiles et les échanges sont fortement surveillés.

C'est dans ce contexte-là, en 2021, que Lila Black, une jeune femme, est amenée a protéger Zal, un rocker elfe qui a reçu des menaces de mort. Deux ans auparavant, lors d'une mission en Alfheim (monde des elfes), Lila fut pratiquement laissée pour morte et ne dut sa survie qu'aux transformations extrêmes effectuées sur son corps.

C'est ainsi qu'elle est devenue un être mi-humain, mi-Cyborg, qui vaut une petite fortune. Alors qu'elle s'adapte lentement à sa nouvelle condition, cette mission est la première qu'on lui confie. Tandis que la relation qui l'unit à Zal devient bientôt assez ambiguë, ce qui commence comme une simple affaire de protection prend une tournure nettement plus dangereuse et Lila et Zal se retrouvent bientôt au coeur d'un complot Alfheimien...

J'avoue que je suis partagée sur ce tome 1. D'une part, j'ai trouvé extrêmement séduisants et intéressants l'héroïne et son univers, les mondes parallèles, les différentes espèces du monde de la Fantasy intégrés à la science-fiction, d'autre part, j'ai parfois trouvé le propos et les aventures qui leur arrivaient parfois brouillons et confus.

Séduite est le sentiment que j'ai vraiment ressenti tout au long de la lecture de ce livre même si j'ai eu un peu de mal à entrer dedans. J'aime tout ce qui est science-fiction et j'ai trouvé l'idée de mondes fantastiques parallèles au nôtre et découverts lors d'une explosion quantique vraiment judicieuse et intéressante. J'ai hâte d'en savoir plus Otopia et sur les autres mondes, même si l'auteur nous donne déjà un aperçu assez complet du monde d'Alfheim.

Mais, ce tome souffre de ce que j'appellerai "le syndrome du premier tome". Dans un premier tome, il faut prendre le temps d'expliquer dans quel monde on va se plonger et on doit faire connaissance avec les personnages, ce qui parfois alourdit un peu l'histoire. Généralement, je ne ressens pas trop ce syndrome-là car si l'histoire me plaît d'emblée, ça passe tout seul. Ici, j'ai trouvé que c'était un long à se mettre en place, sans que ce soit vraiment ennuyeux pour autant. J'étais séduite mais pas emballée, contrairement au tome 1 de Rachel Morgan, de Mercy ou de Kate Daniels (entre autres) qui m'avaient enchantée de suite !  Mais cela n'a pas nuit à mon intérêt pour l'histoire.

Les descriptions d'Alfheim m'ont particulièrement plu, elles sont belles et on se le représente bien visuellement (je me croyais un peu dans Avatar, à vrai dire ! ^^). À partir du moment où Lila se retrouve dans le monde des elfes, le roman bascule dans de la fantasy classique mais ça va, ça passe bien même si certaines scènes sont un peu longuettes parfois.

Pour une fois, je vais déroger à mon schéma classique et vous parler du style avant les personnages. En fait, je ne sais pas si c'est la façon d'écrire de l'auteur ou la traduction mais j'ai trouvé certaines scènes très confuses, d'autres vraiment brouillons et j'ai dû parfois revenir en arrière pour essayer de comprendre de quoi ça parlait ! Certaines phrases sont également assez bancales, ce qui m'a fait lever les sourcils plus d'une fois ! C'est dommage car cela pénalise la lecture et la rend plus ardue qu'elle ne devrait ! Dès lors, certaines situations, comme tout le processus enclenché par Arië, deviennent plutôt incompréhensibles (ou alors je suis idiote !).

Concernant les personnages, j'ai bien aimé Lila Black, cette jeune femme qui n'est plus qu'à moitié humaine. Au début, elle n'est pas très attachante et on dirait même que la partie robot de son être est la plus importante mais il faut dire qu'elle-même peine à accepter sa nouvelle condition. On sent qu'elle se cherche et qu'elle aurait presque préféré mourir que de finir comme ça. C'est quand elle interagit avec les "elfes de sa vie" qu'elle commence à ressentir de vraies émotions et qu'elle nous touche plus.

Concernant les elfes qui traversent la vie de Lila, je les ai tous aimés pour des raisons différentes, ma préférence allant à Dar pour la relation assez ambiguë qu'il entretient avec Lila.

Quant à Thath, lui aussi entretient une relation ambiguë et forcée avec Lila et j'ai vraiment envie de voir comment elle va se développer. Je trouve que ce qu'a fait l'auteur de ce personnage est une bonne idée et rend Lila encore plus intéressante.

Celui que je trouve le moins intéressant mais sûrement le plus fun c'est l'amoureux potentiel de Lila, Zal.  Le personnage est intrigant et j'ai bien envie d'en savoir davantage sur sa dualité dont je ne parlerai pas plus et j'ai aussi envie de savoir où cette histoire (ce Jeu, comme ils l'appellent) va mener même si je suis assez sceptique sur leur relation amoureuse.

En conclusion, un bon premier tome, prometteur mais parfois plombé par des situations un peu floues mais qui reste de bonne facture et donne envie de connaître la suite. Et si vous voulez savoir ce que cyborg-Lila peut faire pour se sortir des situations les plus périlleuses tout en conservant des émotions bien humaines, lisez ce livre ! Quant à moi, malgré mes restrictions, je suis partante pour le tome 2.

Note :



Cette lecture est organisée par Karline avec Galleane, Bulle, Masevy, Mycoton32, Wilhelmina, Blueverbena, Pommette et Furby.

Ce livre fait aussi partie de mon Challenge Milady, catégorie Science-fiction
1/4

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.